+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Discussion: Ys - Parce qu'une saga quasi 10 épisodes longue mérite bien un topic

  1. #1
    Rakan Powa! Supreme Overlord Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Avatar de Bal-Sagoth
    Date d'inscription
    September 2003
    Localisation
    Charleroi
    Messages
    52 198
    Messages Remerciés / Appréciés
    Remerciements
    24 602
    Remercié(e) 28 237 fois dans 13 376 messages

    Par défaut Ys - Parce qu'une saga quasi 10 épisodes longue mérite bien un topic

    Oui bon, "pourquoi faire un topic sur la série si tu ne vas pas présenter toute la série".

    Bah, c'est pas OBLIGE de tout présenter en un jour. D'autant que je les ai pas tous faits.

    Et pour cause.

    Ys est une série très japonaise.

    Ses premières armes, elle les a faite sur des machines aussi très japonaises, la PC-Engine ou le PC-88 voir la MSX...

    Oh, il y a eu quelques portages esseulés, notamment sur master System, qui sont arrivés en Europe, mais c'était pas vraiment le même que les originaux, surtout vu le manque de puissance de la machine.

    Qui plus est, c'étaient souvent des jeux aux systèmes linéaires et très difficiles, "spot on" et très orientés action voir platformer.

    Les boss étaient notoirement difficiles jusqu'à trouver leur pattern.

    Comme pour un platformer, tout était une question de trial and error afin d'avancer dans le jeu.

    Et c'est resté comme ça très longtemps. La nouvelle génération de Ys, c'est sur console portable qu'elle a vu le jour avec, pour commencer, des remakes des 4 premiers jeux, trop ancrés dans une époque qui ne contente plus qu'un public de niche fan de vieux gameplay jap rigide et obscur.

    Ys I & II remak'd étaient bundlés ensemble, Ys III est devenu Oath in Felghana (l'histoire aussi a subi de lourds changements pour mieux se lier aux jeux suivants), Ys IV a connu deux versions par deux éditeurs différents sur Super Famicom, et pour mettre tout le monde d'accord et créer une nouvelle continuité de jeux en jeux, on a créé "Memories of Celceta" sur PS Vita.

    Ys V est un jeu PS2 qui suit encore la trame des jeux précédents (les 1 à 4 originaux) et n'a pas encore été remaké, il reste donc un passage cryptique de l'histoire.

    Là où les jeux, dans leur continuité (donc, avant qu'il y ait des remakes), ont commencé à impacter l'occident (même si Ys I et III avaient été sortis en Occident à l'époque), c'est avec le VI, qui n'est pas dantesque, mais a semble-t-il conquis une petite niche occidentale.

    Ys : the Ark of Napishtim sur PS2. On appréciait le côté "arcade" du jeu, en dépit de ses graphismes désuets. Il n'a pas été remaké, mais un portage amélioré sur PSP existe ainsi qu'un portage PC, qui est la version ultime du jeu PSP. (Sony semble avoir un contrat avec Steam pour sortir des jeux PSP sur PC. Par exemple, les Disgaea qui sortent sur PC ne sont pas ceux de la PlayStation, mais ceux de la PSP, avec tous les DLC inclus gratuitement)

    Ys Seven (comme Windows Seven : apparemment une règle tacite exige qu'on écrive Seven en toutes lettres) est sorti direct sur PSP et est très joli même si encore TRES différent du Ys dont je vais vous parler. C'est à partir de ce temps qu'on a commencé à créer des remakes de Ys I à IV.

    Après cela est sorti Ys Origins, qui, comme son nom l'indique, n'est pas Ys VIII, mais Ys 0. Une préquelle au I.

    ET, enfin, cette année-ci, on a eu Ys VIII : Lacrimosa of Dana.

    Et putain, ce jeu est bon.

    Il est solide, appréciable, les persos sont sympas, le charadesign et la modélisation 3D "décente" (oui y'a du clipping dégueulasse durant les cinématiques, genre c'est comme si le perso devenait partiellement transparent et quand il bouge on voit le décor statique derrière ça donne une impression de hachure avec une lumière pas maîtrisée, mais à moins d'être un technical nazi comme Benzaie, ça gêne pas), le scénario prenant si on aime les histoires à la "Lost" (sans les inane shenanigans).

    Oui, il y a un gimmick dans les Ys.

    Vous incarnez Adol Christin.

    Un aventurier roux / rouge avec une fâcheuse propension à devenir amnésique et une poisse maritime catastrophique.

    En effet l'aventure commence souvent avec Adol dans un bateau... Le bâteau coule, Adol est naufragé, et amnésique un bon bout de jeu...

    Adol est un aventurier, ce qui est étrangement rare dans son monde apparemment. Il a de l'intérêt pour les anciennes cultures et les découvertes archéologiques obscures. Et il ne parle que par choix de dialogues ou par des mouvements.

    Oui, c'est un de ces héros mutiques...

    Le VIII change totalement le gameplay, avant c'était encore très figé, rétro, ici, c'est beaucoup plus fluide, les graphismes sont plus grands, moins "enfantins" (les Ys ont souvent été des "petits" jeux même si leur durée est longue)..

    Vous étiez sur un bateau, mais voilà... Vous avez été attaqué par une bête. Okeanos, une sorte de dieu primitif des mers proche du Kraken.

    Vous vous retrouvez seuls sur l'île de Seiren, un endroit étrange et ancien...Vous devrez retrouver 24 potes, dont 5 jouables, améliorer votre village, faire un brin de tower défense en protégeant les environs avec des pièges (facette limitée du jeu huh) pour empêcher les monstres durant des phases de combat spéciales d'arriver à votre village, arpenter l'île de long en large pour en découvrir la map entière et tous ses trésors et secrets dans une histoire à cheval entre deux époques.

    C'est un changement radical et réussi pour la franchise. Ca reste un jeu très linéaire et convenu, les subquests sont dures à rater, la difficulté n'augmente que les stats des monstres, mais ne modifie pas leur IA, les persos qu'on peut soi-disant louper sont aussi très durs à louper du fait qu'il suffit de chercher sur votre map comment atteindre ces ? sur fond vert...

    Mais y'a énormément d'exploration, des environnements divers, et ce milieu confiné réussi au jeu.

    Pas un jeu qui entrera dans la légende, mais un bon jeu. Par contre, 70€ pour ce jeu neuf, c'est du vol. 40 serait bien plus honnête.

    Je l'ai presque fini. C'est pas très dur, mais le système de combat est correct me^me si pas transcendant, et pas trop hardcore pour du temps réel.

    A noter que les persos féminins comme Lexia, Dana, et autres sont très jolis à regarder et peu vêtus même si le jeu radine cruellement sur la taille des bonnets. En revanche, ces pétrousquins, tudieu... En gros, les filles sont vraiment très jolies, mais arrêter au B (ou un petit C, limite) pour Dana et Lexia, c'est criminel.

    Aussi, comme vous êtes shipwrecked, le jeu ne fonctionne pas avec un système monétaire, mais propose des transactions sur base de craft et de troc de matières premières.
    Dernière modification par Bal-Sagoth ; 08/10/2017 à 21h05.


    "Wijn is venijn, bier is plezier"

  2. Les 5 membres suivants remercient Bal-Sagoth pour cet excellent message :

    Corran (08/10/2017), Giromu (09/10/2017), Kilik (14/10/2017), salocin (09/10/2017), sisou (11/10/2017)

  3. #2
    Fantasm Soldier's fan Godslayer Archiveur Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Archiveur Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Archiveur Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Archiveur Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Archiveur Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Archiveur Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Archiveur Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Archiveur Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Archiveur Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Archiveur Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Archiveur Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Avatar de Archiveur
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Au pays de Heidi
    Messages
    5 717
    Messages Remerciés / Appréciés
    Remerciements
    0
    Remercié(e) 6 801 fois dans 2 525 messages

    Par défaut

    Ah, c'est le genre de post qui me fait me replonger dans la nostalgie

    J'ai fait mon premier Ys (Ys : The Vanished Omens pour être plus précis) au début des années '90 sur la Sega Master System. Avec Phantasy Star I, c'était l'un des jeux qui m'a fait découvrir l'anglais.






    Bien plus tard, j'ai eu la chance de le refaire sur la PC-Engine Duo-R en version CD-rom. Et ça a été le choc. Musique orchestrale, scènes cinématiques et doublage en japonais. C'était aussi à l'époque où je me suis mis à faire la connaissance de la langue japonaise en apprenant le katagana et l'hiragana.


    Presque 20 ans séparent ces deux intros !





    Depuis cet épisode, j'ai fait sur la console de NEC l'épisode 3 puis le 4ème qui était le dernier opus à sortir avant l'arrêt de la console.


    "Le magasine japonais : PC-Engine Fan était le must have de l'époque de la console 8 bits de NEC au Japon avec de magnifiques pubs !"


    Pour finir, je l'ai pris sur le Windows japonais le remake du premier Ys appelé Ys Eternal


    Ys, Phantasy Star et Valis ont été les sagas qui m'ont fait me mettre au dessin sérieusement et j'ai dessiné comme un fou ado. Sans ces trois titres qui ont mon marqué, je n'aurais sans doute pas le niveau de dessin que j'ai actuellement... et je ne serais peut-être pas sur ce forum en ce moment.

    Si Ys et Phantasy Star peuvent être considéré comme deux menus majeurs dans ma vie, Valis est considéré comme le hors-d’œuvre principal avec un scénario d'une centaine de pages et environs une quarantaine de personnages dessinés ou créés pour l'occasion. Travaux que je reprendrais pour l'inclure dans mon projet du webcomics

    ...
    Dernière modification par Archiveur ; 09/10/2017 à 21h58.

    ★★★♥★★★

  4. Les 3 membres suivants remercient Archiveur pour cet excellent message :

    Bal-Sagoth (10/10/2017), Kilik (14/10/2017), sisou (11/10/2017)

  5. #3
    Rakan Powa! Supreme Overlord Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Avatar de Bal-Sagoth
    Date d'inscription
    September 2003
    Localisation
    Charleroi
    Messages
    52 198
    Messages Remerciés / Appréciés
    Remerciements
    24 602
    Remercié(e) 28 237 fois dans 13 376 messages

    Par défaut

    Valis était très cool. C'est un des seuls platformers Genesis (avec les Sonic) que j'aime encore bien, car en dépit du fait que c'est pas DU TOUT un RPG,le jeu a un très fort RPG-feel.

    Je m'étais méchamment penché sur toute la licence à l'époque où j'avais fait le fiches de jeux sur Nauti', et moi-même j'ai connu le jeu sur GEN avec Valis III.

    Je l'ai kiffé, j'ai même tué le last boss une fois. Et pourtant, qu'est-ce que je suis NUL en platformers!!!

    Les jeux Renovation avaient leur charme à eux. Y'avait aussi une sorte d'hybride nommé Arcus Odyssey diffusés par Renovation que j'aimais bien, avec zik composées par un Sakuraba en mode noob.

    Renovation était une branche exportatrice de Telenet Japan dans les années 90, et même s'ils étaient pas dév', j'ai un amour particulier pour les jeux qu'ils ont choisi d'éditer...

    Genre Arrow Flash sur GEN, Ernest Eavans / El Viento sur MCD (j'avais pas de MCD mais j'ai ou y jouer en ému, 'javais toujours eu envie...), Ys III, Granada, Gain Ground (j'adorais ce jeu mais je l'ai fini qu'une fois je pense, sur SMS), Sol Feace et même l'infamous "Road Avenger" (un de ces jeux infâmes car en QTE. A l'époque des QTE pouvaient composer un jeu entier syndrome Dragon's Lair)

    J'aime bien les jeux édités par Reno', même si 90% sont des platformers et shooters... Après ça n'enlève rien au fait que je sois naze en platformer et shooter -__-

    J'adorais les cutscenes de Valis. C'était tellement DANS TA FACE pour l'époque O_O

    On était pas habitué, surtout avec un tantinet d'animation!!

    Bien sûr on savait pas à quel point c'tait plus chiadé sur PC Engine, mais j'aimais la créativité de l'époque. Comme on pouvait pas digitaliser toutes les voix, on a renoncé à des voix, mais chaque perso s'exprimait par des... Euh... "Tapotements" correspondant à sa tessiture et à la rapidité de son élocution, comme dans Shining in the Darkness sur MD.

    Les persos avec des grosses voix qui parlaient lentement avaient un tapotement "ominous", quand ils parlaient, le dialogue était accompagné de "TOP TOP TOP TOP TOTOP TOTOTOP", c'était une série de coups sourds pour émuler le ton de la voix sans avoir de dialogues.

    Les persos féminins ou petits, souvent, avaient des "trilles" en guise de dialogue, des trucs qui faisaient "triiiwiiwiouwiiyiiiip triii trii wi..." pour émuler une voix aiguë (y'avait ça aussi dans les Shining Force)

    Moi je trouvais ça génial comme système D

    Tirer parti ainsi des limitations de la console pour livrer un accompagnement acoustique au dialogue qui ne soit pas une digit vocale mais une récurrence de tapotements ou de coups sourds ou aiguës selon le ton et la nature du perso...

    Dans Shining Force II, quand le roi des démons Zeon parlait, ça faisait "bbrrrrouoruuououououommmmm" en ininterrompu, comme le tonnerre, tu sentais que ça déconnait pas, qu'il avait une voix d'une puissance rare mais aussi totalement inhumaine.

    Et les petites fées elles ça faisait "trwwiiipp" quand elles parlaient

    Dans Valis III ils avaient repris ce système et j'adorais. Je trouvais ça génial de pouvoir dépasser les limitations techniques et renforcer l'immersivité des dialogues...


    "Wijn is venijn, bier is plezier"

  6. Les membres suivants ont remercié Bal-Sagoth pour cet excellent message :

    Kilik (14/10/2017)

  7. #4
    Fantasm Soldier's fan Godslayer Archiveur Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Archiveur Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Archiveur Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Archiveur Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Archiveur Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Archiveur Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Archiveur Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Archiveur Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Archiveur Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Archiveur Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Archiveur Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Avatar de Archiveur
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Au pays de Heidi
    Messages
    5 717
    Messages Remerciés / Appréciés
    Remerciements
    0
    Remercié(e) 6 801 fois dans 2 525 messages

    Par défaut

    Citation Envoyé par Bal
    Valis était très cool. C'est un des seuls platformers Genesis (avec les Sonic) que j'aime encore bien, car en dépit du fait que c'est pas DU TOUT un RPG,le jeu a un très fort RPG-feel.

    Je m'étais méchamment penché sur toute la licence à l'époque où j'avais fait le fiches de jeux sur Nauti', et moi-même j'ai connu le jeu sur GEN avec Valis III.

    Je l'ai kiffé, j'ai même tué le last boss une fois. Et pourtant, qu'est-ce que je suis NUL en platformers!!!
    Au contraire de Ys I, II, III, IV et de Phantasy Star I, je n'ai jamais osé jouer à un Valis (j'ai la collection complète + quelques pièces de collection plus trouvables).

    Ceci à cause d'une ligne de scénario déjà bien écrite. Les images de l'époque et mes dessins me suffisent


    Note marrante qu'il faudrait que je mets sur ma page DevianArt. Mon style graphique a été grandement inspiré par celui de Valis, tiens !


    Les jeux Renovation avaient leur charme à eux. Y'avait aussi une sorte d'hybride nommé Arcus Odyssey diffusés par Renovation que j'aimais bien, avec zik composées par un Sakuraba en mode noob.

    Renovation était une branche exportatrice de Telenet Japan dans les années 90, et même s'ils étaient pas dév', j'ai un amour particulier pour les jeux qu'ils ont choisi d'éditer...
    Complètement. Dans leur catalogue, tu avais aussi sur Megadrive le sympathique : El Viento (1991)


    On reconnait bien la patte du design de Valis.


    La magnifique jaquette américaine...


    Sinon pour revenir à Ys, voici une adresse qui recense l'une des plus belles collections sur la série :http://www.digitalemelas.com/index.php

    Sinon truc marrant que je me souviens, dans les épisodes 50 et 51 de l'anime City Hunter (épisodes où Ryo devait sauver Kaori d'une fratrie de tueurs à gage), on y voit pendant environs quelques secondes un hommage à Ys !



    ...

    ★★★♥★★★

  8. Les 2 membres suivants remercient Archiveur pour cet excellent message :

    Bal-Sagoth (11/10/2017), Kilik (14/10/2017)

  9. #5
    Rakan Powa! Supreme Overlord Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Avatar de Bal-Sagoth
    Date d'inscription
    September 2003
    Localisation
    Charleroi
    Messages
    52 198
    Messages Remerciés / Appréciés
    Remerciements
    24 602
    Remercié(e) 28 237 fois dans 13 376 messages

    Par défaut

    Je suis sur le point de finir le jeu. Il coûte cher, mais 'tain, il dure LONGTEMPS.

    C'est "quand y'en a plus, y'en a encore".

    Plein de trucs à unlocker, mais c'est pas super dur à faire, suffit de suivre les signe sur la map. C'est très straightforward, mais le jeu est honnête. Il t'en donne toujours plus pour ton argent. Nouvelles zones, nouvelles quests, même juste avant le combat suprême, tu retourne en arrière et... BAM, une quest débloquée, 3 purges débloquées... Ce jeu repousse sa propre fin toujours plus loin, et encore, j'ai à unlocker le donjon bonus...

    C'est vraiment un super bon jeu, 100+ heures de jeu!


    "Wijn is venijn, bier is plezier"

  10. Les membres suivants ont remercié Bal-Sagoth pour cet excellent message :

    Kilik (14/10/2017)

+ Répondre à la discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages