Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Un jour, une chanson

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • #61
    Dernière modification par Corran, 31 janvier 2020, 12h39.

    Commentaire


    • #62


      Je suis Thorfin... le Pourfendeur.
      Je pille je tue... et je fais peur.
      Et dans la plaine... le peuple tremble.
      Devant ma hache... ils pleurent leur mère !

      Je les égorge... oui, par milliers.
      Je leur arrache... les yeux, les pieds.
      Et quand ils hurlent... ça m'fait plaisir.
      Ah oui j'aime ça... les voir mourir !

      Je suis Thorfin... le Pourfendeur.
      Je sème le carnage... je sème l'horreur.
      Et vers les monts... je cavale furieux et sanguinaire.

      J'apporte le chaos la famine... et je fous le feu à la terre !
      Solo !

      Je suis Thorfin... le Pourfendeur.
      Je tue, je pille, je viole... et si je meurs,
      J'irai au Walhalalalalala... des combattants morts en combattant.
      J'irai au Walhala lalala la lala... retrouver mes ancêtres, Ô glorieux pourfendeurs !

      Je suis Thorfin... le Pourfendeur.
      Je nique ta mère... je nique ta soeur.
      Et si un jour... il faut qu'je meurs,
      Ce sera dans un grand éclair de lumière
      Alors je m'élèverai vers les cieux, resplendissant
      Armé de ma hache Vorpal, Holy Avenger,
      +15 contre les dieux et les nabots des enfers
      Et tous les enfants d'Asgard me verront
      Moi Thorfin arrivant vers eux
      Sur un grand chariot de feu et d'or
      Entouré d'un halo de mercure
      Avec à mes côtés les Walkyriiiiiiiies...
      Et je prendrai place à la table des dieux
      Un siège à côté d'Odin, un siège à côté de Thor.
      Puis je lèverai ma coupe en hurlant
      "Aaah, Je suis Thorfin tremblez !
      Et j'égorge, je dépouille, je lacère tout en chantant".
      Hah ahah ahah ahaa... et tous reprendrons
      (choeur)
      "Mouah ! Il est Thorfin tremblez !
      Il égorge, il dépouille, il lacère tout en chantant"
      Ensuite, j'entrerai en transe devant Odin et devant Thor
      Et je les massacrerai,
      Car il n'y a qu'une seule place sur le trône du Walhalla
      Et cette place est celle de Thorfin
      Car lui est fort, plus fort que tous,
      Car lui seul mérite le titre suprème de :
      Power Pourfendeur, Barbare ultime,
      Dieu terminal du chaos, Empereur éternel du thrash...

      Je suis Thorfin... le Pourfendeur
      Je pille je tue... et je fais peur
      J'irai au Walhalalalalala... des combattants morts en combattant.
      J'irai au Walhala lalala la lala... retrouver mes ancêtres, Ô glorieux pourfendeurs !
      sigpic
      "Wijn is venijn, bier is plezier"

      Commentaire


      • #63


        Commentaire


        • #64


          La chanson du début des années 80 (sortie en 79), une période plus simple, loin de la mondialisation galopante et de l'ambiance crispée actuelle.

          Après ses heures le prolo allait retrouver les gens du coin au café, écouter un disque ou deux, rire un coup, siffler quelques mousses, puis se taper au padock pour aller tafer le lendemain.

          Personne n'avait de grandes opinions politiques, on se foutait bien de la gueule des ministres et des pédants, on riait de tout et on s'en foutait, après 8 ou 9 heures d'usine, t'avais juste pas le temps pour ces conneries.

          Un temps plus simple. Plus local. Rasé par la mondialisation, les idioties politiques et la recherche toujours plus effrénée du profit ainsi qu'une volonté de détruire toute tentative de culture ou de création de tissu social à l'échelle local. Empoisonné par l'injection forcée de multiculturalisme artificiel dans le but de créer un gloubiboulga sans forme ni identité afin de mieux contrôler le citoyen, devenu à la fois consommateur et produit de consommation, remplaçable et à remplacer par de la main d'oeuvre d'importation plus jeune et moins chère.

          C'est tout cela que symbolise une petite chanson à boire d'y a 40 ans. La disparition d'un mode de vie local et simple au profit d'un monde de stress et de crime où les élites ne se cachent plus pour s'enrichir.
          sigpic
          "Wijn is venijn, bier is plezier"

          Commentaire


          • #65
            Là aussi, je pense qu'on a rarement fait plus intrinsèquement belge que cette chanson.

            Ca me rappelle l'époque où, en plus de trouver tout ça en friterie, il n'y avait pas d'autres sauces que mayonnaise, ketchup, moutarde et picalilli.

            Et aussi, l'époque où au lieu d'avoir des broches à Kebab, y'avait des hotdogs avec de la choucroute en tous temps pour faire des "pains saucisse".

            C'est fini tout ça. (vous noterez qu'à la fin de la chanson ils ont pas les boudins noirs, mais ont fait deux arrestations... Boudin noir... Arrestations... Noir... Hum. I see what you did here)



            Minuit !
            Toute la ville dort
            Seul une voiture circule
            C'est la voiture 27
            La patrouille de nuit
            Soudain, un appel très important !

            Centrale appelle voiture 27 !
            Prière de nous apporter :
            Un sandwich au jambon
            Deux pistolets américain
            Deux sandwichs au fromage
            Un pistolet au pâté
            Deux boudins noirs
            Et trois sachets de frites
            Over !

            Centrale appelle voiture 27 !
            Renouvellement commande :
            Un sandwich au jambon
            Deux pistolets américain
            Deux sandwichs au fromage
            Un pistolet au pâté
            Deux boudins noirs
            Trois sachets de frites
            Over !

            Voiture 27 appelle Centrale
            Nous confirmons commande :
            Un sandwich au jambon
            Deux pistolets américain
            Deux sandwichs au fromage
            Un pistolet au pâté
            Deux boudins noirs
            Et trois sachets de frites
            Over !

            Et la voiture 27 rentra au poste
            Bilan de l'opération :
            Trente contrôles d'identité
            Deux arrestations et…
            Un sandwich au jambon
            Deux pistolets américain
            Deux sandwichs au fromage
            Un pistolet au pâté
            Trois sachets de frites
            sigpic
            "Wijn is venijn, bier is plezier"

            Commentaire


            • #66
              La chanson vedette post Pearl Harbor. Les débuts de la gloire de Frank Sinatra. La chanson passait partout et elle est magnifique.



              "I'll Never Smile Again"

              (I'll never smile again until I smile at you)
              (I'll never laugh again) What good would it do?

              For tears would fill my eyes
              My heart would realize
              That our romance is through

              (I'll never love again, I'm so in love with you)
              (I'll never thrill again to somebody new)

              Within my heart
              I know I will never start
              (To smile again)
              Until I smile at you

              [instrumental]

              Within my heart
              I know I will never start
              (To smile again)
              Until I smile at you

              [very brief instrumental]

              (Until I smile at you)
              https://www.azlyrics.com/lyrics/fran...mileagain.html
              sigpic

              Commentaire


              • #67
                Une chanson qui honore l'artisanat et l’ingénierie navale des vikings. (tout le disque est une tuerie ceci dit "Racines Nordik")



                Sur le chantier naval, les activités ont recommencé.
                L'hiver est terminé lorsque débute la saison des charpentiers.
                Le bonheur des hommes s'entend car ils travaillent en chantant.

                Volent! Volent! Volent les copeaux!
                Sous les coups des haches et des rabots!

                Dans les forêts du pays, les meilleurs arbres sont choisis.
                Ils arrivent par bateaux, ces beaux grands billots.
                Ils connaissent le métier, ces bons charpentiers.

                Volent! Volent! Volent les copeaux!
                Sous les coups des haches et des rabots!

                Plusieurs femmes ont tissé la grande voile carrée.
                Des centaines de moutons ont fourni leurs toisons.
                Les cordages goudronnés, les rames sont taillées.

                Volent! Volent! Volent les copeaux!
                Sous les coups des haches et des rabots!

                Le navire est bâti, le travail est accompli.
                L'équipage est rassemblé pour célébrer les charpentiers.
                Les artisans sont fiers de le mettre à la mer!

                Volent! Volent! Volent les corbeaux!
                Au-dessus du grand bateau!

                Sa figure de proue effrayera les monastères!
                Un nouveau dragon règne sur les mers!



                Toi le cavalier de Midgard, possédant le courage féroce
                Soi fier de ton destin, l'épée à la main, Embrasse la vie, jusqu'à la mort
                Tu as la force de tes ancêtres, tu as le feu qui brûle en toi
                Voici le temps de conquérir, et d'accomplir tes exploits

                Le grand sommeil est terminé.
                La force de l'homme s'est réveillée.
                La chevauchée commence enfin.
                Provoque la tempête sur ton chemin.

                Yahr!

                Prends le contrôle de ton cheval, élève-toi et prends ta place
                Soi fier de ton destin, l'épée à la main, toi qui voit loin, l'horizon t'appartient
                A travers toutes les terres et les royaumes, les cavaliers se sont levés
                Au-delà des vagues et des montagnes, les destriers sont rassemblés

                Le grand sommeil est terminé.
                La force de l'homme s'est réveillée.
                La chevauchée commence enfin.
                Provoque la tempête sur ton chemin.

                Yahr!

                Toute la cavalerie de Midgard, triomphant par la volonté
                Propage le feu sur son passage, allumant la fierté des hommes
                Rayonnant comme le soleil, la chevauchée est enflammée
                Le feu jaillit, la cavalerie se réjouit, libérant les âmes par l'incendie

                Le grand sommeil est terminé.
                La force de l'homme s'est réveillée.
                La chevauchée commence enfin.
                Provoque la tempête sur ton chemin.

                Le grand sommeil est terminé.
                La force de l'homme s'est réveillée.
                La chevauchée commence enfin.
                Provoque la tempête sur ton chemin.

                L'incendie grandit
                Le feu se propage
                (x

                La chevauchée
                Est enflammée
                La force de l'homme
                S'est réveillée

                Laïlaïlalaï

                Tous les cavaliers de Midgard
                Sont prêts à se battre jusqu'à la mort
                sigpic
                "Wijn is venijn, bier is plezier"

                Commentaire


                • #68
                  Envoyé par Bal-Sagoth Voir le message
                  Une chanson qui honore l'artisanat et l’ingénierie navale des vikings. (tout le disque est une tuerie ceci dit "Racines Nordik")



                  Sur le chantier naval, les activités ont recommencé.
                  L'hiver est terminé lorsque débute la saison des charpentiers.
                  Le bonheur des hommes s'entend car ils travaillent en chantant.

                  Volent! Volent! Volent les copeaux!
                  Sous les coups des haches et des rabots!

                  Dans les forêts du pays, les meilleurs arbres sont choisis.
                  Ils arrivent par bateaux, ces beaux grands billots.
                  Ils connaissent le métier, ces bons charpentiers.

                  Volent! Volent! Volent les copeaux!
                  Sous les coups des haches et des rabots!

                  Plusieurs femmes ont tissé la grande voile carrée.
                  Des centaines de moutons ont fourni leurs toisons.
                  Les cordages goudronnés, les rames sont taillées.

                  Volent! Volent! Volent les copeaux!
                  Sous les coups des haches et des rabots!

                  Le navire est bâti, le travail est accompli.
                  L'équipage est rassemblé pour célébrer les charpentiers.
                  Les artisans sont fiers de le mettre à la mer!

                  Volent! Volent! Volent les corbeaux!
                  Au-dessus du grand bateau!

                  Sa figure de proue effrayera les monastères!
                  Un nouveau dragon règne sur les mers!



                  Toi le cavalier de Midgard, possédant le courage féroce
                  Soi fier de ton destin, l'épée à la main, Embrasse la vie, jusqu'à la mort
                  Tu as la force de tes ancêtres, tu as le feu qui brûle en toi
                  Voici le temps de conquérir, et d'accomplir tes exploits

                  Le grand sommeil est terminé.
                  La force de l'homme s'est réveillée.
                  La chevauchée commence enfin.
                  Provoque la tempête sur ton chemin.

                  Yahr!

                  Prends le contrôle de ton cheval, élève-toi et prends ta place
                  Soi fier de ton destin, l'épée à la main, toi qui voit loin, l'horizon t'appartient
                  A travers toutes les terres et les royaumes, les cavaliers se sont levés
                  Au-delà des vagues et des montagnes, les destriers sont rassemblés

                  Le grand sommeil est terminé.
                  La force de l'homme s'est réveillée.
                  La chevauchée commence enfin.
                  Provoque la tempête sur ton chemin.

                  Yahr!

                  Toute la cavalerie de Midgard, triomphant par la volonté
                  Propage le feu sur son passage, allumant la fierté des hommes
                  Rayonnant comme le soleil, la chevauchée est enflammée
                  Le feu jaillit, la cavalerie se réjouit, libérant les âmes par l'incendie

                  Le grand sommeil est terminé.
                  La force de l'homme s'est réveillée.
                  La chevauchée commence enfin.
                  Provoque la tempête sur ton chemin.

                  Le grand sommeil est terminé.
                  La force de l'homme s'est réveillée.
                  La chevauchée commence enfin.
                  Provoque la tempête sur ton chemin.

                  L'incendie grandit
                  Le feu se propage
                  (x

                  La chevauchée
                  Est enflammée
                  La force de l'homme
                  S'est réveillée

                  Laïlaïlalaï

                  Tous les cavaliers de Midgard
                  Sont prêts à se battre jusqu'à la mort
                  sigpic

                  Commentaire


                  • #69
                    Envoyé par Giromu Voir le message
                    That's what you're lookin' fer, mate :

                    sigpic
                    "Wijn is venijn, bier is plezier"

                    Commentaire


                    • #70
                      sigpic

                      Commentaire


                      • #71
                        Envoyé par Giromu Voir le message
                        La chanson-phare du premier épisode était la reprise par Tia Carrere de ceci :



                        Ah, le glam rock. Jamais vu autant d'homos qui s'ignoraient, huhuh.

                        Autant niveau zik j'aimais bien, que j'ai jamais pu adhérer à leurs dégaines...
                        sigpic
                        "Wijn is venijn, bier is plezier"

                        Commentaire


                        • #72
                          Dommage que Wayne's world 2 est si mauvais. Le 1 est un de mes films cultes des nineties!





                          Et pour une fois la VF était géniale.

                          sigpic

                          Commentaire


                          • #73
                            Par contre, les jeux vidéos... Brrr.

                            sigpic
                            "Wijn is venijn, bier is plezier"

                            Commentaire

                            Chargement...
                            X