+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 4 1 2 3 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 36

Discussion: Les commentaires sur les sites d’information et les communautés de l'extrême du net

  1. #1
    [MOD] Futaba fan forever Supreme Overlord Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Avatar de Giromu
    Date d'inscription
    January 2004
    Messages
    19 726
    Messages Remerciés / Appréciés
    Remerciements
    18 376
    Remercié(e) 30 248 fois dans 10 258 messages

    Par défaut Les commentaires sur les sites d’information et les communautés de l'extrême du net



    Me rendant journellement sur des sites d’information, je suis sidéré par la violence des échanges entre « piliers de comptoir » des sites, très certainement favorisés par l’anonymat qui est pratiqué sur la grande majorité d’entre eux.

    Rue 89 est par exemple très intéressant par l’importance du volume des commentaires et des discussions qui opposent souvent des marxistes et des fans de Zemmour.
    Le monde.fr semble attirer une grosse « clientèle » de trolls aux idées d’extrême-droite.

    Allez faire un tour sur le Figaro.fr et lisez la majeure partie des commentaires.

    De façon générale, on trouve des commentaires aux réponses toutes faites, sans trop de réflexion de tous les tenants et aboutissants d’un sujet, empreints d’idéologie politique agressive (particulièrement quand un site est d’un bord politique et que vous êtes de l’autre mais y postez quand meme).

    Les journalistes prennent eux-mêmes des coups pour fautes d’orthographe, au sujet de la qualité de l’article commenté…

    Cynisme, pessimisme, dénigrement…Les sujets sur, au choix, l’immigration, l’islam, Israël/Palestine, le mariage pour tous sont ceux qui génèrent les échanges les plus violents, provocateurs et aigris, certains trolls n’étant pas avares d’un déluge de liens vers des sites très orientés politiquement et de sources plus partiales que logiques, censés prouver ce qu’ils disent (comme si la preuve logique existait recevable en politique).



    Il s’agit d’un sujet relativement vaste mais qui m’interroge beaucoup. J’ai mon avis sur la question mais comme je ne prétends pas avoir la science infuse, j’aimerais avoir vos avis sur les sujets suivants :


    Le niveau d’éducation générale a il baissé ? Expliquerait il les avis tous faits qui fleurissent sur le net ces dernières années ou est ce « la faute de la crise » ou que sais je ?

    Y’a il une plus grande activité des sympathisants d’extreme-droite sur les sites d’information ?

    Percevez vous une radicalisation de la société qui serait de plus en plus morcelée entre micro communautés qui se regardent en chiens de faïence ou le Web n’est il pas un bon reflet de la réalité ?

    Serait il souhaitable, pour éviter certains propos que l’on n’oserait pas proférer dans la vie de tous les jours (cf les récentes affaires de Trappes et du déraillement de Brétigny qui ont permis à certains de se lâcher comme jamais) de préférer que les commentateurs déclinent automatiquement leur identité afin de pouvoir poster?

    Qu’est ce qui peut motiver les posteurs réguliers à venir journellement jouter sur les sites d’infos et se mesurer à leurs adversaires récurrents ?

    Le net a il favorisé la multiplication des « moi je » qui pensent avoir toujours raison et devoir illuminer l’univers de leur esprit supérieur ?

    Du fait de l’omniprésence d’une information toujours immédiate et disponible, interactive, assistons-nous à la mort de la réflexion à long terme au profit d’une impatience et d’une exigence de résultats politiques qui ne souffre plus l’attente ?

    Le net a il amené un appauvrissement de la langue, qui perd les subtilités de vocabulaire, ce qui fausse le débat et l’envenime provoquant des flame wars?

    Existe il une influence des écrits sur l’esprit des gens qui lisent ces commentaires, sur leur vote et leur réflexion sur la société ? Le pessimisme actuel induit il la mort de la démocratie et de l’idée d’enrichissement par la différence ?
    Dernière modification par Giromu ; 26/04/2018 à 18h31.

  2. Les 5 membres suivants remercient Giromu pour cet excellent message :

    florentp83! (08/08/2013), jonathferri (19/04/2014), makko (08/08/2013), Moira (26/04/2018), sisou (21/09/2013)

  3. #2
    Lord of Death fangirl Dragonslayer linounette Most fuckin' badass in the entire multiverse ever linounette Most fuckin' badass in the entire multiverse ever linounette Most fuckin' badass in the entire multiverse ever linounette Most fuckin' badass in the entire multiverse ever linounette Most fuckin' badass in the entire multiverse ever linounette Most fuckin' badass in the entire multiverse ever linounette Most fuckin' badass in the entire multiverse ever linounette Most fuckin' badass in the entire multiverse ever linounette Most fuckin' badass in the entire multiverse ever linounette Most fuckin' badass in the entire multiverse ever linounette Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Avatar de linounette
    Date d'inscription
    March 2012
    Localisation
    Overlook Hotel
    Messages
    2 337
    Messages Remerciés / Appréciés
    Remerciements
    1 617
    Remercié(e) 6 189 fois dans 1 857 messages

    Par défaut

    Citation Envoyé par Giromu Voir le message
    Le niveau d’éducation générale a il baissé ? Expliquerait il les avis tous faits qui fleurissent sur le net ces dernières années ou est ce « la faute de la crise » ou que sais je ?
    Lors de la période du bac, le sujet est souvent abordé dans les journaux télés et ils trouvent toujours un gentil spécialiste qui explique que la connaissance est toujours là mais différente donc pas comparable. Les bacheliers ne savent plus écrire correctement (mon post contiendra des fautes sûrement ), ils ne connaissent rien à la France que ce soit en géo, histoire ou autre mais pas grave ils ont une "autre" culture.


    Y’a il une plus grande activité des sympathisants d’extreme-droite sur les sites d’information ?

    Percevez vous une radicalisation de la société qui serait de plus en plus morcelée entre micro communautés qui se regardent en chiens de faïence ou le Web n’est il pas un bon reflet de la réalité ?

    Serait il souhaitable, pour éviter certains propos que l’on n’oserait pas proférer dans la vie de tous les jours (cf les récentes affaires de Trappes et du déraillement de Brétigny qui ont permis à certains de se lâcher comme jamais) de préférer que les commentateurs déclinent automatiquement leur identité afin de pouvoir poster?

    Qu’est ce qui peut motiver les posteurs réguliers à venir journellement jouter sur les sites d’infos et se mesurer à leurs adversaires récurrents ?

    Je ne pense pas que les sympathisants d'extrême droite soit plus présents que les autres. Je pense surtout que les médias traditionnels ont longtemps sous-estimés le nombres de personnes prêtent à s'orienter à droite.

    Et plus que des micro communautés c'est l'individualisme qui prime. Les gens se greffent à certains courants au gré du vent.
    Ils profitent de leur anonymat pour se lâcher et pour certains dire ce qu'ils n'oseraient pas tout haut irl tout simplement. Le plus chiant c'est que ça ne se limite pas au sites d'informations, même le simple programme télé à droit à son lot de gauchos ou frontistes qui tournent en joute politique n'importe quel article ... troll ou pas troll telle est la question.

    La solution de l'arrêt de l'anonymat est bancale dès le départ, les plus connaisseurs trouveraient forcément un moyen de contourner la chose.


    Existe il une influence des écrits sur l’esprit des gens qui lisent ces commentaires, sur leur vote et leur réflexion sur la société ?
    Voir les réactions de certains aux article du Gorafi


    Du fait de l’omniprésence d’une information toujours immédiate et disponible, interactive, assistons-nous à la mort de la réflexion à long terme au profit d’une impatience et d’une exigence de résultats politiques qui ne souffre plus l’attente ?
    Le buzz prévaut on fait sensation et on réfléchit (éventuellement) après et les lecteurs / téléspectateurs n'y voit que du feu.
    Dernière modification par linounette ; 08/08/2013 à 21h21.
    Come and play with us, Danny …for ever, and ever, and ever

  4. Les 3 membres suivants remercient linounette pour cet excellent message :

    Giromu (08/08/2013), Moira (26/04/2018), sisou (21/09/2013)

  5. #3
    Illegal Lolistep Vampireslayer Abdul Eternal Champion Abdul Eternal Champion Abdul Eternal Champion Abdul Eternal Champion Abdul Eternal Champion Abdul Eternal Champion Abdul Eternal Champion Abdul Eternal Champion Abdul Eternal Champion Abdul Eternal Champion Abdul Eternal Champion Avatar de Abdul
    Date d'inscription
    May 2011
    Localisation
    GRENOBLE
    Messages
    1 685
    Messages Remerciés / Appréciés
    Remerciements
    493
    Remercié(e) 2 018 fois dans 871 messages

    Par défaut

    C'est les extrémistes (devrais-je plutôt dire les gens aux idées politiques extrêmes et minoritaires) qui sont toujours le plus actif, que ça soit sur internet ou dans la vraie vie ! C'était sidérant de voir les commentaires sur les articles traitant du mariage homosexuel sur lemonde.Fr. C'était comme si soudainement la moitié des lecteurs du Monde était des grenouilles de bénitier. C'est juste qu'ils investissent les réseaux pour propager leurs idées, parfois par des moyens très controversés : par exemple à cette époque il y avait beaucoup "d'étrangers" qui venaient dénigrer la France. Des gens qui écrivaient en espagnol, ou en anglais...
    Dernière modification par Abdul ; 11/08/2013 à 03h21.
    Necrobestial Sadobreaks

  6. Les membres suivants ont remercié Abdul pour cet excellent message :

    sisou (21/09/2013)

  7. #4
    [MOD] Futaba fan forever Supreme Overlord Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Avatar de Giromu
    Date d'inscription
    January 2004
    Messages
    19 726
    Messages Remerciés / Appréciés
    Remerciements
    18 376
    Remercié(e) 30 248 fois dans 10 258 messages

    Par défaut

    Et je relance de deux!
    Un passionnant article sur le sujet est paru hier.
    Voici un extrait. Cliquez sur le lien pour lire l'article complet.

    Dans la pratique, les modérateurs savent bien que des internautes s’organisent pour « squatter » les blocs « Vos réactions » des sites d’actualité.

    Parmi les techniques évoquées par David Corchia et Jérémie Mani :

    « Poster des messages du type “nique la France” avec des faux pseudos à consonance arabe. »

    « Le matin, un argumentaire est envoyé ou posté sur Internet. Toute la journée, les personnes concernées vont tenter d’envoyer des messages sur les sites en utilisant le même discours, la même sémantique. De manière quasi-militaire. »

    « Envoyer un flot de messages passables avant de poster un message plus radical, en espérant qu’il passera avec le reste. »

    « Publier un fait divers de la façon la plus neutre possible. Et utiliser un autre compte pour enflammer le débat en dessous. »
    http://www.rue89.com/2013/09/20/roms...eabonds-245872


    N'oubliez pas de lire les commentaires passionnés sur le sujet en dessous de l'article. Il y'a de très bonnes choses dedans.
    Dernière modification par Giromu ; 21/09/2013 à 08h30.

  8. Les 3 membres suivants remercient Giromu pour cet excellent message :

    darkkoeurby (21/09/2013), Moira (26/04/2018), sisou (21/09/2013)

  9. #5
    Fantasm Soldier's fan Godslayer Archiveur Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Archiveur Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Archiveur Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Archiveur Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Archiveur Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Archiveur Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Archiveur Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Archiveur Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Archiveur Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Archiveur Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Archiveur Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Avatar de Archiveur
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Au pays de Heidi
    Messages
    6 075
    Messages Remerciés / Appréciés
    Remerciements
    0
    Remercié(e) 7 521 fois dans 2 767 messages

    Par défaut

    Je réponds à ta première réflexion de l'été avec un peu, beaucoup, de retard, Giromu

    Ton observation est intéressante au sujet des commentaires anonymes qui inondent les sites et les blogs. Notamment les populaires comme ceux provenant des médias ou encore les jeux-vidéo.com et autres.

    Même si ici nous n'avons pas autant de titres qu'en France, j'observe aussi le même phénomène. A savoir une majorité de commentaires bêtes et méchants du genre « piliers de comptoir » à qui sait le mieux que le journaliste/spécialiste et qui se transforment parfois en bataille rangée... comme de vrais gamins pendant la cour de récré

    Parmi les pistes pour expliquer le phénomène, je crois que tu as déjà répondu avec justesse dans les questions.


    Citation Envoyé par Gir'
    Le niveau d’éducation générale a il baissé ? Expliquerait il les avis tous faits qui fleurissent sur le net ces dernières années ou est ce « la faute de la crise » ou que sais je ?
    Le niveau d'éducation n'a pas foncièrement baissé mais plutôt changé. Avant quand tu faisais le con à l'école, tu pouvais te prendre une baffe justifiée du prof... et ensuite en reprendre une de retour à la maison.

    Tout le monde est concerné pour maintenir un niveau d'éducation convenable : parents, élèves, profs, médias, etc. Chacun doit avoir sa part de responsabilité pour éduquer, apprendre et aussi avoir envie d'apprendre.

    Un exemple qui fait mal aux yeux de quelqu'un qui n'a sans doute pas aimer les cours de français...

    Citation Envoyé par un inconnu sur twitter qui parle de GTA 5
    Si ya pu de gta jhagar un pti babtou mm sa darone jla hagar

    Citation Envoyé par Gir'
    Y’a il une plus grande activité des sympathisants d’extreme-droite sur les sites d’information ?
    Peut-être, peut-être pas... Je sais que dans les manifestations, les durs de droites et gauches aiment la cagoule et le foulard. Faut croire qu'à défaut de partager les mêmes idées, ils vont tous chez le même fournisseur d'habits

    Mais une chose est sûre. Les gens sont devenus moins patients et veulent tout tout de suite. Et cet état d'esprit amène rapidement aux extrémités.


    Citation Envoyé par Gir'
    Percevez vous une radicalisation de la société qui serait de plus en plus morcelée entre micro communautés qui se regardent en chiens de faïence ou le Web n’est il pas un bon reflet de la réalité ?
    Cela se rapproche du même état d'esprit d'impatience que j'ai cité plus haut. Pour faire simple, maintenant les gens sont surtout noir ou blanc. Si tu n'es pas mon ami, tu es donc mon ennemi. Regardez les fanboys par exemple...


    Citation Envoyé par Gir'
    Serait il souhaitable, pour éviter certains propos que l’on n’oserait pas proférer dans la vie de tous les jours (cf les récentes affaires de Trappes et du déraillement de Brétigny qui ont permis à certains de se lâcher comme jamais) de préférer que les commentateurs déclinent automatiquement leur identité afin de pouvoir poster?
    Malheureusement décliner son vraie identité ne règlera pas entièrement la situation. Tôt ou tard, s'il n'y a pas de sanction directe, le gaillard qui trollait sous l'anonymat récidivera avec son vraie identité ou pas.


    Citation Envoyé par Gir'
    Qu’est ce qui peut motiver les posteurs réguliers à venir journellement jouter sur les sites d’infos et se mesurer à leurs adversaires récurrents ?
    Certainement une sorte de combinaisons entre le plaisir sadique, de "moi je"... et beaucoup de temps à perdre.

    Certains d'entre-nous avons comme petit plaisir à allumer une console pour se défouler, participer à un forum par convivialité, etc. D'autres doivent troller pour bien se sentir ou sentir d'exister.


    Citation Envoyé par Gir'
    Le net a il favorisé la multiplication des « moi je » qui pensent avoir toujours raison et devoir illuminer l’univers de leur esprit supérieur ?
    Le net et tout ce qui est venu avec. MTV, télé-réalité poubelle genre Star Ac', Idole machin, Loft-villa ou un truc du genre avec le lot des starlettes à deux balles (Loane, Kim Kard', Nabille allô, etc.).

    Tu as Fessebook par exemple où tu peux t'acheter des amis par lots de 1'000, 5'000 ou 10'000 "amis" virtuel via une société de service. Tu as aussi la possibilité de te faire "photoshopé" moyennement finance pour être plus beau ou plus belle.


    Citation Envoyé par Gir'
    Du fait de l’omniprésence d’une information toujours immédiate et disponible, interactive, assistons-nous à la mort de la réflexion à long terme au profit d’une impatience et d’une exigence de résultats politiques qui ne souffre plus l’attente ?
    Oui. Ça rejoint aussi le tout tout de suite. Maintenant, lorsqu'un média ne parle plus d'un événement qui faisait la Une d'il y a 3 jours, les gens oublient vite. Et cela vaut surtout en politique car rien ne vaut un petit scandale pour détourner l'attention des gens d'un vrai sujet qui peut fâcher.


    Citation Envoyé par Gir'
    Le net a il amené un appauvrissement de la langue, qui perd les subtilités de vocabulaire, ce qui fausse le débat et l’envenime provoquant des flame wars?
    Disons qu'avant, les débats se faisaient sur un plateau de télé, yeux dans les yeux, conviction contre conviction. Les bien-pendants, politiciens, adultes, etc. devraient plus montrer l'exemple au lieu de s'allumer via tweets interposés.

    Mais maintenant que le net est là avec ses nouveaux moyens de communication, il faut faire avec et tant pis pour ceux qui se laissent aller à la facilité. Généralement, si je tombe sur un post kikoo lol ou écrit à la façon sms qui m'arrache les yeux, je saute le post, basta.

    Un autre exemple :

    Citation Envoyé par Un autre inconnu qui a mis une photo de lui torse nu (vous savez, le fameux "moi je")
    Sa a pecou un gta 5 a un ptit babtou la vie c chow jai la haine pour lui

    Citation Envoyé par Gir'
    Existe il une influence des écrits sur l’esprit des gens qui lisent ces commentaires, sur leur vote et leur réflexion sur la société ? Le pessimisme actuel induit il la mort de la démocratie et de l’idée d’enrichissement par la différence ?
    Sur les faibles d'esprits, certainement. Ou encore pour ceux qui ont besoins de donner le même avis que les "autres" pour appartenir ou s'identifier à un groupe...


    Citation Envoyé par Gir'
    De façon générale, on trouve des commentaires aux réponses toutes faites, sans trop de réflexion de tous les tenants et aboutissants d’un sujet, empreints d’idéologie politique agressive (particulièrement quand un site est d’un bord politique et que vous êtes de l’autre mais y postez quand meme).
    Voir un peu plus haut encore avec le "moi je"...


    Citation Envoyé par Gir'
    Les journalistes prennent eux-mêmes des coups pour fautes d’orthographe, au sujet de la qualité de l’article commenté…
    De ce que j'ai remarqué ici dans les médias suisses, ça c'est généralement quand un journaliste écrit un article pertinent qui ne permet aucun doute ou très peu. Lorsqu'on ne peut pas ou n'arrive pas à critiquer l'écriture sans jouer la mauvaise fois, on se retourne contre l'auteur.


    ...

    ★★★♥★★★

  10. Les 3 membres suivants remercient Archiveur pour cet excellent message :

    Lizandrya (21/09/2013), makko (21/09/2013), sisou (21/09/2013)

  11. #6
    Great Old One Godslayer sisou Most fuckin' badass in the entire multiverse ever sisou Most fuckin' badass in the entire multiverse ever sisou Most fuckin' badass in the entire multiverse ever sisou Most fuckin' badass in the entire multiverse ever sisou Most fuckin' badass in the entire multiverse ever sisou Most fuckin' badass in the entire multiverse ever sisou Most fuckin' badass in the entire multiverse ever sisou Most fuckin' badass in the entire multiverse ever sisou Most fuckin' badass in the entire multiverse ever sisou Most fuckin' badass in the entire multiverse ever sisou Most fuckin' badass in the entire multiverse ever
    Date d'inscription
    April 2004
    Messages
    5 513
    Messages Remerciés / Appréciés
    Remerciements
    19 749
    Remercié(e) 8 623 fois dans 3 051 messages

    Par défaut

    Citation Envoyé par Giromu Voir le message
    Me rendant journellement sur des sites d’information, je suis sidéré par la violence des échanges entre « piliers de comptoir » des sites, très certainement favorisés par l’anonymat qui est pratiqué sur la grande majorité d’entre eux.

    Rue 89 est par exemple très intéressant par l’importance du volume des commentaires et des discussions qui opposent souvent des marxistes et des fans de Zemmour.
    Le monde.fr semble attirer une grosse « clientèle » de trolls aux idées d’extrême-droite.

    Allez faire un tour sur le Figaro.fr et lisez la majeure partie des commentaires.
    Je pense qu'il serait plus juste de dire pseudo-anonymat. En fait, tous ne sont pas anonymes. Ils ne sont identifiés que par leurs pseudos. En lisant certains pseudos, on arrive à comprendre qui ils sont ou les idées qu'ils défendent (pseudo à consonance de gauche, à consonance de droite, d'extrême-droite, etc.) sauf si ces gens font exprès de prendre des pseudos à consonance politique pour le troll.

    Tu fais bien de préciser "les commentaires" car je remarque une chose frappante. Sur le peu de forums que je fréquente, en tant qu'inscrit ou invité, les sujets politiques sont strictement encadrés quand ils ne sont pas interdits. On est sourcilleux sur des situations pouvant dégénérer. Des sites utilisent une solution radicale : désactiver les commentaires lorsqu'un sujet parle de politique, religion ou de décès d'une personnalité. C'est le cas de l’Équipe qui désactive presque systématiquement les commentaires dès qu'il s'agit d'un décès.

    La politique et la religion sont les sujets qui ouvrent très facilement l'âme des gens c'est-à-dire qu'ils expriment leurs idées au fond d'eux-mêmes. La politique et la religion se projettent surtout vers l'avenir (le destin d'une région ou d'un pays pour l'un ; le destin individuel dans l'au-delà pour l'autre). En ces moments de difficulté économique, on s’inquiète très souvent et on propose ses propres solutions. Mais sur les commentaires, on se contente le plus souvent de dénigrer l'autre, de lui faire comprendre que ses idées ne sont pas les bonnes. On se rassure en pensant être ou faire mieux que l'autre. Du moins, je le crois.

    Au fait, j'évite d'aller sur le Figaro (sauf sur Sport24, une filiale du Figaro sur le sport).


    Le niveau d’éducation générale a il baissé ? Expliquerait il les avis tous faits qui fleurissent sur le net ces dernières années ou est ce « la faute de la crise » ou que sais je ?
    Mmm... Je me rappelle avoir lu un extrait qu'une personne a écrit dans les années 50. Cette personne se lamentait de voir que le niveau de français avait baissé.


    Y’a il une plus grande activité des sympathisants d’extreme-droite sur les sites d’information ?
    Justement, une anecdote éclairante. Sur Numérama, le site d'Information sur le Net les Nouvelles Technologiques, le webmaster avait publié un article sur Marine Le Pen et Internet ou quelque chose comme ça. Peu après, dans les premiers commentaires, un inscrit de longue date apparemment a remarqué 1 ou 2 nouveaux inscrits. Ceux-ci ont posté des commentaires à forte inspiration d'extrême-droite. Effectivement, j'ai constaté la date d'inscription de ces sympathisants. Elle était très récente, pour ne pas dire à peine cinq minutes après la publication dudit article.

    Cette anecdote montre que certains sympathisants voulaient occuper la sphère publique avec le plus de maximum possible. ça dépend peut-être des circonstances, des personnes très motivées.


    Percevez vous une radicalisation de la société qui serait de plus en plus morcelée entre micro communautés qui se regardent en chiens de faïence ou le Web n’est il pas un bon reflet de la réalité ?
    Pas facile à dire. Je me méfie un peu des conclusions rapides. J'ai bien lu des choses de l'Histoire où des personnes se lamentaient sur la "décadence" de leur époque. Avec le recul, on s'aperçoit que tout n'est pas si terrible que cela. Peut-être serait-il plus juste de dire qu'il y a des niveaux de radicalisation suivant la hiérarchie sociale, le niveau de vie, les lieux, etc.

    Les médias peuvent influencer des personnes. Lorsqu'on ingurgite plusieurs informations, au journal notamment, on est dans un état d'abattement, d'indifférence. Avec l'avènement d'Internet, les informations se multiplient à l'infini. La banalisation des faits divers rend les gens soit indifférents, soit inquiets. En parlant de médias, à cause de la médiatisation des faits divers à Marseille, certains gens parlent d'envoyer l'armée là-bas. Pourtant, Marseille n'est pas la plus meurtrière. Le département le plus meurtrier est la Guadeloupe. Tout ceci dans l'indifférence.

    La médiatisation peut véhiculer des préjugés. Sur Twitter, une personne raille ou agresse le journaliste Samuel Laurent en pensant que celui-ci habite dans un quartier "bobo" parisien. Il lui rétorque qu'il prend tous les jours la Gare du Nord et habite dans le quartier de la Goutte d'Or. Je ne connais pas bien ce quartier (à part que je savais que une bande, les Apaches, avait sévi pendant la Belle Époque). Apparemment, d'après la réponse de ce journaliste, la Goutte d'Or a apparemment une mauvaise réputation auprès de certains à ce que j'ai cru comprendre.


    Serait il souhaitable, pour éviter certains propos que l’on n’oserait pas proférer dans la vie de tous les jours (cf les récentes affaires de Trappes et du déraillement de Brétigny qui ont permis à certains de se lâcher comme jamais) de préférer que les commentateurs déclinent automatiquement leur identité afin de pouvoir poster?
    Je ne pense pas que publier sa vraie identité va changer quoi que ce soit. Je ne vais pas très souvent sur Face de bouc (bien qu'étant inscrit mais j'ai abandonné au bout d'un petit mois. ). Mais, j'ai remarqué que sur des pages ouvertes aux non-inscrits, des personnes inscrites pourtant sous leur "vraie" identité (à moins qu'elles ne l'aient inventé) n'hésitent parfois pas à railler ou agresser leur prochain. Je pense que c'est la distance qui permet de se "libérer". Des gens sont séparés par leur ordinateur (ou tablette) et peuvent se défouler suivant la vigilance des modérateurs ou les lois en vigueur dans tel ou tel pays.


    Qu’est ce qui peut motiver les posteurs réguliers à venir journellement jouter sur les sites d’infos et se mesurer à leurs adversaires récurrents ?
    Probablement de l'orgueil, d'avoir une plus grosse qu'autrui. Je ne serais pas surpris que derrière cet orgueil se cachent des personnes inquiètes qui "crient" afin de se rassurer en quelque sorte.


    Le net a il favorisé la multiplication des « moi je » qui pensent avoir toujours raison et devoir illuminer l’univers de leur esprit supérieur ?
    Probablement. Autrefois, la télé ou les journaux ne permettent pas aux gens de donner leurs avis. On ne le leur donne quand on le veut bien. Avec internet, la barrière est abolie. On peut donner son avis quand on le veut, où on le veut, avec qui on le veut, dans la mesure où certains sites le permettent.


    Du fait de l’omniprésence d’une information toujours immédiate et disponible, interactive, assistons-nous à la mort de la réflexion à long terme au profit d’une impatience et d’une exigence de résultats politiques qui ne souffre plus l’attente ?
    Peut-être oui. Et encore, on peut s'affranchir de l'impatience en prenant du recul et en croisant les sources ou les avis. Mais il faut avoir du temps disponible pour faire tout ça.


    Le net a il amené un appauvrissement de la langue, qui perd les subtilités de vocabulaire, ce qui fausse le débat et l’envenime provoquant des flame wars?
    Pas forcément. Notre forum est peuplé de gens sachant bien écrire (à part Florent mais il compense admirablement par ses connaissances en informatique. ). Moins il y a de commentaires ou de forumeurs, plus on peut consacrer son temps à poster des commentaires constructifs et bien écrits. On est dans une ambiance "familiale" ou "industrielle". Je dis peut-être des bêtises.


    Existe il une influence des écrits sur l’esprit des gens qui lisent ces commentaires, sur leur vote et leur réflexion sur la société ? Le pessimisme actuel induit il la mort de la démocratie et de l’idée d’enrichissement par la différence ?
    Si on ne prend pas du recul, si on ne zappe pas un peu l'actualité, probablement oui. Quant au pessimisme actuel, les hommes politiques ont leur part de responsabilité. Prendre des mesures pour faire bouger la société, c'est bien. Mais lorsqu'il faut prendre des mesures pour eux-mêmes, peu osent aller plus loin. Le dernier exemple en date vient des sénateurs qui ne voulaient pas abandonner le cumul. Cela rend des gens aigris sur leur époque et sur leurs élus. Il faudrait un détachement solide afin d'être moins pessimiste ou de relativiser les choses a priori.

  12. Les 3 membres suivants remercient sisou pour cet excellent message :

    darkkoeurby (22/09/2013), Lizandrya (23/09/2013), makko (22/09/2013)

  13. #7
    Fantasm Soldier's fan Godslayer Archiveur Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Archiveur Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Archiveur Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Archiveur Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Archiveur Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Archiveur Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Archiveur Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Archiveur Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Archiveur Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Archiveur Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Archiveur Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Avatar de Archiveur
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Au pays de Heidi
    Messages
    6 075
    Messages Remerciés / Appréciés
    Remerciements
    0
    Remercié(e) 7 521 fois dans 2 767 messages

    Par défaut

    Je suis tombé sur cet article qui rejoint assez le thème du post créé par Giromu et qui parle notamment du troll et de sa montée avec internet.

    Il est justement parlé de la réflexion :

    Comment combattre le troll ? En l'ignorant tout simplement - au risque de "flatter" son égo parce que le troll va croire qu'il a raison - ou

    de lui répondre méthodiquement avec intelligence - mais là aussi, au risque de provoquer son "gourou" un peu lorsque un fanboy est contredit -.

    Pour ma part, je suis plutôt pour la deuxième méthode... quand j'ai le temps

    Et souvent, lorsque le troll se trouve à court d'arguments, sa mauvaise fois commence à prendre le dessus quitte à balancer des conneries encore plus grosses pour crier plus fort. Un peu comme lorsque je discute avec des clampins fans de Saint Seiya Omega qui ont érigé la série au rang d'anime culte


    Article ici : http://internetactu.blog.lemonde.fr/...re-les-trolls/

    ...

    ★★★♥★★★

  14. Les 4 membres suivants remercient Archiveur pour cet excellent message :

    darkkoeurby (19/04/2014), florentp83! (19/04/2014), Giromu (19/04/2014), sisou (19/04/2014)

  15. #8
    [MOD] Futaba fan forever Supreme Overlord Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Avatar de Giromu
    Date d'inscription
    January 2004
    Messages
    19 726
    Messages Remerciés / Appréciés
    Remerciements
    18 376
    Remercié(e) 30 248 fois dans 10 258 messages

    Par défaut

    Un très bon article sur la gestion des trolls et de commentaires racistes :
    http://leplus.nouvelobs.com/contribu...nel-debat.html

    Rue89 est très confronté au phénomène et je ne suis malheureusement pas sûr qu'ils ne laissent pas trop de latitude aux paranos et racistes, si j'en crois les 30 pages de commentaires (ce qui est colossal) sur le sujet qui fait triper les frontistes, "le grand remplacement"
    http://rue89.nouvelobs.com/2014/06/1...comments-start

  16. Les 3 membres suivants remercient Giromu pour cet excellent message :

    darkkoeurby (13/06/2014), Lizandrya (13/06/2014), sisou (13/06/2014)

  17. #9
    Great Old One Dragonslayer Lizandrya 4D Being Lizandrya 4D Being Lizandrya 4D Being Lizandrya 4D Being Lizandrya 4D Being Lizandrya 4D Being Lizandrya 4D Being Lizandrya 4D Being Lizandrya 4D Being Lizandrya 4D Being Lizandrya 4D Being Avatar de Lizandrya
    Date d'inscription
    September 2006
    Localisation
    La Comté
    Messages
    2 254
    Messages Remerciés / Appréciés
    Remerciements
    3 155
    Remercié(e) 2 717 fois dans 1 163 messages

    Par défaut

    Citation Envoyé par Giromu Voir le message
    Un très bon article sur la gestion des trolls et de commentaires racistes
    Comme il le précise il faut GERER une communauté mais bon avec des médias qui méprisent leurs lecteurs et ne pensent à eux qu'en termes de cible marketing, persona (marketing toujours) pourquoi ils iraient s'embêter à embaucher des gens compétent pour animer et gérer celle ci quand il est plus facile de simplement supprimer leur droit d'expression, de réponse.

  18. #10
    [MOD] Futaba fan forever Supreme Overlord Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Giromu Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Avatar de Giromu
    Date d'inscription
    January 2004
    Messages
    19 726
    Messages Remerciés / Appréciés
    Remerciements
    18 376
    Remercié(e) 30 248 fois dans 10 258 messages

    Par défaut

    Les « nouveaux censeurs » du Net : et si on appelait ça la démocratie ?

    Samedi 22 novembre, Le Parisien publie sa une sous forme d’avertissement inquiétant : « Méfiez-vous des justiciers du Net. »

    Le sous-titre est plus explicite :

    « Bien à l’abri derrière l’anonymat de leur écran d’ordinateur, les nouveaux procureurs du Web saisissent la moindre occasion pour créer la polémique et appeler à la censure. »

    L’argument est développé dans les deux pages « Fait du jour ». En gros, il consiste en une liste d’exemples dans lesquels des propos de personnalités publiques ont provoqué l’ire des réseaux sociaux.

    Quand, le 26 octobre dernier, la ministre de la Culture Fleur Pellerin s’est montrée incapable de citer un livre du récent prix Nobel de littérature Patrick Modiano et a avoué ne pas avoir le temps de lire ;

    quand, début novembre, Willy Sagnol, entraîneur de Bordeaux, a déclaré au journal Sud-Ouest que « l’avantage du joueur africain, c’est qu’il n’est pas cher et que c’est un joueur qui est prêt au combat généralement, [...] puissant sur un terrain » ;

    ou quand la chanteuse Zaz a expliqué le 11 novembre dernier dans une interview qu’avait existé dans le Paris de l’Occupation « une forme de légèreté ».

    Interprétation de haute volée

    De fait dans ces trois cas, comme dans deux autres cités (l’épisode du « plug anal » de MacCarthy, et la polémique autour de l’exposition du « Zizi sexuel »), et dans une multitude d’autres, la discussion a grondé sur Twitter et Facebook, donnant lieu à sarcasmes, indignations, invectives, blagues et insultes.

    Et Le Parisien d’essayer de comprendre le mécanisme à l’œuvre et surtout, de proposer une interprétation politique de haute volée : « Au pays des Lumières, le débat d’idées devient trop souvent une tartuferie réservée à ceux qui n’ont rien à dire, commentées par ceux qui n’en savent pas d’avantage », explique Jean-Marie Montali dans son édito.

    Hey, les gars ! Bienvenue dans un monde où la parole publique n’est plus réservée à quelques-uns ! Bienvenue dans un monde où il n’y a plus les journalistes pour filtrer ce qu’ils veulent bien entendre des conversations de la rue ! Eh oui, les réseaux sociaux ont la force d’être à la fois des lieux de conversation et des médias, ils diffusent une autre parole, il serait temps de s’en rendre compte.

    Qu’on s’entende bien, il ne s’agit pas de trouver que tout ce que dit dans les réseaux est intéressant, que la conversation y est toujours de bonne tenue et réservée aux sujets essentiels, il ne s’agit pas non plus de justifier les insultes, les raccourcis débiles et les délires complotistes. Mais s’inquiéter que les propos de personnalités publiques tenus dans l’espace public puissent provoquer de vives discussions et, en retour, craindre une forme de censure, c’est ça qui est inquiétant.
    C’est ça, la démocratie

    A titre personnel, je préfère écouter les bruissement de la conversation dans les réseaux sociaux, avec tous ses excès et ses défauts, plutôt que d’entendre Willy Sagnol m’expliquer ce qu’il pense « du joueur typique africain », Zaz me parler de l’Occupation. Et j’ai la naïveté d’espérer que la ministre de la Culture, même si elle n’a pas eu le temps de le lire, connaisse au moins le titre d’un livre de Patrick Modiano.

    A titre personnel, ça ne me dérangerait pas qu’après des décennies où les personnalités publiques (et je nous mets nous, les journalistes, dans le même panier) ont pu tenir sans le moindre risque toutes sortes de propos les plus simplistes et les moins informés, les réseaux sociaux et Internet fassent apparaître une sorte de surmoi. Ça ne dérangerait pas qu’après des décennies où le public n’a pu que grommeler dans sa barbe quand quelque chose l’énervait, il soit offert la possibilité à ce grommelage d’être entendu et lu.

    Bien sûr, cela reconfigure l’espace public et la manière dont on y prend la parole. Bien sûr, cela oblige à trouver de nouvelles distinction entre conversation et information. Bien sûr, cela change les équilibres de pouvoir. Bien sûr cela induit des excès et des conflits. Mais c’est ça la démocratie.

    Comment la démocratie peut-elle croire en sa force si elle ne fait pas l’effort d’accueillir la parole du plus grand nombre, la parole non conforme, la parole extrême, la parole ignorante ?

    Nous sommes les premiers, nous les journalistes de Rue89 à pester contre les commentaires et réactions de lecteurs qui nous épinglent, nous remettent en question, nous vexent, nous contredisent, nous insultent parfois. Mais peut-on revenir en arrière ? Et si l’effet produit n’était pas l’autocensure, mais au contraire une forme de vigilance, une forme de conversation avec nos lecteurs ?

    Même si le Web a 25 ans, les réseaux sociaux n’ont pas dix ans. Nous sommes au début d’une histoire.
    http://rue89.nouvelobs.com/2014/11/2...ocratie-256172

  19. Les 5 membres suivants remercient Giromu pour cet excellent message :

    darkkoeurby (22/11/2014), florentp83! (22/11/2014), Kilik (22/11/2014), Lizandrya (22/11/2014), sisou (22/11/2014)

+ Répondre à la discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages