Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Discussion: PROJECT SIGMAR : La timeline et les races du Warhammer Fantasy

Mode arborescent

  1. #1
    Rakan Powa! Supreme Overlord Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Avatar de Bal-Sagoth
    Date d'inscription
    September 2003
    Localisation
    Charleroi
    Messages
    54 072
    Messages Remerciés / Appréciés
    Remerciements
    26 012
    Remercié(e) 30 437 fois dans 14 426 messages

    Par défaut PROJECT SIGMAR : La timeline et les races du Warhammer Fantasy

    Le 40K a son topic avec le projet Primarch, et depuis des années, un projet similaire est à l'étude pour le Warhammer "basique".

    Je vais vous faire une version light de ce que c'est et de quoi ça retourne, histoire de situer.

    1/ Décor et origine

    Warhammer (marteau de guerre) est un jeu de rôle ET un jeu de plateau, le jeu de plateau étant connu sous le nom de Warhammer Battle et celui de rôle connu sous le nom de WJRF par les francophones (Warhammer le Jeu de Rôle Fantastique) et WFRPG par les anglophones. (Warhammer Fantasy Role Playing Game)

    Les origines sont confuses et indistinctes car tout a commencé à peu près en même temps : Rogue Trader (1ère édition de Warhammer 40.000), Warhammer, et les figurines... Vers 85, donc.

    D'ailleurs plusieurs suppléments Warhammer étaient applicables à Rogue Trader et vice-versa.

    On est dans un monde de fantasy très proche du Moyen-Age dans l'esprit, car bien que la magie soit présente, ça n'a rien d'un monde joyeux et féerique, propre sur lui, comme Donjons et Dragons.

    Warhammer ça sent la pisse et la merde des ruelles obscures, et c'est malsain comme les épidémies qui rayaient des villes entières au Moyen-Âge.

    Comme le 40K, c'est dark.

    Le nom du jeu vient du marteau de guerre Ghal-Maraz, forgé par les nains pour le héros des tribus humaines primitives, Sigmar Heldenhammer, qui parvient à unir la plupart d'entre elles et former ainsi l'Empire.

    On en reparle un peu plus bas.

    On va parler beaucoup de ce monde au passé, car aujourd'hui le monde sans nom de Warhammer se nomme Mallus, est une sphère de métal en orbite, et tout a bien changé...

    En effet, à ce qu'il paraît, depuis 2013 Games Workshop, fabricant des fuckin' figurines à assembler et peindre Warhammer, est dans la dèche.

    Ils ont toujours été un gros ramassis de morfales accros au copyright et vendant à prix d'or des peintures à la con ou des petites crasses en plastoque.

    Et donc, récemment, ils se faisaient plus de fric avec WB. C'est grosso merdo moins de 10% de leurs ventes totales. Alors que le 40K représente + de 40% de leurs ventes totales.

    Donc, schlak, grosse refonte dès 2014. Première annonce : endtimes. Après un status quo qui a duré quasi 30 ans, soudain, c'est la frénésie dans le monde de WB : c'est la fin des temps!

    Soutenu par une pentalogie en romans et une série de bouquins d'armées correspondant, tous les comptes de WB ont été soldés. Toutes les races meurent, les héros meurent et se réincarnent, le monde est détruit, le chaos gagne, mais... Sigmar Heldenhammer revient, les secrets des dimensions des royaumes mortels lui sont révélés (le twist est un peu facile, mais laissons-leur le temps de s'expliquer une fois qu'ils seront retombés sur leurs pattes), et, en gros, cela préside à un beau bordel expliqué plus bas.

    Ici on parle du produit en tant que tel, car si Warhammer est une institution respectée, ça veut pas dire que ça rapporte.

    Les joueurs ont détesté le changement. Déjà parce que les règles puent de la couenne. Mais bon moi je m'en tamponne, je joue pas... Je prends les books de règles pour le fluff, et apparemment c'est beaucoup plus narré comme les batailles exposées dans les pages des anciens numéros de White Dwarf, vu que les règles font... 4 pages. Ce qui a troué le cul des joueurs.

    Malheureusement, Warhammer ne vit pas de ses fans, les plus endurcis des briscards du Warhammer ne rapportent pas et GW essaye d'attirer un public plus neuf en... "Quarantisant" le WB.

    Ye heard me folks. Le nouveau Warhammer Fantasy est plus Science-Fantasy que Heroic-Fantasy.

    En gros les nouvelles armées de Sigmar sont... Des Sigmarines. C'est le nom peu flatteur que les joueurs qui détestent cette nouvelle version ont donné aux "Stormcast Eternal".



    Astartes + Custodes + Centurion + Thunder Warriors

    Mais oui, putain, ce sont des marines qui auraient baisés avec des putains de Custodes O_o

    En plus ils sont répartis en chapitres (ça porte pas ce nom m'enfin, c'est des chapitres quoi), ça a l'air très 40K, sérieux...

    Attention, j'ai rien contre. Pour moi c'est... Warhammer Omega. C'est un peu plus silly dans le fond, mais ça sacrifie pour être un peu plus épique façon 40K...

    Ca peut pas être SI mauvais... Surtout que j'ai acheté tous les suppléments et romans sortis pour me faire une idée...

    Donc, est-ce que "Age of Sigmar" va pouvoir supplanter le vieux Warhammer ou est-ce que GW va se faire démonter comme des merdes? I dunno.

    2/ Histoire

    L'histoire de WJRF était riche, mais surtout basée sur des mythes et légendes préexistants. Le background était suivi dans les livres d'armées du Battle, il n'y avait donc pas de discordance.

    A vrai dire, WJRF, dans les années 90, en a chié des bulles pour sortir des suppléments officiels autres que des scénarios et campagnes, y'avait très peu de background, et, c'est dire, le background existant était souvent non-officiel. Ouais, chose incroyable aujourd'hui, des éditeurs tiers sans aucune licence ni droits sortaient des suppléments jeux de rôles pour Warhammer.

    Très bons en plus.

    Mais à cette époque le background était surtout dans le magazine iconique de GW, White Dwarf, et dans les livres d'armées...

    Comme je dis, on oublie vite que Warhammer n'a rien de très original DE BASE.

    Dans le 40K l'Hérésie d'Horus c'est juste une revamp' de "La Chute" ou Lulu et ses potes anges se sont fait foutre dehors du Paradis et ont été jouer les rebelles en Enfer...

    Remplace Dieu par L'Empereur, Lulu par Horus, les anges par les légions, les archanges rebelles par les primarques l'enfer par l'oeil de la terreur... Tu le vois là le parallèle?

    Et le WJRF / WB, c'est le même, mais en patchwork :

    L'Empire = les boches au Moyen-Age. Teuton as fuck.
    La Bretonnie = Légende Arthurienne
    La Tilée = L'Espagne fin de Moyen-Age
    L'Estalie = L'Italie renaissante
    Cathay = La Chine

    C'était très apprécié ce parallèle avec le "vrai" moyen-âge... Mais est-ce pour autant qu'il faut en vouloir à Warhammer d'enfin faire les choses eu-mêmes?

    Je veux dire, regarde le reste...

    Les elfes noirs = les Drows croisés avec Clive Barker (Hellraiser)

    Les elfes sylvains = elfes tolienesques matinés de mythologie irlandaise (cour de Seelie et Unseelie, fées et tout le bazar)

    Les skavens = le joueur de flute de Hamelin (version chaos. Sérieux, l'origine des skavens dans le livre d'armées troisième édition, c'était une version chaotique médiévale du joueur de flute de Hamelin)

    Les hommes-lézards ou slanns = les mayas-incas-olmèques-toltèques (melting pot des anciennes civilisations d'Amérique)

    Les morts-vivants : zombies et autres tirés du folklore populaire et des films de genre, l'histoire de Nagash est à la fois inspirée des films de la Momie (ceux de la Hammer et avant) et de trucs lovecraftiens sur l'Egypte (Abdul Ben Rachid au lieu de Abdul Alhazred, très fin GW, très fin, on a pas capté du tout), les momies et rois des tombes, c'est inspiré de tout le mythe qui court autour des pyramides, des momies, etc. Les vampires? Dracula. Et tout ce que ça a engendré de littérature gothique. Encore heureux qu'ils se sont pas inspirés de Stéphanie Meyer.

    Les elfes hauts : Merci Tolkien, en gros.

    Les halfelings : piqués à ADD qui avait trouvé le terme en deuxième édition pour remplacer "hobbit" qui était copyrighté. Halfeling ça signifie "semi-homme". Ringing any bell?

    Les nains : Re-merci Tolkien. Et tout le bazar autour des runes c'est pompé sur la mythologie nordique.

    Les nains du chaos : des assyro-babyloniens courts sur pattes...

    Les gobelins, orcs, et autres : Re-re-merci Tolkien. Et ADD, pour avoir repris Tolkien 10 ans avant Warhammer et en avoir fait l'élément le plus commun des RPG fantasy. Oui, Tokien a techniquement inventé les orcs, en se basant sur Orcus, dieu du monde sous-terrain romain.

    Le seul truc vaguement original est leur concept de chaos, et encore, les dieux du chaos, à la base, c'est du Moorcock. Sauf que les dieux de Moorcock étaient bien trop humains dans leurs comportements, à apparaître physiquement à leurs séides, s'adresser à eux casually, ...

    Les dieux du chaos façon Warhammer combinent le tempérament distant et inhumain des grands anciens de Lovecraft avec la vision de monde intangible et onirique des dieux de Moorcock et ses dieux du chaos.

    Mais le tout a été bien mieux développé, les livres de background sur les 4 dieux du chaos sont des perles.

    Le concept de warp, lui... Bah déjà, le mot en lui-même a été popularisé dans le vocabulaire des nerds par Star Trek, avec leur "warpspeed", après, c'est jamais qu'une mer des âmes. Combien de fois on a entendu ça dans des trucs de Scifi ou Fantasy?

    C'est une sorte d'outre-monde finalement, comme dans plein de religions.

    Bref, Warhammer c'est du patchwork, mais là ou ça fait le café, c'est que c'est du patchwork bien cousu.

    Ca tient ensemble comme un tout concret.

    Enfin, tenait.

    L'histoire du monde est telle que suit, les fans de 40K verront des similitudes.

    Les old ones arrivent. Avec leurs vaisseaux d'argent, ils bâtissent des portails pour voyager librement aux pôles sud et nord de la planète, et la rapprochent de son soleil pour favoriser l'apparition de la vie.

    La première race, les slanns, servent de serviteurs aux anciens (old ones. Depuis 2014 même GW a arrêté de traduire ses noms propres et termes copyrightés, pour raisons ben... De faciliter le copyright)

    Mais un jour, ça déconne... Le portail du pôle nord s'effondre, l'énergie du chaos se déverse incontrôlée sur le monde, les anciens disparaissent, la warpstone brute se cristallise dans le monde et engendre de terribles mutations, la zone autour du portail nord devient un enfer connu sous le nom de désolations nordiques, qui mène aux terres du chaos ou le voile de la réalité est d'une finesse rizzla+.

    Pas trop de background sur les dieux du chaos, leur création, etc. Ce sont des concepts devenus vivants, voilà tout. a noter qu'en première édition y'avait pas Slaanesh, mais au lieu de ça on avait Solkan, le chaos retourné contre lui-même, dieu du chaos draconique voué à la destruction du chaos... Il sera remplacé par Malal dans les éditions suivantes (un dieu très mineur dont on parle vaguement dans le 40K aussi), et par Zuvassin the Great Undoer dans SRK (Something Rotten in Kislev, supplément mythique de WJRF)

    L'idée de dieux de l'ordre était aussi présente dans la première édition de WJRF mais n'a jamais été développée, alors que dans Age of Sigmar l'ordre devient un élément tangible.

    Donc, voilà, le monde est abandonné, des races sont crées plic-ploc, chacun y va de son coup de surin dans le dos.

    Les nains voyagent, colonisent les montagnes, mais abandonnent une partie des leurs et les oublie, ceux-là deviendront les nains du chaos.

    Les elfes prospèrent puis splittent, certains vont vivre à Athel Loren, la forêt enchantée, d'autres restent sur Ulthuan, leur île de gros paranos, et après une guerre fratricide, les parias elfes noirs trouvent refuge dans la Terre du Froid, Naggaroth.

    Les humains eux se foutent sur la gueule ou forment les premiers champions du chaos.

    Dont Be'lakor, le plus puissant, mais qui fut maudit par les dieux pour son arrogance et ne put tuer Sigmar.

    Car oui, l'humanité désunie se trouve un champion parmi les unberogens, une tribu primitive humaine.

    A lui seul Sigmar Heldenhammer unit les 12 tribus principales humaines. Ceux qui refusent de rejoindre son empire sont bannis dans le nord et deviendront les tribus nordiques, généralement vouées aux dieux du chaos, vu leur présence avec les désolations du chaos et les désolations des trolls...

    Sigmar devient Empereur mais peu après, disparaît. L'empire prospère durant 2000 ans, avec des hauts et des bas, le chaos se fait plus présent, les égyptarabes inventent les morts-vivants (Nagash = Imhotep), d'abord les momies, puis les zombies, puis les vampires avec l'élixir de vie de Nagash, et ensuite les liches, et j'en passe...

    Dans les égoûts des villes, les Skavens se multiplient...

    Et pendant 30 ans, pas en chronologie de jeu, mais en chronologie réelle, y'aura pas trop de changements.

    Le chaos fait chier, tout le monde fait chier, tout le monde se fout sur la gueule, mais c'est le status quo. Personne ne l'emporte définitivement sur personne.

    Jusqu'à Archaon Everchosen.

    Y'en a eu 4 autres avant lui de champions éternels qui unirent toutes les bandes du chaos pour un raid historique sur l'Empire, mais lui, il réussit. En gros.

    Je vous épargne le twist final, c'est du méga brawl : tous les héros du monde sont obligés de s'allier contre le chaos.



    Les elfes hauts et les elfes noirs obligés de s'unir. Morathi disparaît dans le warp (la mère de Malekith, roi sorcier des elfes noirs, une foutue catin), Teclis trahit Malekith qui avait accepté de s'unir à lui pour défaire le chaos, Slaanesh est enlevé (alors là, ça reste le truc que JE VEUX lire, non parce que je vois pas comment ils font pour ENLEVER un concept), les races meurent, les champions deviennent quasi divins, le monde pète, un dragon géant nommé Dracothion (wut?) arrive et embarque les restes de la planète dans les étoiles ou elle devient "Mallus", s'ensuit l'âge des mythes, ou Sigmar réincarné crée des mondes (période premières conquêtes spatiales de l'humanité dans le 40K), puis vient l'âge du chaos, le chaos conquérant domine les 8 mondes des mortels, sauf Aezyr que Sigmar ferme et préserve pour créer ses Stormcast Eternals (L'Empereur apparaît et améliore les Thunder Warriors pour en faire des Space Marines), puis le nouvel âge apparaît : l'Age of Sigmar, il réouvre Aezyr et avec ses Stormcast Eternals décide de reconquérir les 8 dimensions des mortels et bannir le chaos à tout jamais (la grande croisade commence)

    L'originalité n'a jamais été le fort de Warhammer, je l'ai démontré. Ce qui compte maintenant, c'est comment ils vont traiter ça. Déjà un livre de base, 4 suppléments, un scénario, et une pentalogie complète en bouquins. Bigre.

    Désormais, chaque armée est alignée selon une tendance "philosophique" : le chaos, la mort, la destruction, ou l'ordre.

    La mort ce sont les morts vivants, le chaos... Ben c'est le chaos (Slaanesh n'est pas mort ou sorti du background, mais il a été "enlevé". Son culte et ses fidèles existent et cherchent après lui. Les skavens sont aussi désormais inclus dans le chaos), la destruction ce sont les orks, et l'ordre c'est tout le reste (nains, elfes, humains, hommes-lézards ...)

    Pour des raisons de copyright, comme tu peux pas copyrighter Dward ou Elf, Games Workshop a renommé les elfes en Aelf, les nains en Duardins, les orcs en orruks, les goblins en grots, les trolls en troggoths, ...

    Les réactions vis à vis de ce nouveau Warhammer sont un peu du même ordre que pour Star Wars Episode VII. Et y'en a un paquet qui disent que 2016 est l'année ou Warhammer Battle va disparaître à jamais, une fois que Age of Sigmar aura coulé façon Titanic...

    Techniquement, pour l'instant, Age of Sigmar se limite un peu à Space Marines VS Khorne.

    SI on veut bien laisser sa chance au produit, peut-être qu'ils pourront évoluer un peu...

    Et une vision pas mal de Warhammer 40K : the Endtimes par un gars sur le net

    http://www.belloflostsouls.net/2014/...end-times.html


    "Wijn is venijn, bier is plezier"

  2. Les 6 membres suivants remercient Bal-Sagoth pour cet excellent message :

    Corran (05/01/2016), Giromu (06/01/2016), jonathferri (06/01/2016), Kilik (05/01/2016), sisou (06/01/2016), Valthognir (05/01/2016)

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages