+ Répondre à la discussion
Page 3 sur 59 PremièrePremière 1 2 3 4 5 13 53 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 21 à 30 sur 590

Discussion: - PROJECT PRIMARCH : La Timeline de Warhammer 40.000 glosée -

  1. #21
    Rakan Powa! Supreme Overlord Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Avatar de Bal-Sagoth
    Date d'inscription
    September 2003
    Localisation
    Charleroi
    Messages
    53 648
    Messages Remerciés / Appréciés
    Remerciements
    25 686
    Remercié(e) 29 941 fois dans 14 191 messages

    Par défaut

    Qui plus est, les gestionnaires de la licence laissent pas mal de marge de manoeuvre à leurs auteurs même s'il y a toujours une relecture et des conseils / remaniements (surtout pour les jeunes auteurs, y'a qu'à lire les préfaces des bouquins) afin d'éviter des trucs qui ne colleraient pas trop au style.

    ET, il existe des "conflits" entre les auteurs, pas des trucs phénoménaux, mais des visions contradictoires, ils ne se livrent pas vraiment une "guéguerre" avec des règlements de compte à chaque bouquin, mais parfois un auteur qui reprend la "spécialité" d'un autre, décide de l'accorder à SA vision de la chose, et ça n'est pas toujours en accord avec la vision qu'en avait l'auteur initial...

    La plupart du temps les auteurs collaborent entre eux, les auteurs juniors, lorsqu'ils reprennent des thématiques exploitées par les auteurs seniors, leur demandent comment coller au mieux avec leur version des faits... Mais certains se font pas chier autant...

    Puis y'a aussi les dichotomies et anachronismes, qui surviennent au fil du temps, par exemple t'as les décisions de Games Workshop, comme "les Squats ont jamais existé". Ah, et on fait quoi des anciens bouquins les mentionnant? Puis t'as Dan Abnett qui décide de faire un pied de nez à GW en créant le perso de Sholto Unwerth, qui est d'ailleurs présenté à mots couverts comme étant un Squat.

    En fait toute cette histoire semble remonter à vers 2004, quand apparemment Jervis Johnson aurait rédigé l'acte final de l'histoire Squat, probablement à la demande de GW pour évacuer en douceur ce produit qui marche pas.

    Par la suite, on ne sait pas pourquoi, même la fin de Johnson a été invalidée, et y'a plus eu de "les Squats sont devenus des chiches-kebabs pour tyrannides", ils ont tout simplement jamais existé.

    Ce qui n'a pas empêché GW de faire une refonte de la race Squat sous l'apparence de Xenos de pierre court sur pattes nommés "Demiurg" qui sont en fait des partisans du Tau'va et une race Xenos alliée des Tau (ce qui fait que ce n'est pas une liste d'armée à part entière).

    Ce serait une grosse récup' des Squats pour le 40K (que GW aurait apparemment viré parce que ça se vendait mal, ceci dit ils n'ont jamais donné une seule raison valable), j'ai vu quelques figurines mais je ne sais pas si c'est de l'offi ou du custom, et les quelques sources dont émanent ces infos sont des trucs de background couvrant les races annexées par les Tau, les races bouffées par les tyranides, ou les races Xenos en général...

    Puis ce serait pas la seule bizarrerie du 40K, y'a souvent eu des erreurs ou des auteurs qui (dans les nouvelles, le plus souvent, pas dans les romans) ne maîtrisaient pas du tout le sujet.

    Pendant longtemps y'a eu une grande confusion entre "primarque" et "maître de chapitre", c'est pour ça qu'il y avait eu le primarque Rubinek des Iron Hearts, qu'on a pris pour une des légions disparues avant l'Hérésie, et qui en fait serait un simple chapitre, Rubinek en étant le maître... Mais l'auteur s'est gouré entre "maître de chapitre" et "primarque", et voilà le travail...

    Puis parfois deux auteurs à des périodes différentes ont la même idée mais l'abordent différemment, sans se concerter, et l'éditeur ne se rend compte de rien lui non plus.

    Du coup t'as des conflits canoniques qui apparaissent.

    T'as aussi la récupération sauce GW, les bouquins sur l'inquisiteur Jaq Draco, on crée deux suites à un bouquin des années plus tard, on fait une refonte du premier bouquin, et on oublie complètement ceux qui s'étaient appuyés sur le premier bouquin, ce qui crée encore d'autres conflits comme cette histoire de destruction de temple...

    Y'avait aussi un truc sans queue ni tête, avec un évènement pré-hérésie qui se retrouvait soudain considéré par un autre auteur comme étant post-hérésie, ce qui n'avait aucun sens...

    Bref, la plupart du temps la licence W40K maintient une chronologie claire et des consignes évidentes quand aux éléments de son background, mais des fois ça part en couille quand même.

    Surtout quand un autre auteur fait intervenir LA légion chouchoute d'un autre auteur dans un de ses bouquins (pas forcément dans un bouquin consacré tout entier à cette légion), et commence à écrire des trucs qui n'ont pas de rapport avec la vision canonique de la légion...

    Généralement t'as une concertation entre auteurs, ou du moins l'éditeur remarque des trucs pareils et avant publication donne des consignes de réécriture de certains passages, mais il arrive que des bizarreries se passent...

    Y'a aussi qu'à chaque édition du jeu, les règles changent et intègrent de nouvelles composantes sur lesquelles les auteurs vont écrire, et qui rentrent parfois en conflit avec certains détails un peu oubliés du canon, présents dans d'autres éditions...

    Par exemple, l'écriture actuelle des bouquins dans lesquels y'a des tyranides est de plus en plus bourrine, j'ai cru comprendre que dans le temps les tyranides étaient pas SI forts que ça, à l'époque des Space Hulk et des novellisations d'alors, t'avais juste des genestealers et puis c'est tout, mais au fil des éditions les tyranides sont devenus de plus en plus complexes et puissants, si bien qu'actuellement au niveau background, on comprend qu'aucune faction, que ce soient les orks, les eldars, les Tau, l'Imperium, ou même le chaos, n'arrivera jamais à vaincre les tyranides, puisque les plus massives incursions tyraniques relatées ne sont en fait dues qu'à que des factions isolées s'étant séparées du groupe principal...

    Si une flotte-ruche tyranide complète venait à débarquer sur l'Imperium, surtout la Leviathan... On prétend que les autres hive-fleets majeures (Behemoth et Kraken) ont été vaincues, mais bon, quand tu lis les récits des "victoires", ça se solde avec une perte de quasi tous les effectifs opposés aux tyranides, et généralement la victoire n'intervient que parce qu'on a su couper le contact entre la flotte et l'esprit de ruche.

    La flotte est privée de cerveau et se disperse, mais n'est pas vaincue intégralement pour autant, et le contact peut très bien se renouer avec l'esprit de ruche vu l'extrême adaptabilité des tyranides (qui ont en plus au passage fait main basse sur du nouveau matériel génétique et s'en trouveront plus forts).

    D'autant plus que ces gigantesques flottes-ruches ne sont probablement que des extensions pour "palper" la galaxie, car après tout aucun monde ni aucune galaxie n'a été trouvée qui soit le berceau d'une "civilisation" tyranide, et personne n'a jamais trouvé la ruche principale, ni vu la "reine" tyranide, l'esprit de ruche qui les commande tous.

    Autrement dit, personne n'a encore jamais vu le gros des troupes et si ça devait arriver, la galaxie entière tomberait.

    Il est bien connu que l'esprit de ruche se moque des pertes en son sein, qu'est-ce que ça peut bien lui foutre de sacrifier quelques milliards de tyranides pour cerner les forces et faiblesses de la galaxie avant de lancer le gros de ses troupes à l'assaut?

    Brayf, avec le background actuel, les tyranides sont juste invincibles, alors qu'avant c'était juste un ennemi comme un autre. (tout comme le chaos était invincible dans les premières règles de Warhammer Battle, puisque passé, présent et futur ne faisaient qu'un dans les royaumes du chaos, tu pouvais très bien avoir pour opposant à tes nains... Des espèces de proto-marines du chaos équipés d'armes laser 'parait que du coup les règles ont vite changé d'ailleurs sur mon illustration préférée de Warhammer, la cover du supplément de 1988 "realms of chaos", on voit sur la cover des guerriers du chaos de Nurgle... Equipés de bolters O_o)


    "Wijn is venijn, bier is plezier"

  2. Les 3 membres suivants remercient Bal-Sagoth pour cet excellent message :

    bluipiah (30/05/2012), Corran (09/05/2012), sisou (09/05/2012)

  3. #22
    Noob Goblin Polowo Thief Avatar de Polowo
    Date d'inscription
    May 2012
    Messages
    24
    Messages Remerciés / Appréciés
    Remerciements
    10
    Remercié(e) 14 fois dans 8 messages

    Par défaut

    J'avais pas vu ça comme ça, vu que j'ai pas une immense bibliothèque warha. Mais c'est vrai que j'avais observé des différences au niveau des titans.

    Je me rappelle dans Titanicus, il est fait mention d'une classe de titans au dessus des Warlords qui est sensé atteindre en hauteur environ la moitié d'une ruche impériale (...ah, après passage sur le sur le wiki, on me dit qu'ils ne dépassent pas 140 mètres, bon)

    Dommage que ce genre de beau bébé ne sois pas plus utilisé par les auteurs
    Ou alors je ne cherche pas au bon endroit ?

    EDIT: Du côté des tyrannides je suis total d'accord avec toi, je trouve qu'il y a un manque d'équilibre de puissance au niveau global des races: les eldars, qui sont très peu nombreux et ne se reproduisent quasiment pas sont totalement underpowered sur le long terme.
    De même que les impériaux qui, bien que légions, sont tellement fragiles que la plupart des races de la galaxie les violent avec les deux mains dans le dos.

    De l'autre côté, y'a les tyranides, légions infinies de monstres biologiques qui s'adaptent à tout et n'importe quoi, et qui ont pour seul but d'éradiquer la galaxie.
    Dans le même style, y'a les nécrons, nombre limité et indéterminé mais puissance terrifiante, avec le même but que les tyranides ET C'EST CA QUI LES RENDS OP: on peut pas négocier avec eux, quoi qu'il arrive.
    Dernière modification par Polowo ; 09/05/2012 à 17h52.



    Heureux l'étudiant qui, comme la rivière, peut suivre son cours sans quitter son lit
    L'avenir n'appartient pas à ceux qui se lèvent patauds

  4. Les 2 membres suivants remercient Polowo pour cet excellent message :

    Bal-Sagoth (09/05/2012), bluipiah (30/05/2012)

  5. #23
    Fan de Giromu-sama Overlord Corran Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Corran Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Corran Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Corran Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Corran Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Corran Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Corran Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Corran Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Corran Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Corran Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Corran Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Avatar de Corran
    Date d'inscription
    January 2008
    Localisation
    Tenez la ligne !
    Messages
    11 976
    Messages Remerciés / Appréciés
    Remerciements
    12 844
    Remercié(e) 10 819 fois dans 5 471 messages

    Par défaut

    C'est les titan de classe Impérator, les plus gros et les plus rare.

    L'Impérium n'en a plus pléthore dans ses rangs. On sait plus en construire de puis belle lurette.

    Puis c'est trop bourrin, normalement, un impérator est increvable par des moyens conventionnels. Sans compter qu'ils sont tellement précieux, qu'ils ne sont pas déployés n'importe où et n'importe comment.

    Une petite échelle de grandeur, par rapport aux figurines.





  6. Les membres suivants ont remercié Corran pour cet excellent message :

    Bal-Sagoth (09/05/2012)

  7. #24
    Rakan Powa! Supreme Overlord Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Avatar de Bal-Sagoth
    Date d'inscription
    September 2003
    Localisation
    Charleroi
    Messages
    53 648
    Messages Remerciés / Appréciés
    Remerciements
    25 686
    Remercié(e) 29 941 fois dans 14 191 messages

    Par défaut

    Dans le bouquin sur les Word Bearers, "sombre disciple", on te parle d'un gros titan qui balaye des montagnes à lui tout seul et comparé à qui même les Terminators ont l'air de puces...

    D'ailleurs ils doivent escalader une jambe et défoncer une porte pour rentrer à l'intérieur de la jambe et poser des explosifs pour faire perdre l'équilibre au Titan...

    Alors bon, ça fait pas des kilomètres de haut, mais je dirais que les plus gros titans doivent être encore plus grands que la Tour Eiffel... Après bien sûr, ça dépend, mais comme je dis, dans Mechanicum, le TOUT PREMIER titan du chaos, celui qui est sorti de la crypte scellée depuis des millénaires, Aquila Ignis, est de la taille d'une cité, c'est un titan de classe Warmonger, son hellstorm cannon à lui seul comble l'écart entre deux vallées, puisque c'est al seule pièce d'artillerie qu'on saura récupérer de cette monstrueuse machine qui périt dans un flot de lave de proportion épique (juste parce qu'il a eu le pieds dedans et que ses boucliers surchargés n'ont pas tenu plus de cinq pas), lorsque la cité du magma sur Mars explosa...

    Sur certaines illustrations les titans dominent même les montagnes (illustration du volume II des nouvelles graphiques "Titan").

    Chez GW, plus c'ets gros, mieux c'ets, mais certains auteurs sont plus humbles que d'autres

    Puis l'Imperium n'a même plus 5 titans Imperator / Warmonger encore viables.

    Dominatus est encore intact, encore qu'on ne sache pas à quel parti il appartient, juste que c'un Imperator.

    Imperious Corporalis est encore en activité, mais là aussi, Imperium ou Chaos, on sait aps à qui il appartient.

    Pour le chaos, y'a Abominatus, sous la bannière de Khorne, qui existe encore.

    Ce sont les trois Imperator mentionnés dans le background qui existent encore à ce jour.

    Dans les Warmongers, il reste à l'Imperium "Imperious Prima", et c'est tout, c'est le seul Warmonger cité en fait (bizarre je pensais qu'Aquila Ignis était un Warmonger)

    Donc, voilà, les Titans sont RARES, les Imperators rarissimes, et les Warmongers, dans les légions loyalistes y'en a plus qu'un seul pour toute la galaxie...

    Donc on peut bien leur conférer une puissance purement divine, vu leur rareté...

    La taille des Titans, encore plus que celle des Marines (qui est généralement quasi toujours la même sur les illus'), est un truc sur lequel GW n'a jamais été foutu de statuer, et même s'ils l'ont fait, aussi bien les illustrateurs que les auteurs n'en ont rien eu à foutre

    Ca varie du simple au décuple, on te mets le s"plus grands" titans à 60M... Et des fois tu vas chercher facilement dans les 600 mètres si leur taille doit dépasser les montagnes, parce que même sans aller chercher l'Himalaya qui fait 7.200 mètres, 600 mètres pour une montagne c'pas encore si grand...

    Donc ça voudrait sans doute dire que dans l'esprit des illustrateurs (et sans doute de certains auteurs), les titans les plus grands peuvent dépasser le kilomètre de haut...

    Par contre les "chevaliers" faisaient moins de 10 mètres (voir Mechanicum), et les Skitarii faisaient dans les 2-3 mètres, ridiculisant en taille même les plus robustes des hommes, mais ayant l'air d'enfants comparés à des Marines.

    Ce qui veut dire qu'un Marine ça peut aller jusque dans les 4 mètres quoi...

    On va dire que ça dépend du degré de geekerie et de frustration de l'auteur, de la taille de sa bite (pour reprendre le théorème de Julie) et du nombre de nanas qu'il a tiré...

    Plus il est frustré, plus il a une petite bite et moins il a fourré, et plus les titans et les marines sont gros


    "Wijn is venijn, bier is plezier"

  8. Les 3 membres suivants remercient Bal-Sagoth pour cet excellent message :

    bluipiah (30/05/2012), Corran (09/05/2012), Polowo (09/05/2012)

  9. #25
    Noob Goblin Polowo Thief Avatar de Polowo
    Date d'inscription
    May 2012
    Messages
    24
    Messages Remerciés / Appréciés
    Remerciements
    10
    Remercié(e) 14 fois dans 8 messages

    Par défaut

    Décidément, ton savoir semble sans limite quand on rentre dans le background warhammer

    En tout cas merci de nous avoir distillé de ton savoir, ô grand (ou petit, vu que t'est quand même un nain) Bal-Sagoth !



    Heureux l'étudiant qui, comme la rivière, peut suivre son cours sans quitter son lit
    L'avenir n'appartient pas à ceux qui se lèvent patauds

  10. #26
    Fan de Giromu-sama Overlord Corran Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Corran Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Corran Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Corran Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Corran Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Corran Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Corran Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Corran Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Corran Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Corran Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Corran Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Avatar de Corran
    Date d'inscription
    January 2008
    Localisation
    Tenez la ligne !
    Messages
    11 976
    Messages Remerciés / Appréciés
    Remerciements
    12 844
    Remercié(e) 10 819 fois dans 5 471 messages

    Par défaut

    Quand Bal et moi on est pas d'accord, on se tourne vers Lord Blui. C'est lui qui sait tout sur 40k

    (et Bal adore la distillerie )



  11. Les 2 membres suivants remercient Corran pour cet excellent message :

    Bal-Sagoth (10/05/2012), bluipiah (30/05/2012)

  12. #27
    Noob Goblin Polowo Thief Avatar de Polowo
    Date d'inscription
    May 2012
    Messages
    24
    Messages Remerciés / Appréciés
    Remerciements
    10
    Remercié(e) 14 fois dans 8 messages

    Par défaut

    C'est marrant, mais j'ai calculé qu'a raison de 3 messages par jour, il me faudrait 36 ans pour atteindre le nombre de message postés par Bal en tout... u_u



    Heureux l'étudiant qui, comme la rivière, peut suivre son cours sans quitter son lit
    L'avenir n'appartient pas à ceux qui se lèvent patauds

  13. Les 3 membres suivants remercient Polowo pour cet excellent message :

    Bal-Sagoth (10/05/2012), Corran (10/05/2012), sisou (09/05/2012)

  14. #28
    Rakan Powa! Supreme Overlord Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Bal-Sagoth Most fuckin' badass in the entire multiverse ever Avatar de Bal-Sagoth
    Date d'inscription
    September 2003
    Localisation
    Charleroi
    Messages
    53 648
    Messages Remerciés / Appréciés
    Remerciements
    25 686
    Remercié(e) 29 941 fois dans 14 191 messages

    Par défaut

    Avis préliminaire : ARH! LES COPYRIGHTS! MALHEUREUX!

    Copyrights? QUELS copyrights? Games Workshop a abandonné toutes ces règles et une partie du background pour ces livres en 1992 / 93, ils n'ont virtuellement JAMAIS été réédités, et la dernière édition remonte à plus de 15 ans!

    Si GW vient essayer de me peler les roubignoles sur ce coup-là, j'exigerai d'eux une réédition des bouquins!

    Parce que ça ne peut pas leur nuire : ça n'est plus vendu! Ni édité! Ni en voie d'être réédité! Et les règles sont caduques depuis 20 ans! Games Workshop les a reniées dès lors de sa refonte des règles en 93/94 et a admis de lui-même que ces livres étaient désormais obsolètes! Non, vraiment, c'est de "l'abandonbook" pour moi. Ca ne peut nuire en aucune façon à personne, car je serai curieux de voir les marchands d'occaze qui font leur beurre aujourd'hui en revendant des premières éditions de bouquins de Games Workshop... (et je ne m'approprie pas non plus la paternité intellectuelle des oeuvres citées après, forcément, all rights reserved to Games Fuckin' Workshop, blablablabla)

    Ceci ayant été mis au clair, voici le corps du message :

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Sss'sskrrfftt!

    En langage du chaos ça veut dire "yo les poteaux, j'ai trouvé un crute qui reauxxe".



    Alors voilà, à l'origine il y avait Warhammer. En 1985.

    En 1987/88 sont sortis deux des rares addons à jamais sortir pour l'édition 1 (pendant 15 ans y'a virtuellement eu aucun supplément officiel pour Warhammer)

    Ce sont les addons sur le CHAOS, "Realm of Chaos : Lost and the Damned" et "Realm of Chaos : Slaves to Darkness", qui contiennent le background et les règles d'origine avec les illustrations de base (très chouettes), qui contiennent également des infos sur la gestion du Chaos dans W40K (à l'origine le chaos pouvait accéder au "futur", donc même dans le jeu de rôle de base de Warhammer on avait des notes sur le 40.000 et même sur l'hérésie d'Horus).

    Version anglaise intégrale, première édition, écrit majoritairement par Rick Priestley, Bryan Ansell, Mike Brunton & Simon Forrest. Contient des règles et du background pour Warhammer Fantasy Roleplay (1ère édition), Warhammer 40.000 : Rogue Trader & Warhammer Fantasy Battle (3ème édition).

    Realms of Chaos : Slaves to Darkness



    ISBN 1-869893-51-4 - Consacré à Khorne et Slaneesh


    Lien : http://www.mediafire.com/?8nuqfcrid4u5we1
    Password : C0rranEstTrèsGr0s

    Slaves to Darkness features extensive descriptions of the gods Khorne and Slaanesh, complete with a pantheon of their Daemons and rules for including these in tabletop battles as demonic armies. It also features rules on the creation of Chaos Champions and their warbands, Daemon weapons, demonic possession and the Horus Heresy of WH40K. To give flavour for the background and attributes of followers of Chaos it contained material such as a list of over 120 "Chaos Attributes" - mutations that the followers of Chaos were often afflicted by. This included some mutations that were advantageous, such as those that made the mutant extra strong or taller, and those that confer a disadvantage, such as ones that made the mutant small, weak or stupid. Other mutations were purely cosmetic, such as giving the mutant brightly coloured skin or eyes on stalks, whilst some mutations were clearly comical, such as one that gave the mutant a silly walk (possibly inspired by the Monty Python sketch The Ministry of Silly Walks) and even a mutation that bestowed the 'gift' of uncontrollable flatulence.
    It introduced the Imperium's Daemonhunters of the Ordo Malleus and their associated Space Marine chapter - the Grey Knights.
    The volume is also notable for having provided the first complete and coherent narrative of the Horus Heresy, an event which, albeit mentioned as the background justification of the internecine battles featured in the 1/300 scale boxed wargames Adeptus Titanicus and Space Marine, lacked a proper explanation in the WH40K milieu at large.
    The Horus Heresy firmly locked the concept of chaos and demon influence in the SF universe of WH40K for good, establishing, as a consequence, that the "Realm of Chaos" was actually the Warpspace that intergalactic farers had to traverse in order to defeat the relativistic distances involved in space voyage.

    Realms of Chaos : the Lost and the Damned



    ISBN 1-869893-52-2 - Consacré à Nurgle et Tzeentch


    Lien : http://www.mediafire.com/?kg4l19gj773c4yc
    Password : C0rranEstTrèsGr0s

    The Lost and the Damned covers the background material and Daemons for the other two major Chaos gods Tzeentch and Nurgle. In addition, it contains rules that allow players and game masters to create their own gods and appropriate Daemons. The additional section introduced important elements for Warhammer 40,000, giving background on the early life of The Emperor as well as rules for the Sensei, immortal children the Emperor fathered during his thousands of years of life before he ascended the Golden Throne, who are champions of the cause of "good". The Sensei have since been written out of the Warhammer 40,000 background, although an explanation for their extermination was given as an Easter egg of sorts in the third edition of the Warhammer 40,000 rulebook. Both volumes also have army lists for Chaos armies and painting guides for miniature figures. They also introduce the idea of daemonic Battles, which consist of armies formed primarily from daemons and other immortal followers of Chaos and fought within the realms of Chaos itself.
    Each was heavily illustrated and interspersed with many short stories related to Chaos. The Lost and the Damned featured the tale of the Horus Heresy's climax and an illustration of The Emperor's climactic battle with Horus. [1]
    The two books contained a significant amount of violence and sex (although the latter was implied rather than explicit), particularly Slaves to Darkness, which featured Khorne, the god of violence and killing, and Slaanesh, god of pleasure and sensation. Though in the UK Slaves to Darkness carried the note "suggested for mature readers" on its cover, The Lost and the Damned did not. Labelling it as "Mature Content" was a guide for vendors as sales to minors was not legally restricted.
    Slaves to Darkness features grotesque illustrations by artists such as Ian Miller, Adrian Smith, John Blanche, Tony Ackland and Tony Hough. As the subject matter of the book focused on the gods of violence and pleasure, the illustrations were likewise violent or perverse. The Lost and the Damned featured much more toned down artwork, although some was reused from Slaves to Darkness.
    La grosse différence entre le Warhammer d'alors et celui de maintenant, c'est que GW a essayé de gommer tout ce qui est trop troublant et violent au fil des ans pour vendre plus, à des publics plus jeunes...

    Toutes ces règles sont obsolètes depuis 1992. (93 pour le 40K)

    Ces livres ont été très peu commercialisés, peu souvent réédités, et sont introuvables depuis MINIMUM vingt ans, sauf dans d'éventuelles brocantes de librairies spécialisées (avant y'avait les Trois Rois à Charleroi, mais je crois qu'elle a fermé il y a bien 15 ans cette librairie).

    Mais bon, en tant que très vieux fans de Warhammer, ça fait plaisir de lire toutes ces vieilles règles du jeu de rôle et ce vieux background, puis les illustrations sont chouettes quoi.

    Même moi en lisant ça j'en ai appris que je ne savais pas sur le 40K (d'avantage d'infos sur le "Sensei" par exemple, je sais qu'aujourd'hui l'Inquisition les considère comme un culte de Tzeentch et qu'on en parle quasiment pas), même si ce qui est dit sur le 40K et qui ne figure plus dans les documents actuels est reconnu comme non-canonique (bah oui, fut un temps ça l'était, mais bon, GW parfois ils décident arbitrairement de certaines choses...)


    "Wijn is venijn, bier is plezier"

  15. Les 4 membres suivants remercient Bal-Sagoth pour cet excellent message :

    bluipiah (30/05/2012), Corran (12/05/2012), Polowo (13/05/2012), sisou (12/05/2012)

  16. #29
    Noob Goblin Polowo Thief Avatar de Polowo
    Date d'inscription
    May 2012
    Messages
    24
    Messages Remerciés / Appréciés
    Remerciements
    10
    Remercié(e) 14 fois dans 8 messages

    Par défaut

    Ils se font pas chier chez GW, à passer leur temps à réécrire le background de W40K, et encore, si t'as une explication sur la disparition de telle ou telle race ou unité, t'as de la chance.

    PS: j'ai bien aimé le password pour débloquer les fichiers des deux bouquins, c'était très fin.
    Dernière modification par Polowo ; 13/05/2012 à 16h48.



    Heureux l'étudiant qui, comme la rivière, peut suivre son cours sans quitter son lit
    L'avenir n'appartient pas à ceux qui se lèvent patauds

  17. Les membres suivants ont remercié Polowo pour cet excellent message :

    Bal-Sagoth (13/05/2012)

  18. #30
    Quaker acharné Vampireslayer bluipiah God of War bluipiah God of War bluipiah God of War bluipiah God of War bluipiah God of War bluipiah God of War bluipiah God of War bluipiah God of War bluipiah God of War bluipiah God of War bluipiah God of War Avatar de bluipiah
    Date d'inscription
    September 2006
    Localisation
    Nosgoth
    Messages
    1 988
    Messages Remerciés / Appréciés
    Remerciements
    748
    Remercié(e) 1 746 fois dans 682 messages

    Par défaut

    J'ai fini récemment L'age des ténèbres et La part du chapitre, deux bouquins mais j'en parle ici plutôt que littérature car il faut quand même être amateur de 40k pour s'y intéresser.

    L'age des ténèbres; c'est un recueil de quelques nouvelles dans l'hérésie d'Horus, avec des noms connus des fans comme Abnett, McNeill, Swallow et Dembski-Bowden, que je connais pas tant que ça mais qui as fait bonne impression avec Le premier hérétique.

    Ce sont les noms du dos du livre, et il y a aussi des moins connus comme Kyme, French, Wraight et Sanders... et bien curieusement j'ai préféré les nouvelles des "nouveaux" à celles d'Abnett et compagnie, malgré tout le respect que je dois au grand Dan. En fait, pour exprimer son talent, il lui faut des pages à Abnett, il lui faut des romans, pas des nouvelles. Quand c'est trop court il n'y a pas la place pour toute son imagination. Sa nouvelle sur l'autre Horus, Aximand, est pas mal mais ne nous apprend rien au final.

    Spoiler:
    Ce n'est pas dans cette nouvelle mais si vous l'ignoriez jusque la, Loken est vivant !


    Bref j'ai été un peu déçu des nouvelles des grosses pointures comme McNeill et enthousiasmé par les autres. Même Thorpe qui avait écrit le livre 40K le plus ennuyeux à ce jour sur les Dark Angels, et bien en nouvelles il se débrouille pas mal.

    Donc pleins de nouvelles qui abordent l'hérésie sous des angles différents, loyalistes et traitres. Dans "Le fruit du mensonge", une planète reçoit des fausses nouvelles de la mort de l'Empereur, et des vaisseaux sont en approche en orbite, mais on ne sait pas à qui ils appartiennent, aux forces du Maître de guerre ou à celles de l'Empereur, du coup les habitants commencent à s'entre-déchirer pour savoir à qui ira la loyauté de leur planète. Il n'y a pas de grosses batailles entre Astartes dans cette nouvelle, mais c'est intéressant de voir les effets de l'hérésie sur des planètes paumées qui ne suscitent la convoitise de personne, fussent-elles des agri-mondes.

    "Le dernier Commémorateur" et "Coeur de fer" sont pas mal du tout aussi, la première pour son coté résolument pessimiste sur l'avenir de l'humanité, peu importe qui gagne entre les traitres et les loyalistes puisque le rêve d'unité est brisé, et la seconde car elle traite de ce qui semble être les derniers Iron Warriors loyalistes apprenant que leur légion et leur primarque s'est retournée contre l'Empereur;

    Enfin bref, des petites nouvelles bien sympa que tous les curieux de l'hérésie se doivent de lire.

    la part du Chapitre maintenant est la suite de la saga Uriel Ventris et qui voit le retour d'Honsou introduit dans Déluge d'acier et Ciel mort, soleil noir qui faisait le lien entre une série et un hors-série.

    Toujours de McNeill, ça me faisait plaisir de retrouver Ventris mais un peu déçu au final, c'est le moins bon de tous.
    J'ai l'impression que McNeill à eu sa liberté d'écrire un peu bridée et qu'il a du remplir un cahier des charges. C'est un livre purement Codex, et dailleurs je trouve que ceux qui n'ont pas lu le codex Space Marine pourront être un peu largués par moments, à cause des noms par exemple.

    Ce qui est le plus ennuyeux, ce sont les deus ex machina, il y en a beaucoup dans le livre. Honsou à l'air d'avoir tellement plus de troupes et de stratégies qui marchent (celles des vaisseaux abandonnés est pas mal) mais à chaque bataille importante il y a ZE retournement de situation un peu tiré par les cheveux qui fait en sorte que quoiqu'il se passe, les Ultramarines ne peuvent pas vraiment perdre.

    Ca passe par une intervention surprise de la légion des damnés, que je n'ai vu nulle part ailleurs que dans le codex d'ailleurs, et dont le concept même est un deux ex machina puisque personne ne sait qui ils sont, ni d'ou ils viennent, mais quand ils sont la ils font balancer immanquablement la balance en faveur de l'Imperium et ils disparaissent sans laisser de traces. Mais aussi par un gros cheat de ventris qui
    Spoiler:
    se débarasse d'un prince démon rien qu'en prononçant son nom
    à la très classique infiltration de Marines qui pilotent un véhicule rhino isolé et qu'aucune force hérétique ne songera à controler car sinon, comment les gentils pourraient aller cibler le chef en priorité pour que tout s'écroule si on ne les laissaient pas passer les barrages comme ils voulaient?

    Mais c'est pas trop mal écrit sinon, ça manque juste d'imagination. Le clone bizarre d'Uriel ne sert pas à grand chose, Honsou et Grendel cabotinent, et comme il y a pléthore de têtes connues chez les Ultramarines (Tigurius, Calgar, Agemnan, Vorolanus, Sicarius...) Ventris est un peu laissé de coté, de fait, ce ne sont plus vraiment ses aventures à lui mais celles de tous les héros Ultramarines plus une poignée de Raven Guard qui traquent Vaanes.
    Un roman qui a donc le cul entre deux chaises et qui se repose trop sur des retournements de situations en faveur des Impériaux(mais au début, les mondes d'Ultramar prennent cher).
    Dernière modification par bluipiah ; 30/05/2012 à 23h14.

  19. Les 3 membres suivants remercient bluipiah pour cet excellent message :

    Bal-Sagoth (30/05/2012), Corran (31/05/2012), sisou (30/05/2012)

+ Répondre à la discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages