+ Répondre à la discussion
Page 201 sur 201 PremièrePremière ... 101 151 191 199 200 201
Affichage des résultats 2 001 à 2 007 sur 2007

Discussion: Cinéma #11

  1. #2001
    Great Old One Dragonslayer Lizandrya 4D Being Lizandrya 4D Being Lizandrya 4D Being Lizandrya 4D Being Lizandrya 4D Being Lizandrya 4D Being Lizandrya 4D Being Lizandrya 4D Being Lizandrya 4D Being Lizandrya 4D Being Lizandrya 4D Being Avatar de Lizandrya
    Date d'inscription
    September 2006
    Localisation
    La Comté
    Messages
    2 215
    Messages Remerciés / Appréciés
    Remerciements
    3 014
    Remercié(e) 2 696 fois dans 1 148 messages

    Par défaut

    J'ai enfin pu lire tous vos spoiler car je suis allé voir Avengers : Infinity War !

    Bon, comme prévu j'en ai pris pleins la vue mais c'était un peu faiblard côté scénario

    C'est le meilleur film du Marvel movieverse pour une simple raison il est tout ce que les précédents films auraient du être, plein de défi et de dépaysement, si on le compare au béton monobloc des décors de Captain America Civil War, les ennemis ridicules d'Iron Man, les enjeux des films Thor balayés en deux secondes au début de celui ci, etc.

    Bon comme beaucoup j'ai trouvé dommage que Thanos semble perdre sa motivation très égoïste issue du comics, mais ça rends sa version cinéma plus profonde aussi car il semble désintéressé (on retrouve ce coté déjà dans Killmonger de Black Panther). Les méchants deviennent plus profonds que les héros

    Comme l'a déjà dit Giromu, les quelques incohérences du scénario passent largements au second plan devant le spectacle que les équipes de Disney/Marvel nous offrent.

    Maintenant il va falloir attendre de voir ce qu'ils nous ont préparé pour sa suite. J'attends déjà Antman and the Wasp, moins Captain Marvel, car je préfèrerais qu'ils nous offre un grand Antman plus profonds comme dans le comics.

    Surtout j'espère qu'ils expliqueront correctement les événements qui se déroule dans celui ci.
    Spoiler:
    En particulier la peur de Hulk ! Il a déjà pris de pire raclée et y est revenu.


    Et comme y'a festival à la fin de la semaine ici le cinéma repasse des "classiques", donc hier c'était Princesse Mononoke, au cinéma et en vo c'était une tuerie, ah la musique de Joe Hisaishi
    Et ce soir je me fais Mad Max Fury Road que j'avais raté en salle lors de sa sortie et dont la BO est aussi géniale !


    PS pour Jon et Gir à propos de Thor :
    Spoiler:
    Il n'a pas besoin du marteau pour déclencher des éclairs mais pour tuer un Dieu, il avait besoin d'une arme capable d'abattre Thanos.
    Dernière modification par Lizandrya ; 03/05/2018 à 16h57.

  2. Les 4 membres suivants remercient Lizandrya pour cet excellent message :

    darkkoeurby (04/05/2018), Giromu (03/05/2018), jonathferri (03/05/2018), Valthognir (03/05/2018)

  3. #2002
    Rakan Powa! Supreme Overlord Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Avatar de Bal-Sagoth
    Date d'inscription
    September 2003
    Localisation
    Charleroi
    Messages
    53 312
    Messages Remerciés / Appréciés
    Remerciements
    25 470
    Remercié(e) 29 485 fois dans 13 985 messages

    Par défaut

    Ah, oui, j'avais oublié.

    Ils ont sorti un nouveau Tremors.

    Mais si, Tremors. Les Graboïds. Les putains de vers géants qui attaquent des bouseux dans une ville perdue au trou du cul du désert en Amérique.

    Le truc qu'on te vend comme un film d'horreur mais qui en fait est une comédie.

    Ca y est? On resitue? Non parce que c'est pas comme si la série existait depuis 28 ans, hein.

    Ce que j'ai jamais aimé avec ces séries à rallonge, comme c'était le cas pour l'AVGN aussi, c'est qu'au-delà du chiffre 3, on dirait qu'ils ont honte de s'avouer qu'ils en sont déjà là... Alors on remplace les numéros bien pratiques par des compléments de titres qui induisent en erreur.

    Laissons-leur ici qu'ils ont tenu jusqu'à l'épisode 6 avant d'avoir honte d'avouer qu'ils sont aussi loin. Hellraiser avait craqué au chiffre 3. Beaucoup n'osent pas faire le pas.

    Car, oui, on est à Tremors 6.

    Alors, récapitulons... Après 4 épisodes et une série situés dans le même bouge pourrave (même si un des épisodes est une préquelle), les films sont revenus avec un nouveau concept : foutre des graboïds de toute sorte dans tous les coins du monde, avec pour seul fil rouge le seul acteur qui accepte de revenir systématiquement : Michael Gross, AKA Burt Gummer le fana de flingues.

    A mon avis, il a une carte de fidélité. Au dixième épisode, il a droit a un cachet sup' gratos.

    Et donc, en quoi REVOLUTIONNE-T-ON cette série désormais? Ben... Rien.

    Dans l'épisode d'avant on avait des Graboids en Afrique. Là y'en a... En Antarctique. Mais comme c'est chiant de filmer en pleine banquise avec de la neige et ces putains de thugs d'esquimaux, le film trouve vite un prétexte pour qu'on revienne filmer en milieu tempéré : le réchauffement climatique! A cause de cela il ne gèle quasi plus. Excuse de fade.

    Donc on en revient à un film de graboids classique. Vous avez vu les 5 autres mais pas celui-là? Croyez-moi : vous avez déjà vu celui-là si vous avez vu les 5 autres, huhuhuh.

    Ca ne veut pas dire que ça ne peut pas offrir un divertissement débile l'espace d'une grosse heure.

    Bon, le prochain Tremors serait en chantier. Ce serait sous l'eau.

    Yeah.

    Vivement le 8 qui se passera dans un volcan.

    Non, j'essaye juste de raisonner comme un créateur de RPG fainéant.

    Après le stage de l'eau, le stage du feu, celui de la glace c'est fait, celui du désert aussi, peut-être la forêt équatoriale dans le 8 ou le 9? Aucun RPG cliché n'est complet sans un stage en forêt.

    Et pour le 10, un voyage dans le temps? On a déjà eu une préquelle.

    Ou mieux : l'étape obligatoire de toutes les séries Z à rallonge : l'espace. Jason y a été, les Critters y ont été, le Leprechaun y a été... Pourquoi pas les Graboids?

    Oui. J'espère ne pas devoir attendre le 10 pour des graboids IN SPAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAACE.

    Même les requins ont déjà été dans l'espace. (Sharknado... Huh... 3? 4?)

    Et les ours aussi. Mais c'est du uniquement à un uppercut de Lou Ferrigno, donc ça compte pas. (Hercules 2. Vieux film)

    Voilà voilà. Donc y'a un Tremors 6 (A Cold Day in Hell, ah ah ah) en direct-to-video, sûrement bientôt un 7, et va savoir jusqu'où ils iront (dans l'espace, j'espère)
    Dernière modification par Bal-Sagoth ; 05/05/2018 à 23h17.


    "Wijn is venijn, bier is plezier"

  4. Les 3 membres suivants remercient Bal-Sagoth pour cet excellent message :

    Giromu (06/05/2018), jonathferri (06/05/2018), Lizandrya (06/05/2018)

  5. #2003
    Rakan Powa! Supreme Overlord Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Avatar de Bal-Sagoth
    Date d'inscription
    September 2003
    Localisation
    Charleroi
    Messages
    53 312
    Messages Remerciés / Appréciés
    Remerciements
    25 470
    Remercié(e) 29 485 fois dans 13 985 messages

    Par défaut



    Je viens de voir un TRES mauvais film.

    Attention, qu'un film soit sans queue ni tête, des fois, ça veut pas dire que c'est mal.

    Mais ici... Ce film n'a aucune cohérence.

    Comme vous ne le verrez sans doute jamais je vais en toute hardiesse le spoiler.

    "The Ice Cream Truck".

    Notre protagoniste, que j'appellerais "hot mom" parce que c'est à peu près son seul trait distinctif, emménage dans le coin ou elle a jadis grandi.

    Son mari et ses deux enfants doivent la rejoindre dans trois jours.

    Elle se fait livrer son barda dans sa turne pas un déménageur qui ressemble à un clone produit blanc de Lemmy Kilmister. Nous l’appellerons Lemmux. Lemmux est creepy as fuck, antipathique, tu te dis qu'y va truffer le minou de hot mom comme une dinde de Noël avant de lui aérer le tripou pour en faire des guirlandes de Noël, sauf que... Non. Exit Lemmux.

    Les choses se tassent, elle est invitée par l'amicale des pétasses réunies à faire la teuf pour une raison naze, joue la hot mom cool avec un teen qui doit avoir trente ans (sérieux le mec est censé avoir 18 ans?) en fumant de la beuh, mais le film a déjà insisté pesamment sur le fait que personne dans le quartier ne semble remarquer ou en avoir à foutre qu'un genre d'AVGN à noeud pap' circule dans un vieux van wolkswagen et vend des glaces.

    Il fait pourtant tache dans le décor avec son style de rescapé des fifties, il lui manque que la casquette des vendeurs de glace d'alors.

    En plus c'est naze, tout le monde sait que tu ne rentre jamais dans le camion du glaciateur (marchand de glace c'trop long, c'comme ça qu'j'les appelle, moi), mais là, ouais. Weird.

    Tout dans ce film sonne archi faux. Ca commence par ce type au look rétro pour on sait pas quelle raison.

    Qui vend des glaces.

    Mais à l'ancienne, hein.

    Pas de glaces à l'eau ou de barres snacks gelées genre Mars.

    Et son camion, même s'il ressemble à un van de glaciateur, n'est absolument pas conçu comme tel.

    En plus le voisinage est juste... Bizarre. Hot mom semble être la seule à jamais prêter attention au glaciateur, le reste des gens l'ignorent, et la plupart du temps il s'arrête pour proposer une glace à des gens qui ne l'ont absolument pas hélé. Ce film a du être fait par des esquimaux, je sais pas... Y'a que ça pour à ce point ne pas avoir d'idée à quoi ressemble un glaciateur et comment ça marche.

    Et ce voisinage semble toujours vide.

    Le budget devait être très bas, ils n'ont pu louer les figurants qu'une journée de tournage.

    Donc, elle accroche avec le gamin et sa copine, puis la copine hèle le glaciateur sur le retour (seule fois ou il se fait héler, et encore, il manque ne pas s'arrêter. Mais quand on l'appelle pas en revanche il s'arrête. WTF) et, déjà, pourquoi elle rentre dans le truck avec ce dude chelou? Comme de juste elle se fait suriner.

    POURQUOI il tue des gens? A aucun moment on n'a une idée des motivations du mec, ni de son passé, ni même son nom. Et il a le charisme d'une loque humide.

    Je suppose qu'il tue des jeunes fornicateurs. Parce que... Heu... C'est un slasher. Donc on est pas censé se poser de questions.

    Euh.

    Même Jason Voorhees avait un background. Même là on avait une ligne de scénar "Jason il aime pas les jeunes fornicateurs car ça lui rappelle les monos de colo qui l'ont laissé se noyer et ont suriné sa reum". Ca pisse pas loin, mais c'est une explication.

    Ici, rien.

    Donc, le lendemain... Ben en fait, pas de flics. Pas de cadavre. Rien. Le bellâtre dit bien qu'il arrive pas à joindre sa copine, mais y cherche même pas à aller voir ce qu'elle devient. Alors qu'elle crèche dans un quartier de trente péquins et que le gamin n'a que ça à foutre d'aller voir chez elle ce qu'elle devient.

    OK.

    On trouve bien sa broche sur le trottoir, mais en fait, on ne trouvera jamais son corps et tout le monde s'en tape.

    Le lendemain, un jeune et sa copine se font suriner dans leur baraque, OK, ils disent que les parents se sont cassés pour 11 jours... Mais le bellâtre, dont c'est un des potes, n'en a rien à carrer que sa copine ET un de ses teupos avec qui il a que ça à foutre de zoner (le mec vient juste de graduer, ergo, c'les grandes vacances. Il a rien à branler de ses journées et il a que deux potes sur toute la fuckin' ville..) ne donnent soudain aucun signe de vie.

    Pas de flics. On trouve pas de corps (aucune idée de ce que le glaciateur peut bien en foutre) et il va pas sonner à sa turne alors qu'il a dit la veille qu'il allait fourrer sa gonzesse...

    Hot mom et le bellâtre se rapprochent, ils finissent par baiser (j'aurai du l'appeler Milfbuster ce gosse), et donc, notre bellâtre récemment renommé milfbuster, qui apparemment a oublié qu'il avait une copie qu'a disparu depuis deux jours et un teupo disparu depuis un jour, dans un quartier de la taille d'un clapier ou circule un glaciateur chelou et où les Desperate Housewives locales passent leur temps à espionner pour pécho du ragot (à se demander comment elles se sont jamais dit "eh, il est pas creepy ce glaciateur qui passe 27 fois par jour dans le coron sans jamais vendre un seul fuckin' cornet?"), décide d'inviter hot mom au parc...

    Le glaciateur les accoste dans un dialogue weird délivré en mode rien à foutre, il vend un milkshake à la fille et... Rien.

    Mais peu de temps après il revient sans son camion et avec un couteau et le gosse, qu'est tout musclé et fougueux, se chie dessus quand il voit un AVGN leader price arriver lentement vers lui avec un couteau.

    En vrai, il se bouffe un high kick et il fait trois fois le tour de son slip sans toucher l'élastique, mais, pour pas de raison, ça fait flipper Milfbuster qui se carapate et se fait suriner par le glaciateur off-cam, pour que ça coûte moins cher.

    La fille fuit. Puis se cache dans le camion du gars (qui est coupé en deux par un rideau de douche) et le mec a même pas spotté qu'y avait une meuf dans son truck. 1/ c'pas un ninja 2/ le putain de camion tu peux à peine tenir à deux derrière, zyva pour pas voir qu'y a une meuf derrière le rideau...

    Donc, Milfbuster étant busté, le mec se sert une glace, tranquille... La meuf jaillit, l'estourbit avec euh... Le mixer à milkshakes? WTF.

    Puis nous refait une scène de massacre à la tronçonneuse (la survivante esseulée et ensanglantée errant le regard vide sur la route en traînant la patte) et....

    Et le film s'en fout.

    Le lendemain, pas de flics, rien, sa famille débarque. Elle les présente aux voisins. Puis Milfbuster et sa copine passent dire bonjour....

    WAIT, WHAT???

    Mais... Ils ont été tués! OK, le mec a été kill off cam donc on pourrait dire qu'il est en vie, mais il n'a aucune blessure!

    Quand à la fille, elle s'est faite trancher la gorge. Elle est morte...

    Mais non.

    Pourquoi? Etait-ce un rêve? Une illusion? Jamais évoqué. On passe de la fille hagarde qui s'éloigne du truck ou elle a suriné le glaciateur à cette scène oû pour aucune raison, rien ne semble s'être passé. Et le glaciateur semble ne jamais avoir existé.... Mais, à la fin... Alors qu'elle rentre chez elle avec sa famille, on voit par la fenêtre... Lemmux! La musique d'ambiance nous fait comprendre que c'est dangereux.

    Et ça fini comme ça. WTF.

    J'ai été jusqu'en post crédit pour voir si y'avait pas un truc caché, mais non...

    Ce film est super mal branlé. Rien n'est cohérent, rien ne tient ensemble.

    Qui est ce gars?
    Pourquoi il tue?
    Pourquoi personne n'en a rien à foutre?
    Y fait quoi des corps?
    Comment personne ne l'a spotté?
    C'était son premier kill, la première fille? Il avait l'air bien routiné. Donc, si y'a eu d'autres kills avant... Pourquoi personne n'en a rien à cirer?
    A quoi sert Lemmux? C'est lui le vrai villain?
    C'est quoi cette fin? Le glaciateur n'a jamais existé du fait qu'elle l'a tué, mais Lemmux le remplace? Y vend même pas de glaces!

    Ah, oui : le surnaturel n'existe pas dans ce film. Donc éliminez ça tout de suite, ça ne peut rien expliquer.

    Ce film est une daube suprême. Rien ne tient ensemble. Ca n'a AUCUN SENS.

    On parle de plotholes d'habitude, à savoir que t'as un scénar, et quelques trous dedans.

    Ben là c'est l'inverse. T'as des trous, et parfois tu trouve une miette de scénar dedans.

    Oh, et les acteurs sont très mauvais également. Pire que du Asylum.


    "Wijn is venijn, bier is plezier"

  6. Les 4 membres suivants remercient Bal-Sagoth pour cet excellent message :

    BaXter (06/05/2018), Giromu (07/05/2018), jonathferri (20/05/2018), Kilik (07/05/2018)

  7. #2004
    Tan Psychosis Dragonslayer Valthognir God of War Valthognir God of War Valthognir God of War Valthognir God of War Valthognir God of War Valthognir God of War Valthognir God of War Valthognir God of War Valthognir God of War Valthognir God of War Valthognir God of War Avatar de Valthognir
    Date d'inscription
    June 2012
    Localisation
    Quelque part pour glander
    Messages
    2 585
    Messages Remerciés / Appréciés
    Remerciements
    2 727
    Remercié(e) 2 759 fois dans 1 423 messages

    Par défaut

    Une théorie beaucoup parlé de Avengers Infinity War est confirmé par un des réalisateurs.

    Attention gros spoilers !!!!

    Spoiler:
    L'âme de Gamora se trouve bien dans la Soul Stone !

    http://fr.ign.com/marvels-the-avenge...e-de-lame-conf

  8. Les 3 membres suivants remercient Valthognir pour cet excellent message :

    Giromu (10/05/2018), jonathferri (07/05/2018), Kilik (07/05/2018)

  9. #2005
    Rakan Powa! Supreme Overlord Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Avatar de Bal-Sagoth
    Date d'inscription
    September 2003
    Localisation
    Charleroi
    Messages
    53 312
    Messages Remerciés / Appréciés
    Remerciements
    25 470
    Remercié(e) 29 485 fois dans 13 985 messages

    Par défaut

    Vu un film sans intérêt.

    "Detention of the Dead". C'est censé être une comédie gore sur une infestation de bizons dans une école de ricains.

    Long story short, pour tous les TL;DR : tapez-vous plutôt "Die Nacht der Lebenden Losers" ("Night of the Living Dorks" / la "Nuit des Losers Vivants") de 2004, BIEN MIEUX dans le genre (et pas amerloque) ou "Cabin Fever 2" (très bien dans le genre infestation de zombie sur un campus amerloque). Vala. Maintenant, pour ceux qui veulent lire, la suite...

    "Detention of the Dead" est la preuve qu'il ne suffit pas d'assumer son côté kitsch et stéréotypé pour que d'office on soit edgy as fuck.

    Pourtant, des comédies d'horreur sympa, y'en a 2-3, je les collectionne même, en quelque sorte. Je me souviens notamment de "Dead and Breakfast", qui était très drôle, ou "Mad Zombies", avec Billy Zane de "Critters" et "Back to the Future" (un des larbins de Biff) qui a oublié ses cheveux dans le passé, d'ailleurs. Ou "The Faculty" (c'tait pas des bizons, mais quasi)



    Et évidemment la fameuse Cornetto / Blood and Ice Cream Trilogy composée de "Shaun of the Dead", "Hot Fuzz" et "The World's End".

    Mais ici... Nope.

    Ce n'est pas un film atrocement mauvais, on peut le regarder, juste que tout est encore plus prévisible qu'un épisode de Derrick ou de Rex Chien Flic.

    Une bande de jeunes est en retenue à l'école pour des raisons X ou Y.

    Et soudain c'est l'invasion de zombies. Et y vont devoir survivre. Et un paquet vont crever.

    Oh, et chaque perso est un stéréotype ambulant, mais "cévoulu alor cé edgy".

    Y'a le geek bosseur, bolossé, pas populaire. Et qu'en pince pour la pute alpha du coin.

    La gothopouffe de service qui se taperait bien le brainiac.

    Un stoner (asiatique, faut bien une minorité) permadéfoncé.

    Y'a l'archétype de pseudo mâle alpha, joueur de foot, con comme un balais et incapable de montrer sa supériorité dans de vraies bastons, juste en bolossant des geeks, qui se tape la pute du coin.

    Et finalement, y'a la pom-pom pute qui se tape le joueur de foot. Ils auraient pu en prendre une avec des nichons...

    Et c'est chiant. Y'a un peu de gore, quelques références aux films de Z de Romero, et on a juste envie qu'ils crèvent tous parce qu'ils sont plus chiants que la météo.

    La goth fait de grandes leçons de vie aux gens sur le jugement de valeur basé sur l'apparence, en pince pour le nerd, mais le nerd qui prétend être si malin ne vaut pas mieux que le Chad vu qu'il pense qu'à tringler la pute blonde, la pute blonde est conne et ne pense qu'à son look (y'a un gimmick où elle prend des giclures de sang dans la gueule façon cumshot) et dès que son mec cesse de la protéger elle se rabat sur le seul truc portant une queue encore en vie (le nerd), le stoner fait des trucs de stoner et donc se fait connement suriner, et le Chad (j'ai vu que c'était le nom de ce stéréotype) se fait mordre par un bizon mais vu que ce mec c'est que de la gueule, il ose pas le dire, et fout tout le monde dans la merde quand il se transforme...

    Si vous avez déjà vu des films de bizons, vous avez déjà inévitablement vu ce genre de scénario et d'archétype. Le fait d'assumer sa nullité ne fait pas de vous un truc intéressant et contestataire.

    Juste ue daube qui a essayé le truc de la psychologie inversée. Au début c'était edgy, de faire un truc nul non par accident mais par choix, et d'assumer à fond, mais l'ennui, c'est que même ça c'est devenu si répété et recopié qu'aujourd'hui c'est devenu banal.

    C'est le problème de la contre-culture. Au début c'est contestataire et révolutionnaire, puis on voit que ça marche, alors y'a une récupération mainstream du bousin, et au final, y'a plus rien ni de contestataire, ni de révolutionnaire.

    On peut appeler ça "syndrome de Marilyn Manson". Le mec qui dérangeait l'Amérique profonde fut un temps par ses visuels excessifs, mais a fini par devenir un produit de consommation grand public pour edgy teens dans la norme, si bien qu'à 50 balais Brian Hugh est encore obligé de jouer les gugusses peinturlurés pour des merdeux qui ont l'âge d'être ses gosses.

    A croire qu'il sera condamné à jouer ce rôle même quand il sera en couche de vieux dans sa chaise roulante et qu'il pétera sa perche à perf' sur scène...


    "Wijn is venijn, bier is plezier"

  10. Les 2 membres suivants remercient Bal-Sagoth pour cet excellent message :

    BaXter (09/05/2018), Giromu (10/05/2018)

  11. #2006
    Rakan Powa! Supreme Overlord Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Avatar de Bal-Sagoth
    Date d'inscription
    September 2003
    Localisation
    Charleroi
    Messages
    53 312
    Messages Remerciés / Appréciés
    Remerciements
    25 470
    Remercié(e) 29 485 fois dans 13 985 messages

    Par défaut

    Vu "Winchester"



    Ce film de old haunted house est la moyenne de tous les films de ce genre jamais faits.

    Sauf qu'en fait c'est une "new" haunted house.

    BASE SUR DES FAITS REELS!!!!

    OMIGOSH O_O

    ...

    Les faits réels étant que la vieille Winchester, Sarah, héritière de la fortune familiale de la célèbre compagnie d'armes à feu, était complètement barge et givrée, et qu'après avoir perdu son gosse et son mari, elle a cru une sorte de marabout / devin / rebouteux qui lui a dit de construire une baraque pour tous les esprits que ses armes à feu ont tué, ça la sauverait de ce qu'elle pensait être une "malédiction". Elle se croyait maudite.

    Comme elle était pétée de thunes, elle fit construire une maison de 8 pièces. En 1884. Et ça s'est fini en 1922.

    Mais ça ne se limitera pas là. Il n'a pas fallu ce temps pour construire 8 pièces, non. Dès lors, les chantiers vont se succéder pour sans cesse agrandir la maison, sans plans ni logique, juste sur base des décisions d'une vieille toupie cintrée. C'est comme ça qu'au final la turne fera un truc comme 160 et des pièces... Le Grand JD s'est rendu sur les lieux, invité par la prod du film, car oui, la turne existe vraiment et est une attraction touristique pour les gogos aujourd'hui :



    Soi-disant c'était pour perdre les esprits mais aussi les forcer à trouver le repos (?), la baraque compte des pièces exiguës sans raison d'être, des escaliers étroits serpentant à l'infini sans raison, des escaliers qui ne mènent à rien et des portes qui s'ouvrent sur que dalle (enfin, si. Une porte du 1er mène dehors sauf qu'y a pas d'escaliers donc, déconseillé de faire un pas de plus ou ce sera la grande descente, sans Yves Montand).

    Voilà. Ca, c'est la vraie histoire.

    En combinant ça avec Shining, Stephen King nous a sorti la mini-série Rose Red, qui, croyez-le ou pas, est un meilleur film de old haunted house que Winchester.

    L'éclairage et la colo sont pas mal, le scénar est classique (vieille bourge fêlée et excentrique dans sa baraque hantée, mec venu du dehors pour une raison X, appelé là par le maître des lieux... C'est le principe de base de Dracula, je vous rappelle).

    En gros un toubib est dépêché par les avocats de la compagnie Winchester pour voir si mamie est toujours capable de gérer la boîte ou si elle a un pet au casque et est juste bonne à enfermer.

    Et y va découvrir avec mémé que la boutique est hantée par un esprit bien vénère qui fout le bordel avec les autres.

    Et c'est pas intéressant. Le film ne met pas vraiment le côté creepy et labyrinthique de la maison à l'honneur, y'a une ou deux manifestations, mais rien de franchement ominous, on a l'impression que tout est joué en undertone, et c'un peu chiant à regarder. Et pourtant, je suis un fan de huis clos et d'histoires de vieilles baraques chelou / hantées / possédées.

    Et je suis assez bon public car l'espère de found footage qui se passe dans je sais plus quel film... House of Bones un truc ainsi? J'avais vraiment bien aimé alors que c'était pas follement original.

    Là, en dépit de toute bonne volonté, je ne vois rien d'intéressant ni dans les persos, ni dans le lieu, ni dans les évènements. Mieux vaut encore une bonne vieille enquête de GusDX dans laquelle il ne se passe rien, parce que même là, y'a plus d'ambiance.

    Vous savez quoi? Retournez regarder Rose Red (avec le caméo le plus juste de toute la vie de Stephen King : en livreur de pizzas. Ce qu'il aurait du rester). Le pitch de Rose Red, c'est qu'une prof d'unif controversée (on la prend pour une barge) et sur la sellette décide d'organiser bien contre son gré une murder party à Rose Red, une baraque datant d'y a perpète, ayant eu son lot de drames et de morts, qu'on dit hantée.

    La prof est fascinée par cette turne et par sa propriétaire, a un point pas permis, et décide d'y aller avec une team d'ESPers (ESPer est le nom donné à ceux qui sont censés pouvoir utiliser des Extra Sensorial Powers. Le premier usage que j'en ai vu était dans Phantasy Star en 87 où Noah est décrit comme un ESPer, mais la plus ancienne référence est le titre "Espy" pour "E.S.P." une sorte de polar / SF japonais des années 70) pour filmer une réaction de la maison.

    Elle ne sera pas déçue.

    En plus, en 4 heures 14, la mini-série de trois épisodes a VRAIMENT le temps de vous narrer tout le passé de Rose Red et toutes les vies qu'elle a pris.

    Ca n'en fait pas la série, minisérie ou le film du siècle, mais c'est beaucoup plus intéressant que ce film pâlot qu'est Winchester.



    Ah, et j'ai aussi vu Insidious 3. Moins chiant que le 2, mais si bateau que j'ai déjà quasi tout oublié, sinon que ça se passe entre le 1 et le 2. Là aussi, pas mauvais. Juste... Tiède. A voir une fois, puis à jeter.
    Dernière modification par Bal-Sagoth ; 13/05/2018 à 20h28.


    "Wijn is venijn, bier is plezier"

  12. Les 3 membres suivants remercient Bal-Sagoth pour cet excellent message :

    BaXter (15/05/2018), Giromu (14/05/2018), Kilik (15/05/2018)

  13. #2007
    Illegal Lolistep Vampireslayer Abdul Overlord Abdul Overlord Abdul Overlord Abdul Overlord Abdul Overlord Abdul Overlord Abdul Overlord Abdul Overlord Abdul Overlord Abdul Overlord Abdul Overlord Avatar de Abdul
    Date d'inscription
    May 2011
    Localisation
    GRENOBLE
    Messages
    1 648
    Messages Remerciés / Appréciés
    Remerciements
    492
    Remercié(e) 1 965 fois dans 850 messages

    Par défaut

    Citation Envoyé par Valthognir Voir le message
    Une théorie beaucoup parlé de Avengers Infinity War est confirmé par un des réalisateurs.

    Attention gros spoilers !!!!

    Spoiler:
    L'âme de Gamora se trouve bien dans la Soul Stone !

    http://fr.ign.com/marvels-the-avenge...e-de-lame-conf
    FUCKING OBVIOUS. C'est comme quand dans Black Panthers le méchant jète le héros du haut de la falaise et bien il n'est pas mort !
    Necrobestial Sadobreaks

  14. Les membres suivants ont remercié Abdul pour cet excellent message :

    Lizandrya (18/05/2018)

+ Répondre à la discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages