+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 18

Discussion: Les durs à cuirs de l'Histoire

  1. #1
    [MOD] Futaba fan forever Supreme Overlord Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Avatar de Giromu
    Date d'inscription
    January 2004
    Messages
    19 161
    Messages Remerciés / Appréciés
    Remerciements
    17 812
    Remercié(e) 28 870 fois dans 9 792 messages

    Par défaut Les durs à cuirs de l'Histoire

    Une petite présentation de durs à cuire ayant vraiment existé et dont l'existence est souvent méconnue, à tort!

    Marcus Sergius, le général qui a précédé Ash d'Evil dead, Guts de Berserk et certains Space marines

    L'information va peut-être vous surprendre, mais figurez-vous que le glaive est un objet dangereux, et que la carrière de légionnaire romain nuit parfois gravement à la santé. Le général Marcus Sergius, héros de la deuxième guerre punique (218 - 201 avant J.C.) en sait quelque chose...

    Il faut dire qu'en seulement deux campagnes, le malheureux a sacrément morflé : blessé 23 fois, Pline l'Ancien nous rapporte qu'à cause des coups reçus, "il ne se servait bien ni de ses pieds ni de son autre main."

    Pourquoi "son autre main" ? Et bien parce que sa main droite a purement et simplement été coupée net, probablement entre le poignet et le coude lors de la seconde campagne de notre héros ! A votre avis, comment réagit Sergius ?! Loin de pleurnicher sur son moignon, il retourne rapidement se jeter dans la mêlée, et son infirmité ne l'empêche pas, au cours des semaines qui suivent, de s'illustrer au combat. Mais deux bras valant mieux qu'un, l'estropié a finalement l'idée de se la jouer Terminator : il se fabrique une prothèse métallique, afin de remplacer son bras. L'objet est suffisamment élaboré pour lui permettre d'y fixer un bouclier - et sans doute accessoirement de fendre avec entrain le crâne des Carthaginois... Il ne peut toutefois pas tenir d'épée ou de glaive - ce qui aurait nécessité un système plus compliqué.

    "Il combattit quatre fois avec la seule main gauche, et eut deux chevaux tués sous lui. Il se fit une main droite en fer, et, étant entré en campagne avec cette main attachée au bras, il fit lever le siège de Crémone, protégea Plaisance, et força douze camps dans la Gaule." (Pline l'Ancien, "Histoire Naturelle", VII - 29.)

    Ainsi paré, Sergius multiplie donc les faits d'armes - probablement aidé par la stupeur et la terreur des ennemis, face à ce survivant affublé d'une main de fer ! Et ce n'est pas tout : capturé à deux reprises par le général carthaginois Hannibal (qui n'est pas la moitié d'un dur à cuire), Sergius parvient à s'échapper à chaque fois, après 20 mois passés enchaîné et les pieds entravés. Surhomme, on vous dit...

    Certes, le bras métallique de Marcus Sergius n'est pas la première prothèse de l'Histoire. L'invention remonterait à l’Égypte antique, des doigts de pied artificiels ayant par exemple été découverts sur une momie. Mais les lignes que Pline consacre à Sergius constituent la première référence documentée. A Rome, toutefois, la plupart des prothèses étaient fabriquées en bois.

    Arrière-grand-père du tristement célèbre Catilina, Marcus Sergius devient prêteur en 197 avant J.C., mais il est écarté des fonctions sacerdotales précisément à cause de son infirmité - l'intégrité physique étant indispensable. Toutefois, Pline conclut en rendant hommage au courage et à la force de caractère exceptionnelle du valeureux héros :

    "Que de couronnes n'eût-il pas amassées s'il avait eu affaire à un autre ennemi ? Car, pour juger le courage d'un homme, il importe beaucoup de prendre en considération les circonstances. Quelles couronnes civiques ont été gagnées dans les batailles de la Trébie, du Tésin ou du Trasimène ? Quelle couronne fut méritée à la bataille de Cannes, où le suprême effort du courage fut d'avoir échappé à ce désastre ? Certes, les autres ont été vainqueurs des hommes ; Sergius l'a été de la fortune même." (Pline l'Ancien, Ibid.)

    Malheureusement, on ne se souvient de Marcus Sergius que grâce à ce fameux "bras de fer", et l'innovation médicale qu'elle représente à nos yeux éclipse la gloire de ce combattant intrépide et son incroyable destinée, dont ne subsiste d'ailleurs que deux petits paragraphes dans l’œuvre de Pline. Qu'un tel personnage ne soit pas davantage passé à la postérité ne cesse de m'étonner : si j'osais, je dirais que les bras m'en tombent...
    http://latogeetleglaive.blogspot.fr/...in-de-fer.html
    Dernière modification par Giromu ; 15/10/2016 à 10h01.

  2. Les 12 membres suivants remercient Giromu pour cet excellent message :

    Abdul (08/04/2018), ADN san (14/10/2016), Bal-Sagoth (14/10/2016), darkkoeurby (15/10/2016), jonathferri (16/10/2016), Kuwagata Raijer (14/10/2016), linounette (14/10/2016), Lizandrya (17/10/2016), makko (23/10/2016), Moira (14/10/2016), sisou (14/10/2016), Valthognir (14/10/2016)

  3. #2
    [Anc] Vieux Pote Iron Godslayer ADN san Most fuckin' badass in the entire multiverse ever ADN san Most fuckin' badass in the entire multiverse ever ADN san Most fuckin' badass in the entire multiverse ever ADN san Most fuckin' badass in the entire multiverse ever ADN san Most fuckin' badass in the entire multiverse ever ADN san Most fuckin' badass in the entire multiverse ever ADN san Most fuckin' badass in the entire multiverse ever ADN san Most fuckin' badass in the entire multiverse ever ADN san Most fuckin' badass in the entire multiverse ever ADN san Most fuckin' badass in the entire multiverse ever ADN san Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Avatar de ADN san
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    6 758
    Messages Remerciés / Appréciés
    Remerciements
    3 507
    Remercié(e) 4 683 fois dans 1 878 messages

    Par défaut

    Intéressant ce blog
    "Le plus bel hommage que nous puissions rendre à un auteur n'est pas de rester attachés à la lecture de ses pages, mais plutôt de cesser inconsciemment de lire, de reposer le livre, de le méditer et de voir au-delà de ses intentions avec des yeux neufs."
    Charles Morgan

  4. #3
    Great Old One Godslayer sisou Most fuckin' badass in the entire multiverse ever sisou Most fuckin' badass in the entire multiverse ever sisou Most fuckin' badass in the entire multiverse ever sisou Most fuckin' badass in the entire multiverse ever sisou Most fuckin' badass in the entire multiverse ever sisou Most fuckin' badass in the entire multiverse ever sisou Most fuckin' badass in the entire multiverse ever sisou Most fuckin' badass in the entire multiverse ever sisou Most fuckin' badass in the entire multiverse ever sisou Most fuckin' badass in the entire multiverse ever sisou Most fuckin' badass in the entire multiverse ever
    Date d'inscription
    April 2004
    Messages
    5 379
    Messages Remerciés / Appréciés
    Remerciements
    19 128
    Remercié(e) 8 291 fois dans 2 933 messages

    Par défaut

    Raspoutine, le jour de sa mort, a été empoisonné au cyanure en mangeant un gâteau.

    Marche pas, on le bute "dans le cœur". Un médecin constatera le décès.

    Manque de pot, il parvient à s'échapper dehors. Pas assez pour qu'on lui tire de nouvelles balles. On le met dans un sac de toile en l'attachant. On le balance dans l'eau.

    Une autopsie révèle qu'il n'était pas décédé empoisonné, ni des coups de balle mais noyé.

    Balaise le mec.

  5. Les 5 membres suivants remercient sisou pour cet excellent message :

    Bal-Sagoth (14/10/2016), darkkoeurby (15/10/2016), Giromu (14/10/2016), jonathferri (16/10/2016), makko (23/10/2016)

  6. #4
    Rakan Powa! Supreme Overlord Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Avatar de Bal-Sagoth
    Date d'inscription
    September 2003
    Localisation
    Charleroi
    Messages
    53 336
    Messages Remerciés / Appréciés
    Remerciements
    25 482
    Remercié(e) 29 505 fois dans 13 992 messages

    Par défaut

    Dans la légende entourant le personnage, Rasputin fut... Assez dur à tuer. (Sisou m'a owné. Cheers buddy, tu ownze)

    Empoisonné, pendu, on lui a tiré dessus, et d'autres petites choses...

    Sinon, dans les durs à cuire de l'histoire, pas forcément par le nombre de blessures subies, deux noms me viennent en tête DIRECTEMENT :

    Charles de Gaulle (notamment pour son flegme relatif à une tentative d'assassinat sur sa personne et les bons mots qu'on lui prête en cette occasion) et Winston Churchill, qui était un personnage inimitable qui ne pouvait exister que dans sa propre période temporelle. Et encore, même là, il a souvent fait figure d'alien.

    S'il faut en croire ce qu'on dit, feu le roi de Thaïlande, Bhumibol Adulyadej, qui a survécu jusqu'à 88 ans après un règne de 60+ années, et... 19 tentatives de coup d'état, sans parler des attentats et autres, était pas mal badass.

    Et bien sûr.

    Si vous me demande mon N° 1 badass historique... OK, c'est PEUT-ETRE PAS SI OBJECTIF, mais, FUCK IT, c'est Nobunaga Oda.

    Vous connaissez beaucoup de gens ayant uni un pays à "lui seul"? (il avait des armées pour exécuter sa volonté, mais quand même)

    CERTES, l'unification du Japon s'achèvera sur deux règnes après Nobunaga, MAIS... Ni les Toyotomi, ni les Tokugawa, n'auraient pu faire quoi que ce soit sans Nobunaga.

    Si cette sale fiotte de Mistuhide Akechi n'avait pas trahi, il y serrait parvenu tout seul.

    Et Nobunaga ne mesurait qu'un mètre soixante-cinq s'il faut en croire les stats officielles. (ce qui est une taille très décente pour un mâle japonais)

    Bref, Sarkozy n'avait aucune excuse.

    NB : "fiotte" pour Mitsuhide n'est pas homophobe. Nobunaga était sans doute à voile et à vapeur, et on lui prête une relation avec son page Ranmaru Mori. Et même moi je ne trouve pas que ça diminue Nobunaga Oda en quoi que ce soit. Quand t'es aussi badass, tu peux tout te permettre.
    Dernière modification par Bal-Sagoth ; 14/10/2016 à 22h37.


    "Wijn is venijn, bier is plezier"

  7. Les 6 membres suivants remercient Bal-Sagoth pour cet excellent message :

    darkkoeurby (15/10/2016), Giromu (15/10/2016), jonathferri (16/10/2016), makko (23/10/2016), sisou (14/10/2016), Valthognir (15/10/2016)

  8. #5
    Great Old One Godslayer sisou Most fuckin' badass in the entire multiverse ever sisou Most fuckin' badass in the entire multiverse ever sisou Most fuckin' badass in the entire multiverse ever sisou Most fuckin' badass in the entire multiverse ever sisou Most fuckin' badass in the entire multiverse ever sisou Most fuckin' badass in the entire multiverse ever sisou Most fuckin' badass in the entire multiverse ever sisou Most fuckin' badass in the entire multiverse ever sisou Most fuckin' badass in the entire multiverse ever sisou Most fuckin' badass in the entire multiverse ever sisou Most fuckin' badass in the entire multiverse ever
    Date d'inscription
    April 2004
    Messages
    5 379
    Messages Remerciés / Appréciés
    Remerciements
    19 128
    Remercié(e) 8 291 fois dans 2 933 messages

    Par défaut

    Il y a aussi Aubert du Petit-Thouars, officier de marine français, mort pendant la bataille d'Aboukir :

    Ces combats, d'une violence extrême, lui emportent successivement un bras, puis les deux jambes. Refusant d'abandonner son commandement, il se fait placer dans un baquet de son qui se trouvait sur le pont, et assume son commandement jusqu'à ce que les hémorragies aient raison de lui. Son dernier ordre est, dira-t-on, de clouer au mât le pavillon tricolore pour qu'il ne puisse être amené. Charles Mullié affirme que, tant que ses forces le lui permirent, il continua de donner des ordres, et il cria en expirant : « Équipage du Tonnant, n'amenez jamais votre pavillon ! ».
    A côté de lui, Nelson avec un bras en moins, fait tâche. L'honneur français est sauf.


    Du Petit-Thouars est en fait la réincarnation du chevalier noir :


  9. Les 4 membres suivants remercient sisou pour cet excellent message :

    Bal-Sagoth (14/10/2016), Giromu (14/10/2016), jonathferri (16/10/2016), makko (23/10/2016)

  10. #6
    Rakan Powa! Supreme Overlord Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Avatar de Bal-Sagoth
    Date d'inscription
    September 2003
    Localisation
    Charleroi
    Messages
    53 336
    Messages Remerciés / Appréciés
    Remerciements
    25 482
    Remercié(e) 29 505 fois dans 13 992 messages

    Par défaut

    Le général américain George Armstrong Custer est assez badass niveau achievements aussi.

    *sigh*

    Je sais, c'était pas un pote aux indiens, et beaucoup lui chient dessus.

    M'enfin, bon au mauvais, il a mouillé sa chemise le gars.


    "Wijn is venijn, bier is plezier"

  11. Les membres suivants ont remercié Bal-Sagoth pour cet excellent message :

    jonathferri (16/10/2016)

  12. #7
    [MOD] Futaba fan forever Supreme Overlord Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Avatar de Giromu
    Date d'inscription
    January 2004
    Messages
    19 161
    Messages Remerciés / Appréciés
    Remerciements
    17 812
    Remercié(e) 28 870 fois dans 9 792 messages

    Par défaut

    Claude François (1939 -78 ) est un bad ass! Si si!

    Avant la tragédie du 11 mars 1978, le chanteur avait échappé plusieurs fois à la mort.

    Il est mort très jeune. Il aurait pu mourir bien plus jeune encore: la vie de Claude François est émaillée d'accidents incroyables qui, plus d'une fois, lui ont fait côtoyer la mort de très près.

    Dès son enfance, en Egypte, le petit Claude Antoine Marie tutoie la Faucheuse. Lors d'une baignade à la piscine, il reçoit... un plongeur sur la tête! Et se retrouve avec une fracture du crâne, entre la vie et la mort pendant trois jours. Il finit par se rétablir, sans aucune séquelle. Un miracle. Le premier d'une longue série.

    17 mai 1970. Claude est devenu Cloclo, l'idole de toute une génération. Le succès est aussi grisant que le volant de sa voiture, conduite à toute allure sur l'autoroute du Sud. Un pneu éclate, le véhicule part en tonneau et finit dans un ravin: «La voiture s'est arrêtée net, le retour m'a projeté la tête dans le volant, j'ai entendu une sorte de gifle sèche et j'ai senti des os se casser et le goût du sang dans la bouche, dans les yeux», racontera le chanteur après sa sortie de l'hôpital. L'accident aurait pu lui coûter la vie, il ne lui coûtera que son visage: pommettes éclatées et nez fracturé, Claude François doit subir une rhinoplastie.

    Cinq ans plus tard, l'artiste échappe de peu au crash d'un hélicoptère, qui l'avait déposé quelques minutes plus tôt. En octobre de la même année, il est la victime collatérale d'un attentat terroriste de l'IRA (l'armée républicaine irlandaise). Il se trouvait par hasard au Hilton de Londres lorsqu'une bombe explose dans le hall de l'hôtel. Il doit la vie à une femme placée, sans le savoir, près de la bombe, comme il l'explique à un journaliste venu l'interviewer juste après l'événement.

    La déflagration lui a tout de même crevé les deux tympans et Cloclo doit être opéré d'urgence. Après un moment d'incertitude, le chanteur recouvre l'ouïe et sauve ainsi sa carrière musicale.«Une bonne étoile veille sur moi», commente-t-il face à ces multiples coups du sort.

    «Je devrais être mort cent fois»

    Dans la nuit du 25 juin 1977, la mort frappe encore une fois à sa porte lors d'un épisode digne du cinéma. Après avoir enregistré une émission avec Michel Sardou, Claude François fait route vers le Moulin de Dannemois, sa résidence secondaire dans l'Essonne. Il est 23h30 quand une voiture lui fait une queue de poisson, à la sortie de l'autoroute A6. Agacée, la star réplique en faisant la même chose, sans se douter que les passagers de l'autre voiture sont en fait de dangereux gangsters. Ceux-ci ouvrent soudain le feu sur la Mercedes du chanteur. Après une course-poursuite à près de 230km/h, Cloclo parvient à semer ses agresseurs. Il arrive chez lui, indemne. Encore un miracle.

    L'artiste était conscient de sa chance insolente, sa «baraka», comme il l'appelait: «Quand tu penses au nombre de kilomètres que je fais au volant, à toute allure, je devrais être mort cent fois par rapport à la moyenne des conducteurs.»

    Mais on ne peut pas éternellement tromper son destin. 11 mars 1978. «Nous nous apprêtions à partir pour le Moulin. Il faisait beau. Claude finissait de prendre son bain», raconte Kathalyn Jones-Mann, la dernière compagne du chanteur. «Nous parlions de l'Angleterre et de son nouveau succès là-bas. Alors qu'il finissait de se sécher, il a voulu remettre en place une applique lumineuse à deux branches qui n'était pas droite. Il avait encore les pieds dans l'eau. Je l'ai vu se crisper et je me suis précipitée pour dégager sa main qui restait collée aux fils électriques. (...) Il était trop tard.»

    On raconte qu'en 1963, Cloclo s'était fait lire les lignes de la main par une diseuse de bonne aventure. Celle-ci lui aurait prédit une éclatante réussite professionnelle mais, constatant que sa ligne de vie était courte, lui aurait annoncé qu'il risquait de disparaître vers l'âge de 40 ans. Il est mort à 39 ans.
    http://www.lefigaro.fr/musique/2012/...s-miracule.php
    Dernière modification par Giromu ; 15/10/2016 à 10h01.

  13. Les 4 membres suivants remercient Giromu pour cet excellent message :

    darkkoeurby (15/10/2016), jonathferri (16/10/2016), makko (23/10/2016), sisou (15/10/2016)

  14. #8
    [MOD] Futaba fan forever Supreme Overlord Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Avatar de Giromu
    Date d'inscription
    January 2004
    Messages
    19 161
    Messages Remerciés / Appréciés
    Remerciements
    17 812
    Remercié(e) 28 870 fois dans 9 792 messages

    Par défaut

    Adrian Carton de Wiart (1880-1963)



    Adrian Carton de Wiart (Bruxelles, 5 mai 1880 - Comté de Cork, 5 juin 1963) est un général de division (Lieutenant-General) britannique, d'ascendance belge et irlandaise. Il sert durant la guerre des Boers, la Première Guerre mondiale et la Seconde Guerre mondiale.

    Touché par balle (au visage, à la tête, l'estomac, la cheville, la jambe, la hanche et à une oreille) durant la Première Guerre mondiale, il survit également au crash d'un avion, et s’évade d'un camp de prisonniers en creusant un tunnel. À la suite du refus d'un médecin de le soigner, il s'ampute lui-même de ses doigts à l'aide de ses dents. Dans ses mémoires, il décrit la Première Guerre mondiale par la phrase suivante : « Honnêtement, j'ai apprécié la guerre »

    Ancien élève du Balliol College de l'Université d’Oxford. Nommé sous-lieutenant de cavalerie (matricule 836) au 4th Royal Irish Dragoon Guards en 1901.

    Gravement blessé pendant la seconde guerre des Boers (octobre 1899 - 1er juin 1902), en Afrique du Sud. Il est ensuite aide de camp du général commandant en chef en Afrique du Sud de 1905 à 1908.

    Brillant combattant de la Première Guerre mondiale : blessé huit fois (perte de la main gauche et de l’œil gauche), il fait l'objet de cinq citations à l'ordre du jour Mentioned in Despatch. En 1914-1915, il est affecté en Afrique de l’Est au Somaliland Camel Constabulary. Il est décoré du Distinguished Service Order (DSO) le 15 mai 1915. Affecté en France en 1916, il combat avec le 7th Bn North Lancashire Regt et le 8th Bn Gloucestershire Regt. Lieutenant-colonel, il reçoit la Victoria Cross le 3 juillet 1916 pendant la bataille de la Somme.

    En 1917, il commande temporairement la 12e brigade d’infanterie, en France. Lieutenant-colonel au 4th Royal Irish Dragoon Guards jusqu’à la fin de la guerre. Il est nommé Compagnon de l’Ordre de Saint-Michel et Saint-Georges (CMG) le 3 juin 1918 puis Compagnon de l’Ordre du Bain (CB) le 3 juin 1919.

    Il commande la Mission militaire britannique en Pologne de 1918 à 1924. Colonel le 21 juin 1922, il prend sa retraite en 1924.

    Rappelé en 1939 comme colonel avec rang de général de division (LG du 29 novembre 1940), il commande le Corps expéditionnaire interallié de Namsos et la 146e brigade britannique d'infanterie, lors des opérations de Norvège, en avril 1940. Il est cité le 20 décembre 1940 pour services distingués (LG du 20 décembre 1940). Il est le colonel en titre de 1940 à 1948 du 4th/7th Dragoon Guards.

    Fait prisonnier en 1941 en Italie alors qu'il se rend auprès de la Mission militaire en Yougoslavie. À l'occasion de sa libération, il négocie en 1943 la reddition des troupes italiennes.

    Nommé en 1943 représentant personnel de Winston Churchill auprès de Tchang Kaï-chek jusqu'en 1946. Nommé Chevalier commandeur de l’Ordre de l'Empire britannique (KBE) le 1er janvier 1945. Il quitte le service actif le 4 octobre 1947.

    Il a publié ses mémoires : De la reine Victoria à Mao Tse-Toung, Duculot, 1985.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Adrian_Carton_de_Wiart

  15. Les 7 membres suivants remercient Giromu pour cet excellent message :

    ADN san (16/10/2016), darkkoeurby (17/10/2016), jonathferri (16/10/2016), Kuwagata Raijer (16/10/2016), makko (23/10/2016), Moira (16/10/2016), sisou (16/10/2016)

  16. #9
    Lord of Death fangirl Dragonslayer linounette Most fuckin' badass in the entire multiverse ever linounette Most fuckin' badass in the entire multiverse ever linounette Most fuckin' badass in the entire multiverse ever linounette Most fuckin' badass in the entire multiverse ever linounette Most fuckin' badass in the entire multiverse ever linounette Most fuckin' badass in the entire multiverse ever linounette Most fuckin' badass in the entire multiverse ever linounette Most fuckin' badass in the entire multiverse ever linounette Most fuckin' badass in the entire multiverse ever linounette Most fuckin' badass in the entire multiverse ever linounette Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Avatar de linounette
    Date d'inscription
    March 2012
    Localisation
    Overlook Hotel
    Messages
    2 337
    Messages Remerciés / Appréciés
    Remerciements
    1 617
    Remercié(e) 6 180 fois dans 1 857 messages

    Par défaut

    "François Civille, trois fois mort, enterré, et par la grâce de Dieu, ressuscité"

    En 1572, François de Civille est mis, pendant les guerres de religion, à la tête de cent hommes d’armes du parti calviniste dont le chef à Rouen était le comte de Montgomery. Chargé, lors du siège de Rouen du 13 octobre 1562 par les catholiques, d’occuper un poste important et des plus périlleux qui se trouvait entre la porte Saint-Hilaire et les fourches Bihorel, il fut atteint au visage par une balle d’arquebuse qui lui traversa la tête.

    Étant tombé du haut du rempart jusque dans le fossé, il fut supposé mort et dépouillé de ses vêtements et enterré sous quelques pelletées de terre. Un des valets de Civille, ayant obtenu l’autorisation de Montgomery de déterrer son corps pour lui donner une sépulture plus décente, s’aperçut après avoir déterré et identifié son corps qu’il était encore vivant. Les chirurgiens du couvent de Sainte-Claire où son valet l’avait fait porter l’ayant déclaré perdu, il le fit porter à l’hôtel de Coquereaumont où François de Civille résidait ordinairement avec son jeune frère Jean de Civille, qui avait eu, quant à lui, un bras emporté par un boulet dans la même bataille. Deux médecins des plus habiles appelés à son chevet le pansèrent et lui prodiguèrent les plus grands soins sous les yeux de sa famille et de quelques serviteurs qui ne le quittèrent pas pendant cinq jours qu’il demeura anéanti.

    Après qu'il fut revenu à lui, Rouen avait été pris d’assaut par les catholiques et ceux-ci qui cherchaient son frère Jean se vengèrent sur lui en le jetant par la fenêtre dans la cour de son hôtel. Là encore, la chance voulut qu’il tombât sur un tas de fumier qui amortit sa chute et, en l’ensevelissant, le dissimula aux regards pendant trois jours et trois nuits jusqu'à ce qu’une servante le découvrit. Un parent, qui était venu lui faire donner une sépulture plus honorable s’étant aperçu qu’il donnait encore des signes de vie, le fit transporter secrètement dans son château à Dieppedalle où il guérit de sa blessure et recouvra rapidement la santé.

    Passé en Angleterre, il rendit d’importants services à la reine Élisabeth Ire qui lui exprima sa reconnaissance par le don d’une bague et de son portrait. Revenu en France, il embrassa le parti d’Henri IV contre la Ligue et alla en Écosse lever, à ses frais, une armée de 3 000 hommes pour soutenir sa cause. Monté sur le trône, Henri IV sut se rappeler le dévouement et la fidélité de Civille. Il le récompensa en l’honorant de plusieurs dignités et en lui donnant le commandement de Fontaine-le-Bourg.

    Très fier de ses morts à répétition, François de Civille en a fait le récit en 1606. Agrippa d'Aubigné a rapporté qu’il signait François de Civille, trois fois mort et enterré, et, par la grâce de Dieu, trois fois ressuscité. François de Civille avait en effet déjà été jugé mort et enterré avant même sa naissance, sa mère étant morte sur le point de lui donner le jour, elle avait été enterrée sans qu’elle accouche. Absent lors des funérailles, son père fit exhumer le corps et, lorsqu'on le retira de sa mère, il fut trouvé vivant.
    wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/François_de_Civille
    article détaillé : http://melao.free.fr/civille.htm
    émission d'Europe 1 sur lui (après des pubs) : http://www.europe1.fr/emissions/au-c...070916-2840308
    Come and play with us, Danny …for ever, and ever, and ever

  17. Les 9 membres suivants remercient linounette pour cet excellent message :

    Bal-Sagoth (17/10/2016), darkkoeurby (17/10/2016), florentp83! (17/10/2016), Giromu (17/10/2016), jonathferri (20/10/2016), Kuwagata Raijer (17/10/2016), Lizandrya (17/10/2016), makko (23/10/2016), sisou (17/10/2016)

  18. #10
    [MOD] Futaba fan forever Supreme Overlord Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Avatar de Giromu
    Date d'inscription
    January 2004
    Messages
    19 161
    Messages Remerciés / Appréciés
    Remerciements
    17 812
    Remercié(e) 28 870 fois dans 9 792 messages

    Par défaut

    Roy Cleveland Sullivan (February 7, 1912 – September 28, 1983) was a United States park ranger in Shenandoah National Park in Virginia. Between 1942 and 1977, Sullivan was hit by lightning on seven different occasions and survived all of them. For this reason, he gained a nickname "Human Lightning Conductor" or "Human Lightning Rod". Sullivan is recognized by Guinness World Records as the person struck by lightning more recorded times than any other human being.



    Personal life

    Sullivan was born in Greene County, Virginia, on February 7, 1912. He started working as a ranger in Shenandoah National Park in 1936.[4] Sullivan was described as a brawny man with a broad, rugged face, who resembled the actor Gene Hackman. He was avoided by people later in life because of their fear of being hit by lightning, and this saddened him. He once recalled "For instance, I was walking with the Chief Ranger one day when lightning struck way off (in the distance). The Chief said, 'I'll see you later.'"

    On the morning of September 28, 1983, Sullivan died at the age of 71 under mysterious circumstances from a gunshot wound to the head. Officially, he shot himself over an unrequited love[5][1][2][6][7] lying in bed next to his wife who was 30 years younger and allegedly did not notice his death for several hours.[8]

    Two of his ranger hats are on display at two Guinness World Exhibit Halls in New York City and South Carolina.[2]

    Seven strikes

    The first documented lightning strike of Sullivan occurred in April 1942. He was hiding from a thunderstorm in a fire lookout tower. The tower was newly built and had no lightning rod at the time; it was hit seven or eight times. Inside the tower, "fire was jumping all over the place". Sullivan ran out and just a few feet away received what he considered to be his worst lightning strike. It burned a half-inch strip all along his right leg, hit his toe, and left a hole in his shoe.[4]
    He was hit again in July 1969. Unusually, he was hit while in his truck, driving on a mountain road—the metal body of a vehicle normally protects people in cases such as this by acting as a Faraday cage. The lightning first hit nearby trees and was deflected into the open window of the truck. The strike knocked Sullivan unconscious and burned off his eyebrows and eyelashes, and set his hair on fire. The uncontrolled truck kept moving until it stopped near a cliff edge.[7][4]
    In 1970, Sullivan was struck while in his front yard. The lightning hit a nearby power transformer and from there jumped to his left shoulder, searing it.[7][4]
    In 1972, Sullivan was working inside a ranger station in Shenandoah National Park when another strike occurred. It set his hair on fire; he tried to smother the flames with his jacket. He then rushed to the restroom, but couldn't fit under the water tap and so used a wet towel instead.[4] Although he never was a fearful man, after the fourth strike he began to believe that some force was trying to destroy him and he acquired a fear of death. For months, whenever he was caught in a storm while driving his truck, he would pull over and lie down on the front seat until the storm passed. He also began to believe that he would somehow attract lightning even if he stood in a crowd of people, and carried a can of water with him in case his hair was set on fire.[2][9]
    On August 7, 1973, while he was out on patrol in the park, Sullivan saw a storm cloud forming and drove away quickly. But the cloud, he said later, seemed to be following him. When he finally thought he had outrun it, he decided it was safe to leave his truck. Soon after, he was struck by a lightning bolt. Sullivan stated that he actually saw the bolt that hit him. The lightning set his hair on fire, moved down his left arm and left leg and knocked off his shoe. It then crossed over to his right leg just below the knee. Still conscious, Sullivan crawled to his truck and poured the can of water, which he always kept there, over his head, which was on fire.[2][9]
    The next strike, on June 5, 1976, injured his ankle. It was reported that he saw a cloud, thought that it was following him, tried to run away, but was struck anyway.[7]
    On Saturday morning, June 25, 1977, Sullivan was struck while fishing in a freshwater pool. The lightning hit the top of his head, set his hair on fire, traveled down, and burnt his chest and stomach. Sullivan turned to his car when something unexpected occurred — a bear approached the pond and tried to steal trout from his fishing line. Sullivan had the strength and courage to strike the bear with a tree branch. He claimed that this was the twenty-second time he hit a bear with a stick in his lifetime.[2]

    All seven strikes were documented by the superintendent of Shenandoah National Park, R. Taylor Hoskins. Sullivan himself recalled that the first time he was struck by lightning was not in 1942 but much earlier. When he was a child, he was helping his father to cut wheat in a field, when a thunderbolt struck the blade of his scythe without injuring him. But because he could not prove the fact later, he never claimed it.[4]

    Sullivan's wife was also struck once, when a storm suddenly arrived as she was out hanging clothes in their back yard. Her husband was helping her at the time, but escaped unharmed.[7]

    Statistics

    The odds of being struck by lightning for a person over the period of 80 years have been roughly estimated as 1:10000.[10] If the lightning strikes were independent events, the probability of being hit seven times would be 1:100007 = 1:1028. These numbers do not quite apply to Sullivan, however, who by the nature of his work was more exposed to storms than the average person. Virginia, where he lived, averages 35 to 45 thunderstorm days per year, most of which fall in June, July, and August. Between 1959 and 2000 lightning killed 58 people and injured at least 238 people in Virginia. In the United States, 3239 people were killed and 13,057 injured by lightning in the same period. Most of those were males between 20 and 40 years old caught outdoors.
    https://en.wikipedia.org/wiki/Roy_Sullivan

  19. Les 5 membres suivants remercient Giromu pour cet excellent message :

    Bal-Sagoth (22/10/2016), darkkoeurby (23/10/2016), linounette (23/10/2016), makko (23/10/2016), sisou (22/10/2016)

+ Répondre à la discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages