+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Discussion: [Livres] Jake Edelstein et les yakuzas

  1. #1
    [MOD] Futaba fan forever Supreme Overlord Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Avatar de Giromu
    Date d'inscription
    January 2004
    Messages
    19 781
    Messages Remerciés / Appréciés
    Remerciements
    18 436
    Remercié(e) 30 405 fois dans 10 306 messages

    Par défaut [Livres] Jake Edelstein et les yakuzas

    Je viens de finir Le dernier des yakuzas : Splendeur et décadence d'un hors-la-loi au pays du Soleil-Levant (2016, éditions Marchialy et Le point en poche) , le deuxième opus qu'a consacré le journaliste d'investigation Jake Edelstein au monde des yaks qu'il a côtoyé à partir des années 90 après l'excellent Tokyo Vice : Un journaliste américain sur le terrain de la police japonaise (2017, éditions Marchialy).

    Parlant Japonais et étant au Japon depuis ses 19 ans, il est le premier occidental a avoir été employé par le Yomiuri Shimbun, un grand quotidien nippon.

    Le mieux à faire, c'est de vous mettre le descriptif de l'éditeur de ces deux bouquins puis mes impressions :




    Quand Jake Adelstein intègre en 1993 le service Police-Justice du plus grand quotidien japonais, le Yomiuri Shinbun, il n’a que 24 ans et il est loin de maîtriser les codes de ce pays bien différent de son Missouri natal. À Tokyo, il couvre en étroite collaboration avec la police les affaires liées à la prostitution et au crime organisé. Pour cela, il n’hésite pas à s’enfoncer dans les quartiers rouges de la capitale, dans les entrailles du vice et de la décadence. Approché par les yakuzas, il devient leur interlocuteur favori tout en restant un informateur précieux pour la police. Une position dangereuse, inédite et ambivalente, aux frontières du crime, qui incite Jake Adelstein à entrer dans un jeu dont il ne maîtrise pas les règles.

    À mi-chemin entre le polar mafieux et l’enquête journalistique, Tokyo Vice est aussi le roman initiatique d’un jeune journaliste américain à Tokyo qui nous livre, avec beaucoup d’humour, un témoignage nerveux sur l’envers de la société nippone.
    http://editions-marchialy.fr/tokyo-v...ake-adelstein/




    Jake Adelstein en a bien conscience : il ne s’en sortira pas vivant sans aide. Après avoir écrit un article sur Tadamasa Goto, il a tout le Yamaguchi-gumi à ses trousses. Partant du vieux principe selon lequel « les ennemis de mes ennemis sont mes amis », Jake Adelstein engage un ancien yakuza, Saigo, qui appartenait à la branche ennemie de Goto. En échange ? Jake doit écrire la biographie de son protecteur. À partir de la vie de cet homme qui a connu l’âge d’or des yakuzas, Jake Adelstein dresse une fresque épique de la mafia japonaise, des années 1960 à nos jours. C’est Le Parrain au pays du Soleil-Levant, cela commence sur fond de tatouages sophistiqués et se termine dans les milieux de la finance. Entre-temps, les yakuzas ont perdu leur sens de l’honneur.

    Une fresque épique sur la plus secrète des organisations criminelles.
    http://editions-marchialy.fr/le-dern...ake-adelstein/

    Alors, qu'en dire?
    Tokyo vice est clairement une plongée passionnante dans les milieux interlopes nippons des années 90 à 2010. On en apprend des tonnes sur l'industrie du sexe (soaplands, bars à hôtesses et j'en passe) et ses liens avec les yakuzas (qui en tiraient toutes les ficelles jusqu'à il y'a peu).
    A la fois super ben écrit, érudit et passionnant, je le conseillerais à tout passionné du Japon tant il en montre la face cachée, bien loin du "pays parfait" dont rêvent certains otakus.

    Le dernier des yakuzas, que je viens de finir, ment un peu sur son contenu. On croit suivre les relations entre le journaliste et le yakuza qu'il a embauché pour le protéger mais nenni! En fait, c'est une biographie très intéressante de la vie de ce dernier, dans lequel on ne croise Edelstein que dans l'épilogue assez décevant du bouquin.
    Passé ce "problème", ce bouquin est très intéressant car il a le mérite de montrer clairement qui sont les yakuzas, d'où ils viennent et les liens assez flippants qu'ils entretiennent avec les partis politiques nippons (le PLD en tête)et l'industrie du spectacle. Takeshi Kitano est connu pour être un fils de yakuza très critique de ces organisations mafieuses car il a pu voir le déclin de leur code de l'honneur qui a disparu de nos jours (le manga Sanctuary, c'est les années 90) et témoigne de la main qu'ils conservent sur l'industrie du spectacle et de la TV.

    Les yakuzas sont, depuis les années 2000, une mafia comme les autres qui trempe dans tous les crimes, même les plus sordides et qui est dominée par un seul syndicat du crime. Mais ce n'est pas ce que raconte le bouquin. Celui-ci nous montre les relations entre les membres des différents groupes de l'organisation du "héros" du bouquin, un syndicat qui a depuis disparu en étant absorbé par le bien plus violent et criminel groupe de l'ouest du Japon.
    Il nous explique l'origine des tatouages, de leurs règles, de leur code d'honneur quand ils en avaient un et des relations très cools qu'ils ont eu avec la police pendant des années (pour tout dire, le crime d'association d'un civil avec la mafia n'est punissable que depuis...2011!!!)

    Si vous avez des questions, je suis tout ouïe!!!
    En tout cas, ces deux bouquins valent la lecture, même si le premier est meilleur, bien meilleur car une c'est une fresque historique plus large et une biographie passionnante de son auteur. Perso, je serais pas étonné d'apprendre que le comiket est lui aussi phagocyté par les yaks.


    *Le charismatique Junichiro Koizumi a des liens assez étroits avec les yakuzas. Shinzo Abe aussi, de plus loin.
    Dernière modification par Giromu ; 03/02/2018 à 17h47.

  2. Les 3 membres suivants remercient Giromu pour cet excellent message :

    ADN san (08/02/2018), darkkoeurby (05/02/2018), Genshiken (19/02/2018)

  3. #2
    [Anc] Vieux Pote Iron Godslayer ADN san Most fuckin' badass in the entire multiverse ever ADN san Most fuckin' badass in the entire multiverse ever ADN san Most fuckin' badass in the entire multiverse ever ADN san Most fuckin' badass in the entire multiverse ever ADN san Most fuckin' badass in the entire multiverse ever ADN san Most fuckin' badass in the entire multiverse ever ADN san Most fuckin' badass in the entire multiverse ever ADN san Most fuckin' badass in the entire multiverse ever ADN san Most fuckin' badass in the entire multiverse ever ADN san Most fuckin' badass in the entire multiverse ever ADN san Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Avatar de ADN san
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    6 758
    Messages Remerciés / Appréciés
    Remerciements
    3 507
    Remercié(e) 4 683 fois dans 1 878 messages

    Par défaut

    Ça a l’air passionnant Oo

    Les histoires de mafias j’essaie d'éviter, mon honnêteté maladive me rendant la vie difficile, mais j’aime bien l’image romantique du yakuza plein d’honneur de la fin des annees 70/80 qui deprime de voir la nouvelle génération de voyous et de truands sans règles.
    "Le plus bel hommage que nous puissions rendre à un auteur n'est pas de rester attachés à la lecture de ses pages, mais plutôt de cesser inconsciemment de lire, de reposer le livre, de le méditer et de voir au-delà de ses intentions avec des yeux neufs."
    Charles Morgan

  4. #3
    [MOD] Futaba fan forever Supreme Overlord Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Avatar de Giromu
    Date d'inscription
    January 2004
    Messages
    19 781
    Messages Remerciés / Appréciés
    Remerciements
    18 436
    Remercié(e) 30 405 fois dans 10 306 messages

    Par défaut

    C'est surtout une plongée dans le Japon du crime, celui qu'on voit rarement et qui ne nous est pas vendu à l'international, pour tout dire!
    Deux bouquins passionnants à lire et très bien traduits.

  5. #4
    [Anc] Vieux Pote Iron Godslayer ADN san Most fuckin' badass in the entire multiverse ever ADN san Most fuckin' badass in the entire multiverse ever ADN san Most fuckin' badass in the entire multiverse ever ADN san Most fuckin' badass in the entire multiverse ever ADN san Most fuckin' badass in the entire multiverse ever ADN san Most fuckin' badass in the entire multiverse ever ADN san Most fuckin' badass in the entire multiverse ever ADN san Most fuckin' badass in the entire multiverse ever ADN san Most fuckin' badass in the entire multiverse ever ADN san Most fuckin' badass in the entire multiverse ever ADN san Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Avatar de ADN san
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    6 758
    Messages Remerciés / Appréciés
    Remerciements
    3 507
    Remercié(e) 4 683 fois dans 1 878 messages

    Par défaut

    Comment tu en es venu a les lire? Qu’est ce qui t’y a amené ?
    "Le plus bel hommage que nous puissions rendre à un auteur n'est pas de rester attachés à la lecture de ses pages, mais plutôt de cesser inconsciemment de lire, de reposer le livre, de le méditer et de voir au-delà de ses intentions avec des yeux neufs."
    Charles Morgan

  6. #5
    [MOD] Futaba fan forever Supreme Overlord Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Avatar de Giromu
    Date d'inscription
    January 2004
    Messages
    19 781
    Messages Remerciés / Appréciés
    Remerciements
    18 436
    Remercié(e) 30 405 fois dans 10 306 messages

    Par défaut

    Un ami me les a prêtés. Et comme le sujet m'intéressait, voilà.

+ Répondre à la discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages