+ Répondre à la discussion
Page 39 sur 50 PremièrePremière ... 29 37 38 39 40 41 49 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 381 à 390 sur 498

Discussion: Series TV #2

  1. #381
    [Anc] Vieux Pote Iron Godslayer ADN san Most fuckin' badass in the entire multiverse ever ADN san Most fuckin' badass in the entire multiverse ever ADN san Most fuckin' badass in the entire multiverse ever ADN san Most fuckin' badass in the entire multiverse ever ADN san Most fuckin' badass in the entire multiverse ever ADN san Most fuckin' badass in the entire multiverse ever ADN san Most fuckin' badass in the entire multiverse ever ADN san Most fuckin' badass in the entire multiverse ever ADN san Most fuckin' badass in the entire multiverse ever ADN san Most fuckin' badass in the entire multiverse ever ADN san Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Avatar de ADN san
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    6 758
    Messages Remerciés / Appréciés
    Remerciements
    3 507
    Remercié(e) 4 683 fois dans 1 878 messages

    Par défaut

    J'ai un nouveu personnage fetiche dans The Walking Dead.

    Petite femme soumise et battue dans la saison 1, et depuis quels saisons devenue une warrior efficace, froide, calculatrice, se faisant parfoit passer pour faible pour tromper l'eventuel ennemi mais serrant deja un coutelas caché dans sa manche, ...


    Carol est montée toute seule a l'assault de Terminus en se planquant dans une horde zombie, zigouille du survivant sans ciller, reagit en un quart de seconde en situation de danger, ne se relache jamais.
    Je kiffe ce petit bout de femme.
    Elle a un peu perdu un peu de son humanité dans son evolution, mais elle a de sacrées cojones.
    "Le plus bel hommage que nous puissions rendre à un auteur n'est pas de rester attachés à la lecture de ses pages, mais plutôt de cesser inconsciemment de lire, de reposer le livre, de le méditer et de voir au-delà de ses intentions avec des yeux neufs."
    Charles Morgan

  2. Les membres suivants ont remercié ADN san pour cet excellent message :

    Moira (10/09/2017)

  3. #382
    Iron Maiden Vampireslayer Omage Overlord Omage Overlord Omage Overlord Omage Overlord Omage Overlord Omage Overlord Omage Overlord Omage Overlord Omage Overlord Omage Overlord Omage Overlord Avatar de Omage
    Date d'inscription
    September 2009
    Messages
    1 643
    Messages Remerciés / Appréciés
    Remerciements
    469
    Remercié(e) 1 649 fois dans 791 messages

    Par défaut

    Daredevil est une série de merde donc Socrate est un chat.
    Hein? Quoi?

  4. #383
    Illegal Lolistep Vampireslayer Abdul Eternal Champion Abdul Eternal Champion Abdul Eternal Champion Abdul Eternal Champion Abdul Eternal Champion Abdul Eternal Champion Abdul Eternal Champion Abdul Eternal Champion Abdul Eternal Champion Abdul Eternal Champion Abdul Eternal Champion Avatar de Abdul
    Date d'inscription
    May 2011
    Localisation
    GRENOBLE
    Messages
    1 682
    Messages Remerciés / Appréciés
    Remerciements
    493
    Remercié(e) 2 015 fois dans 870 messages

    Par défaut

    Citation Envoyé par Omage Voir le message
    Hein? Quoi?
    Socrate est un chat c'est utilisé communément pour expliquer le syllogisme. Tout les chats sont mortels. Socrate est mortel donc Socrate est un chat. Si j'avais voulu être plus explicite j'aurais dit que Daredevil est Ironfist, car tout deux sont des séries de merde
    Necrobestial Sadobreaks

  5. #384
    Iron Maiden Vampireslayer Omage Overlord Omage Overlord Omage Overlord Omage Overlord Omage Overlord Omage Overlord Omage Overlord Omage Overlord Omage Overlord Omage Overlord Omage Overlord Avatar de Omage
    Date d'inscription
    September 2009
    Messages
    1 643
    Messages Remerciés / Appréciés
    Remerciements
    469
    Remercié(e) 1 649 fois dans 791 messages

    Par défaut

    Ah oui, une formal fallacy. J'avais pas trop entendu celle là.

  6. #385
    Tan Psychosis Dragonslayer Valthognir God of War Valthognir God of War Valthognir God of War Valthognir God of War Valthognir God of War Valthognir God of War Valthognir God of War Valthognir God of War Valthognir God of War Valthognir God of War Valthognir God of War Avatar de Valthognir
    Date d'inscription
    June 2012
    Localisation
    Quelque part pour glander
    Messages
    2 687
    Messages Remerciés / Appréciés
    Remerciements
    2 880
    Remercié(e) 2 925 fois dans 1 491 messages

    Par défaut

    Repost du topic Cinémas suite à une erreur.

    http://fr.ign.com/true-detective/289...de-la-saison-3

    C'était une rumeur c'est officiellement confirmé Mahershala Ali (qui a incarné le génial Cottonmouth dans Luke Cage) sera bien l'acteur principal de la saison 3 de True Detective



    Et ça sera encore une enquête qui va se dérouler dans le temps comme la saison 1 (mais cette fois ci sur 3 périodes différente !!!)

    Un autre possible chef d’œuvre ?

  7. #386
    Great Old One Dragonslayer Lizandrya 4D Being Lizandrya 4D Being Lizandrya 4D Being Lizandrya 4D Being Lizandrya 4D Being Lizandrya 4D Being Lizandrya 4D Being Lizandrya 4D Being Lizandrya 4D Being Lizandrya 4D Being Lizandrya 4D Being Avatar de Lizandrya
    Date d'inscription
    September 2006
    Localisation
    La Comté
    Messages
    2 235
    Messages Remerciés / Appréciés
    Remerciements
    3 116
    Remercié(e) 2 705 fois dans 1 153 messages

    Par défaut

    J'ai un peu regardé plein de trucs, moyens, inégaux, brillants, y'avait de tout et parfois au sein d'une même série.

    On va commencer par la moins connue qui est une adaptation britannique de roman, Jonathan Strange & Mr Norrell, mini série complète en sept épisodes.
    C'est comme si les magiciens d'Harry Potter (sauf qu'ils ne sont plus que deux) n'avaient aucuns besoin de se cacher, à l'époque des guerres napoléoniennes, en Angleterre où la magie a presque disparu.

    La série est bien joué, avec de très beaux costumes et décors mais a quelques longueurs. L'histoire reste plaisante malgré une fin un peu brouillonne, une sorte de Deus Ex Machina que tu vois arriver de très loin, un peu dommage.

    La seconde nous vient de chez HBO, Ozark, elle ressemble à tout un tas de série à succès plus ancienne mais est assez inégale.

    Bien joué, bien réalisé, mais trop de rebondissement, trop de changement de direction dans les motivations des personnages secondaires ayant pour effet un désintérêt pour leur sort. J'y suis resté pour le perso principal et voir ce qui va lui tomber sur le coin de la figure mais pas sur de regarder un jour la suite.

    Rendez-vous demain pour la suite.

  8. Les membres suivants ont remercié Lizandrya pour cet excellent message :

    BaXter (20/09/2017)

  9. #387
    Great Old One Dragonslayer Lizandrya 4D Being Lizandrya 4D Being Lizandrya 4D Being Lizandrya 4D Being Lizandrya 4D Being Lizandrya 4D Being Lizandrya 4D Being Lizandrya 4D Being Lizandrya 4D Being Lizandrya 4D Being Lizandrya 4D Being Avatar de Lizandrya
    Date d'inscription
    September 2006
    Localisation
    La Comté
    Messages
    2 235
    Messages Remerciés / Appréciés
    Remerciements
    3 116
    Remercié(e) 2 705 fois dans 1 153 messages

    Par défaut On est plus demain ;)

    Stars they come and go...

    On attaque avec la pièce de résistance des dernières séries que j'ai vu, il s'agit de l'excellente Bojack Horseman.
    C'est une série tranche de vie qui tourne autour de Bojack un acteur connu uniquement pour une sitcom des années 90 et dont aucun projet ne sera aussi réussi. On découvrira un panel varié de personnages qui gravite autour de ce vieux déprimé cynique assez antipathique, le squatteur Todd, son agente Princess Caroline, sa biographe Diane Nguyen, son meilleur frenemy Mr PeanutButter, son ancienne co-star Sarah Lynn.

    C'est une série d'humour, noir, voir très noir, assez désespéré, voir parfois déprimante. Je suis resté scotché pour plusieurs raisons, quand c'est drôle c'est très drôle, les personnages et leurs vies sont touchantes et émouvantes (presque tous, j'ai moins d'investissement avec Princess Caroline même si son épisode dédié en saison 4 m'a touché, me rappelant une de mes soeurs).

    Techniquement la série est bien écrite, nous offre quelques épisodes ou les mecs tentent des trucs (je pense particulièrement à toi épisode sous marin ). L'animation s'améliore pas mal, au cours de la saison 3 en particulier nous offrant de belles scènes. La musique est, quand elle est présente, très bien choisie, à propos et le montage respecte les morceaux.

    Ça va vous demander un petit effort mais, personnellement, la série atteint son point culminant à tous niveaux dans les deux derniers épisodes de fin de la saison 3. C'est aussi pour ça que j'ai moins apprécié la saison 4, entre les ajouts de nouveaux perso, la perte de focus sur Bojack et le manque d'enjeux.
    Spoiler:
    Je n'ai pas aimé qu'il tente de dédouaner Horseman de sa responsabilité dans tous le malheur qui lui arrive et pourquoi il pourrit la vie de ses proches.

    Il y a quelque épisodes quand même bien sympathiques dans cette dernière saison (spécialement l'épisode 3 spécial Todd).


    J'ai pas parlé du castings des acteurs doublant les personnages mais bon y'a que du beau monde

    Trailer saison 3 :
    Spoiler:

    Purée ce montage de bande annonce quand tu sait comment se déroule et finis la saison !


    We always, we always, we always have a story...

  10. Les membres suivants ont remercié Lizandrya pour cet excellent message :

    ADN san (22/09/2017)

  11. #388
    Illegal Lolistep Vampireslayer Abdul Eternal Champion Abdul Eternal Champion Abdul Eternal Champion Abdul Eternal Champion Abdul Eternal Champion Abdul Eternal Champion Abdul Eternal Champion Abdul Eternal Champion Abdul Eternal Champion Abdul Eternal Champion Abdul Eternal Champion Avatar de Abdul
    Date d'inscription
    May 2011
    Localisation
    GRENOBLE
    Messages
    1 682
    Messages Remerciés / Appréciés
    Remerciements
    493
    Remercié(e) 2 015 fois dans 870 messages

    Par défaut

    Rapidement, j'ai vu la série American Vandal... Délire, c'est l'histoire d'un lycée aux USA... Les voitures des profs sont vandalisées, 27 pénis sont tagés ! Tout les soupçons portent immédiatement sur l'élève le plus perturbateur, déjà connu pour ses dessins de pénis, mais, deux élèves doutent de sa culpabilité. C'est une espèce de parodie sérieuse de ces docu-fiction sur les grandes affaires criminelles. 8 épisodes, assez court, sympa
    Necrobestial Sadobreaks

  12. #389
    [Anc] Vieux Pote Iron Godslayer ADN san Most fuckin' badass in the entire multiverse ever ADN san Most fuckin' badass in the entire multiverse ever ADN san Most fuckin' badass in the entire multiverse ever ADN san Most fuckin' badass in the entire multiverse ever ADN san Most fuckin' badass in the entire multiverse ever ADN san Most fuckin' badass in the entire multiverse ever ADN san Most fuckin' badass in the entire multiverse ever ADN san Most fuckin' badass in the entire multiverse ever ADN san Most fuckin' badass in the entire multiverse ever ADN san Most fuckin' badass in the entire multiverse ever ADN san Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Avatar de ADN san
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    6 758
    Messages Remerciés / Appréciés
    Remerciements
    3 507
    Remercié(e) 4 683 fois dans 1 878 messages

    Par défaut

    Bojack horseman j'en lis pas mal de bien, va falloir que j'y jette un oeil.

    Citation Envoyé par Abdul Voir le message
    Rapidement, j'ai vu la série American Vandal... Délire, c'est l'histoire d'un lycée aux USA... Les voitures des profs sont vandalisées, 27 pénis sont tagés ! Tout les soupçons portent immédiatement sur l'élève le plus perturbateur, déjà connu pour ses dessins de pénis, mais, deux élèves doutent de sa culpabilité. C'est une espèce de parodie sérieuse de ces docu-fiction sur les grandes affaires criminelles. 8 épisodes, assez court, sympa
    Je hein quoi ?
    * verifie la bande annonce sur netflix*
    MOUAHAHAHAHAHAHA
    "Peur-trahison-corruption-mensonges-verité-bites !"
    "il ne s'agit pas de bites, il s'agit de notre système judiciaire !"

    Ok, rajouté a ma liste.

    J'ai des trucs a dire sur les séries TV, mais pas le temps maintenant j'y reviendrais.
    "Le plus bel hommage que nous puissions rendre à un auteur n'est pas de rester attachés à la lecture de ses pages, mais plutôt de cesser inconsciemment de lire, de reposer le livre, de le méditer et de voir au-delà de ses intentions avec des yeux neufs."
    Charles Morgan

  13. #390
    [Anc] Vieux Pote Iron Godslayer ADN san Most fuckin' badass in the entire multiverse ever ADN san Most fuckin' badass in the entire multiverse ever ADN san Most fuckin' badass in the entire multiverse ever ADN san Most fuckin' badass in the entire multiverse ever ADN san Most fuckin' badass in the entire multiverse ever ADN san Most fuckin' badass in the entire multiverse ever ADN san Most fuckin' badass in the entire multiverse ever ADN san Most fuckin' badass in the entire multiverse ever ADN san Most fuckin' badass in the entire multiverse ever ADN san Most fuckin' badass in the entire multiverse ever ADN san Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Avatar de ADN san
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    6 758
    Messages Remerciés / Appréciés
    Remerciements
    3 507
    Remercié(e) 4 683 fois dans 1 878 messages

    Par défaut

    Je viens de binge-watcher sur Netflix une série animée dans la veine des séries pour adultes complétement frappadingues à la Rick & Morty, ou Américan Dad; Big Mouth.




    L’entrée dans l’adolescence n’est facile pour personne. Après tout, ce n’est pas pour rien qu’on appelle cette période l’âge ingrat. Les premiers émois amoureux, ces petits picotements qu’on ressent à la vue de notre crush, ne sont que la face visible de l’iceberg. Derrière tout ça, plus tabous, se cachent les premières érections impromptues, les premières masturbations, les premières règles… En somme, beaucoup de premières fois, qui font de la puberté une étape de transition pas toujours agréable. Big Mouth, se donne pour mission d’illustrer cette période de la façon la plus décalée, et étrangement éducative, qui soit.


    C'est juste terrible.
    Le coté un peu cracra de la puberté est étalé comme une flaque de sperme séché, il n'y a aucun filtre, ça n’arrête jamais, c'est tous des dégénérés en puissance, et je parle pas des adultes.
    Mention spéciale au générique de fin de l'épisode 5 ou Maurice le monstre n’arrête pas de décrire les testicules dégueulasses du père d'un des gamins, j’étais en pleurs de rire. Et les voix, foutre, les voix ! Un sacré casting (des inconnus en France) qui se donne à fond. aucun n'essaie de travestir sa voix d'adulte pour "faire ado". La voix de Connie la monstresse est géante. Je parle en VO bien sur.


    En une dizaine d’épisodes, Big Mouth s’éclate à dépeindre les moments gênants qui accompagnent la puberté à travers le quotidien de Nick et Andrew. Ces deux-là sont des meilleurs amis un peu loser sur les bords qui commencent à prendre conscience de leur sexualité. Le détail hilarant qui fait le charme de la série, c’est que leurs hormones en pleine ébullition sont personnifiées par des créatures cornues couvertes de fourrure. Au-delà de ça, ces bêtes de sexe (littéralement) adorent utiliser un vocabulaire bien fleuri et balancer des grossièretés à tout-va.


    Si les personnages principaux sont des garçons, la gent féminine n’est pas en reste. Nick et Andrew côtoient régulièrement leurs camarades de classe, Jessi et Missy, lesquelles subissent elles aussi les changements inévitables liés à leur âge. Tandis que les mecs sont constamment influencés par Maurice, "the Hormone Monster" au pénis flaccide en guise de nez, les filles doivent, elles, suivre les conseils (pas toujours) avisés de Connie, "the Hormone Monstress". Les deux créatures entretiennent d’ailleurs une relation aussi désopilante que complexe, sous-entendant le lien étroit entre les sexualités masculine et féminine.


    Indubitablement ancrée en 2017, la série de Netflix ne lésine pas sur les références à la pop culture parsemées ingénieusement. D’une citation de Taylor Swift sortie de son contexte jusqu’à insinuer que Marnie était le pire personnage de Girls, le show y va fort. En prime, Big Mouth se fait plaisir en incluant les fantômes de personnalités décédées. C’est donc l’occasion de voir Whitney Houston faire des vocalises pas très catholiques, Prince donner des conseils en matière de sexe, ou encore apprendre par Pablo Picasso himself que son phallus a une forme triangulaire. Au cas où ça vous aurait échappé, oui, cette série est très très perchée.


    En plus de ça, le show parvient à surprendre à maintes reprises, brisant le quatrième mur pour montrer qu'elle a pleinement conscience d’être une fiction. Dans un des premiers épisodes, "the Hormone Monster" nous demande carrément si l’on est en train de binge-watcher la série, avant de se remettre à balancer des obscénités. Cependant, sous un amas considérable de blagues de cul et autres vulgarités à faire pâlir l’Amérique puritaine, Big Mouth fascine par sa faculté à se montrer pédagogique. Mention spéciale au cinquième chapitre, où Jessi discute avec son vagin, qui lui explique comment son anatomie est organisée. Jamais une série n’aura autant répété "mont de venus" en un seul épisode.



    L’intégralité des dix épisodes de la première saison vient d’être mise a disposition sur la plate forme, j'ai cliqué par curiosité, j'ai pas pu arrêter.




    C'est pas la série du siècle, mais elle se regarde vite et elle est franchement marrante.



    L'opening est vachement bien aussi : Changes de Charles Bradley

    Dernière modification par ADN san ; 02/10/2017 à 21h21.

  14. Les 5 membres suivants remercient ADN san pour cet excellent message :

    BaXter (01/10/2017), Kuwagata Raijer (01/10/2017), Lizandrya (03/10/2017), Omage (02/10/2017), Valthognir (01/10/2017)

+ Répondre à la discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages