Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Atelier (Paizu)Ryza : un Atelier gonflé!

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Atelier (Paizu)Ryza : un Atelier gonflé!

    Salut bande de trolls farceurs et d'elfes farcis.

    J'ai pu testouiller une grosse dizaine d'heures le dernier Atorii, renouveau du genre et tout pataquès, avec nouveau charadesigner et des meufs à gros nichons.

    Surtout deux en fait.

    Ouais, crac, là, tu sens bien qu'on est dans un test de Bal là, direct on attaque sur les nibards.

    Non parce que déjà la petite bestiole qu'on dirige gigote joyeusement quand elle court et porte pas grand chose sur le râble (une sorte de liquette diaphane assez indécente et un micro-short moule-boule fendu sur le côté et des bottes cuissardes faisant un zettai ryouiki).

    TU LE HUME LA LE BON FAN SERVICE? HEIN? TU LE HUME??????

    Hein? Non non je me plains pas. Moi j'aime bien. Les gens aussi même si y'a deux trois Jean-serious-business qui sont là à dire "mouiii c'est bien mais ce personnage est vraiment trooop sexualiséééé", dans un jeu kawaii avec des punis tout trognon et des fouines géantes avec des airs de bons gros corniauds (sans parler des fées graciles et autres saloperies kawaii), c'est SUR qu'avoir un perso attifé un poil léger, ça décrédibilise totalement le bousin.

    Finalement elle est sapée plus sobre que les twins du dernier Atorii et leurs tenues issues d'un wet dream de cosplayeuse bridée, et c'est même pas le perso le plus sexualisé. Je rappelle qu'on avait ça par le passé, hein :







    Lionela avait de tellement gros boobs que dans Atelier Rorona ces cucks de ricains ont changé son âge pour la faire plus vieille, genre de 14 ils l'ont passée à 17 ans.

    Et Plachta, oh Plachta. Pas beaucoup de tits, mais c'te tenue de protopute et ce boule qui fait plus de 360°. Clairement le perso le plus crackazoinks de toute la série, même si Lila dans Atelier Ryza tente de nous faire le même mais avec une paire de tits qui doit avoir son propre champ gravitationnel.



    Elle est à paizuriser jusqu'à ce que mort s'ensuive.

    (ci-dessous, vision de fan plus fidèle au modèle in-game. La pose sur le CG fausse un peu la donne, alors que de profil elle a ses melons qui vont jusqu'à 30 centimètres de sa cage thoracique)



    Même si la petite Ryza compte pas pour des prunes.



    Brayf, c'est un jeu de miche! Euh, de niche! (tout le monde pique des blagues aux Grenier, alors pourquoi pas moi...)

    Et le reste du jeu alors?

    Ben ça fait plus seamless comme monde. Oui y'a des transitions et des TP shortcuts, mais on est plus trop dans les zones représentées par des icônes sur la map avec des trajets à faire pour relier un point A à un point B et le temps qui passe à chaque mouvement.

    Là tu passe d'une zone à l'autre et même les donj' sont dans une zone raccord avec celle d'avant.

    Pour ceux qui comprennent pas, avant, la wolrld map ressemblait à un plateau de jeu de l'oie (en gros) et tu avais un chemin qui reliait chaque destination qui ressemblait à un token ou une case de jeu de société. C'était décousu, tu sortais d'une zone, pour les transferts, c'tait la world map. Ici, chaque zone est reliée à une autre sans world map externe, un peu à la façon d'un FFX.

    Y'a aussi pas de deadline, et l'aventure est moins fofolle / ambitieuse que dans d'autres jeux.

    T'es Rieselinde Stout, une fermière sexy qui s'emmerde dans son village de bouseux, et se casse pour vivre des aventures dès que possible. Sa mère est une matrone au caractère d'acier, son père, un fermier cuck qui ressemble plus à un décorateur d'intérieur qu'à un bon gros paysan aux mains calleuses.

    Pour tromper l'ennui, tu fricote avec le geek asthmatique du coin et son copain la tête de pâté en croûte locale, tout en muscles, fils de l'alcoolo du village.

    Au cours d'une de vos escapades vous faites la connaissance d'un alchimiste tandis que vous étiez sur le point de vous faire roussir le cul par une belette moisie.

    Fascinée par le mec, et par sa copine la meuf avec deux mappemondes dans le soutif (je parcourrais bien sa géographie moi), Ryza décide de devenir alchimiste. Ca tombe bien elle a du potentiel.

    Et c'à peu près tout. Je doute pas que des évènements chiadés vont arriver ensuite mais là on commence gentillet.

    Niveau combats ça change un poil. Pas trop. Disons qu'avant c'était du tour par tour assez rigide avec des interrupt et des skill combos en fonction des persos associés en back row, ici le battle flow est ininterrompu en quasi tout temps, et y'a plus de MP.

    Tu lâche des skills avec des AP (action points). Pour ça, en fight, tes attaques standard accordent 1AP par coup, à 10AP tu peux lancer une skill, bouger ton perso ou lancer un item alchimique, ou leveller ton attack power.

    Si tu levelles, tu frappes deux fois par tour, ce qui permet de lâcher plus d'AP et de faire plus mal avec tes skills. Tu peux leveller jusqu'à 3. Chaque skill usée bouffe des AP aussi, donc faut en avoir sous le coude, mais chaque coup de skill ou pas rapporte des AP et les criticals et stuns rapportent plus, et tuer un ennemi rapporte 5AP direct.

    Ca se reset après chaque fight.

    Niveau persos, on change un peu. On a des objectifs par persos, genre chier par terre dix fois et ce genre de conneries. Si tu accomplis ça, tu peux gagner des skills passives qui boostent tes aptitudes et sont auto-equip. Des skills actives peuvent être acquises avec les LV.

    On dirige un perso au choix, les autre suivent un schéma d'attaque préétabli et peuvent lancer des mégapatates dans certaines circonstances. C'est cool.

    Y'a des modes de easy à hard, on peut aller et venir de l'un à l'autre sans soucis et hard est pas SI hard en général. On gagne genre 20% XP et thune en plus en hard et c'à peu près tout.

    Après, tu forges des trucs en apprenant des recettes, mais chaque recette suit une carte.

    Chaque sphère de la carte d'un item débloque une capacité. Souvent, il suffit de mettre un item pour créer l'objet, c'est très cheap, mais ce sera de la marde.

    En gros, chaque sphère a divers paliers de compétences relatif à des éléments.

    Genre t'as la première sphère, pour débloquer la suivante faut 1 de feu. Tu mets un de feu, ça débloque la sphère suivante, et sur ta sphère, tu débloque par exemple qualité +10.

    A 3 de feu, c'est qualité +20. 5 de feu et c'est +30. Ainsi de suite.

    Tu as besoin de plusieurs composantes pour booster ton item. Y'a des composantes de merde à 0 éléments. D'autres à 3 ou 4 points d'éléments dans un ou plusieurs éléments.

    Parfois tu peux unlocker des sphères spéciales si les conditions d'unlocking sont rencontrées, et activer cette sphère unlockée permet de modifier la recette et créer un autre item à partir de la recette proposée.

    Ainsi il n'est pas rare qu'une recette X puisse spawner en altérant légèrement le mix une recette Y et Z.

    C'est plus "à plat" que Atelier Iris, où tu pouvais choisir d'utiliser des ingrédients différents dans une recette donnée, et parfois, ça changeait la recette. Là y'a pas de surprise, tu vois la carte de ta recette, tu sais que si tu va au bout de ton "sphérier" de recette, tu peux unlocker telle recette.

    C'est différent des autres jeux, mais chaque jeu essaye de proposer une façon de faire différente. Que ce soit en plaçant des sortes de blocs Tetris de couleur sur des éléments astrologiques ou en complétant des tâches alchimiques spéciales dans ton bouquin mystérieux...

    Ici c'est un sphérier pour chaque recette. Au début tu peux pas faire des items crackazoinks parce que tu as un nombre limité de composantes pouvant être combinées, et qu'elles donnent 0-1 d'un seul élément.

    Plus tard dans le jeu tu trouve sûrement des tri-élémentaires à 3-4 points et tu peux combiner plus de composantes, ce qui permet de faire des objets basiques surpuissants alors qu'au début de jeu ils puaient la merde.

    C'toujours comme ça. Tu débloque des outils pour farmer de nouvelles ressources, tu crée plus de recettes avec ça, de meilleure qualité, et tu pécho un plus gros panier voir la possibilité de vider ton panier à distance sans faire de retours chez toi.

    Par contre, toujours cette limite à 5000 items de ton panier de composantes à la baraque.

    Au début t'es large, mais mid-game tu dois déjà faire des selling sessions de l'infini pour vendre tes composantes de marde et faire de la place dans ton panier. Ca c'est relou des fois.

    Ah, j'ai dit qu'y avait pas DE DEADLINES DE MERDE?????

    Et ça, c'est le bien. ENFIN.

    Non parce que les mecs tu crois qu'ils ont compris puis ils te font un Firis dans le cul avec des deadlines.

    Graphiquement c'est kawaii as fuck comme d'hab', coloré, chatoyant, lumineux, et Ryza est une brunette tirant sur la rouquine. J'aime bien les rouquines.

    Voilà, c'est grosso merdo mon test sur le jeu. C'est de la bonne.

    Si vous aimez pas les Atelier, ça vous les fera pas aimer. Ce jeu est bon mais pas miraculeux et change pas le game au point que tout ce que pourrait détester un mec dans les anciens jeux ne se retrouve plus ici. C'est grosso chiotto le même business all over again, avec un petit twist par-ci par-là pour garder les choses fraîches et pas avoir l'impression d'acheter le nouveau Fifa où tu paye 60 boules une update graphique du jeu précédent...

    Si vous connaissez pas, ça peut être le bon numéro par où commencer, c'est le jeu 21, début d'une nouvelle trilogie avec un nouveau charadesigner et un nouveau système.

    Si vous aimez les Atelier... Bah vous attendez quoi? Que Papa Noël vous le chie sous le sapin? Allez, go, bande de teubes sur pattes, Papa Noël est trop occupé à violer des petits travelos thaïlandais de 12 ans dans son usine délocalisée (la main d'oeuvre en Europe du Nord ça coûte bonbon).
    sigpic
    "Wijn is venijn, bier is plezier"

  • #2
    Aaah les ateliers...

    A chaque fois que je vois la couv d'un jeu atelier je me dis: "oh ? et si j'essayais...". Mate le trailer du jeu... et je me dis: "non pas encore pour ce coup-là".
    Dernière modification par salocin, 02 mars 2020, 14h36.

    Commentaire


    • #3
      Le temps que celui-là soit à un prix décent (en dépit de ses 60 euros de DLC...) qui te dise "meh, allez, on va l'acheter", le suivant sera sorti
      sigpic
      "Wijn is venijn, bier is plezier"

      Commentaire


      • #4
        En fait tu unlocke plein de fonctionnalités. Ils ont tout repensé, c'est génial.

        En gros, quand tu crée un item, tu as ta map, ton sphérier comme j'appelle ça :



        C'est ton schéma alchimique.

        A la base tout est locké. Tu commence par poser le matériau de base dans ta première sphère. En général la recette te propsoe plusieurs composantes en ta possession de qualité variable selon ce que tu as et chaque composante a un potentiel élémentaire.

        Si ta composante a 1 en vent, ça ajoutera un en vent dans ta sphère. Ta sphère appartient a un élément. Pour booster chaque niveau de pouvoir, tu dois ajouter plus d'éléments (du mana quoi, comme dans Magic) de cette couleur.

        Pour unlocker le LV1 du pouvoir d'une sphère rouge souvent faut ajouter 1 mana rouge. Pour le LV 2, 2 mana rouge EN PLUS, ce qui veut dire 3 manas en tout. Et ainsi de suite.

        Tout en sachant que tu peux ajouter autant de composantes que tu veux par sphère mais que tu as un nombre limité de composantes que tu peux ajouter pour toute ta recette.

        Parfois, il faut ajouter du mana d'une couleur qui ne correspond pas à ta sphère pour unlocker la sphère d'à côté, c'est comme une taxe payée pour unlocker la sphère et pouvoir la booster ensuite.

        Tu essaye donc, dans ce jeu, à chaque création alchimique, de maxer chaque sphère. Mais même avec du très bon stuff c'est quasi pas possible en 5 composantes.

        C'est là que le jeu brille avec un système inédit.

        On peut reforger un item déjà créé et lui ajouter autant de composantes qu'on veut!

        Sauf que :

        1/ Ca demande des gemmes ;
        2/ Chaque composante ajoutée augmente le niveau d'alchimiste requis pour poser le suivant. Si ton niveau actuel est dépassé, tu ne peux pas procéder à l'amélioration. Ca doit être inférieur ou égal à ton niveau actuel.

        En dépit de la contrainte deux, on obtient des gemmes facilement!

        Ils ont compris que c'était chiant d'avoir que 5000 places dans le panier de la maison et que très vite on accumulait du stuff de merde en très grande quantité, qu'on doit ensuite revendre dans des selling sessions super chiantes tout ça pour 200 balles à tout péter.

        Ben là en gros, tu peux prendre tout ton useless stuff et le changer en gemmes! Ces gemmes servent de monnaie d'échange pour ajouter des composantes en reforgeant ton objet!

        Ca permet de débarrasser ton panier et que ça ait une utilité! Et de retourner farmer sans craindre le trop-plein, car si t'as du stuff de qualité inférieure qui te sert à rien, ben tu le transforme en gemmes!

        Et comme en plus reforger une arme rapporte autant de points d'XP que de créer l'objet, tu passe du LV d'alchimiste!

        Ce qui permet de pousser plus loin le reforgeage d'autres objets!

        C'est tout bête mais fallait y penser, et ils ont bien pensé.

        Aussi, il y a une overlay map unlockable qui permet de s'instant TP dans tous les lieux déjà visités, c'est super pratique. Et tout ça s'unlocke dans le premier tiers du jeu! Progressivement. Pour pas t'embrouiller.

        Et y'a plein de bonus! Genre t'as une chasse au trésor! Parfois t'as un hint donné dans une quest en guise de récompense, tu vas sur le lieu indiqué, et là tu reçois un deuxième hint. En allant de lieu en lieu guidé par des hints, tu aboutis à un trésor géant secret rempli de cool stuff.

        Aussi, tu as ta propre baraque.

        Ton atelier. Comme dans chaque jeu tu me diras. Sauf que, ici, tu peux le modifier au fil du jeu en ajoutant des pièces-, l'agrandissant, changeant la moquette et la déco intérieure, le toit, tout ça... Et apparemment c'pas des DLC (même si y'a 60-80€ de DLC prévus courant novembre... En yens ça faisait 62 euros je crois, donc y vont le taper à 70 euros via le season pass. Le pire qu'ils aient fait c'tait le season pass de Lydie & Suelle à 80€. Ici à part les designs d'armes et quelques zones en plus, y'a pas de nouveaux persos ni rien de très folichon. La zone bonus sera sûrement à 20 boules en stand alone hors season pass... Ils sont fous, personne achète un season pass pour un Atelier 80 balles c'deux fois le prix du jeu. Tu mets ça 20-25 balles et tu croises les miches que les joueurs se montrent généreux... Y z'ont fumé du shit de chez EA les mecs de Gust)

        Brayf le jeu est vraiment gégé, on voit qu'ils ont réfléchi à fond sur comment améliorer le game. Même si leur spinoff de bâtissage d'Atelier était un peu pourri... Enfin j'y ai quasi pas joué mais c'tait pas trop ce que j'avais envie de faire sur le moment, un Sim City du pauvre sur fond de Atelier...
        sigpic
        "Wijn is venijn, bier is plezier"

        Commentaire


        • #5
          Acheté et en attente comme tant de jeux. Mais bon ca donne envie, dès que j'aurai fini Borderlands 3 qui est gigantesque et Trails 3 que je veux savourer de bout en bout, je pense que je m'y mettrai. Merci pour ton résumé et Ryza

          Commentaire


          • #6
            Je possède Atelier Iris: Eternal Mana et peut-être d'autres jeux de la série sur PS2. J'essaie de me motiver d'y jouer depuis des années mais j'hésite à cause du gameplay. Pas trop client de tout ce qui touche à la forge ou à l'alchimie dans les RPG (sauf Vagrant Story ).

            Il vaut quoi ce premier épisode ? Ça vaut le coup de le faire en 2019 ou bien est-il recommandé de passer directement à du Ar tonelico ou du Mana Khemia ? Et surtout, qu'est-ce qu'ils valent d'un point de vue scénaristique ? Est-ce qu'il y a une histoire au moins ? Si c'est juste du craft et des combats, je passe.

            Dans un genre qui me semble à peu près similaire (enfin pas vraiment mais avec un gameplay qui repose principalement sur de la collecte d'objets et de l'alchimie), j'ai récemment terminé Class of Heroes sur PSP, un clone de Wizardry sorti en 2006 je crois et j'ai pas trop aimé. Trop plein de défauts pour tous les énumérer mais disons que le principale problème à mon sens c'est l'ergonomie qui est vraiment mal pensée, avec des tas de menus superflues qui font perdre trop de temps lors des séances de craft.

            Enfin bref, c'est bien ou pas Atelier Iris ?

            Commentaire


            • #7
              Il vaut quoi ce premier épisode ? Ça vaut le coup de le faire en 2019 ou bien est-il recommandé de passer directement à du Ar tonelico ou du Mana Khemia ? Et surtout, qu'est-ce qu'ils valent d'un point de vue scénaristique ? Est-ce qu'il y a une histoire au moins ? Si c'est juste du craft et des combats, je passe.
              Atelier Iris 1 n'est pas vraiment le meilleur. En 2019 ça risque d'être assez poussif et lent. Mais sympa. Les persos sont standards. Pas de grosses révélations. De l'humour jap sans tomber dans le kikoo kawaii, et un lore de monde intéressant qui sera développé de jeu en jeu (dans la série des Iris du moins), même si on a tous déjà vu le coup de l'ancienne civilisation magique antique super avancée qui a connu une chute catastrophique et dont seuls survivent quelques témoignages de nos jours.

              Y'a même ça dans Forgotten Realms, on appelle ça Netheril... C'est pas nouveau comme concept.

              Le meilleur des 3 c'était le 3. Le 1 est une aventure assez linéaire avec des side quests et des persos récurrents funky, comme Hagel Boldness. Le craft est au coeur du jeu donc si tu craftes pas, ben trouve-toi un autre jeu. Ceci dit le craft est très sympa. Assez linéaire aussi, mais rewarding en un sens.

              Quoique, le premier est assez inégal niveau gameplay, même un peu bancal par moments, je l'ai refait y'a pas longtemps et ça choque un peu par rapport aux autres épisodes.
              Mon avis en 2010 sur Nautiljon...

              Si tu t'attends à un grand RPG épique faut direct oublier. C'est très régionaliste et axé sur l'évolution des scénarii parallèles. Chaque commerce est tenu par un perso particulier que tu apprendras à connaître plus en détail dans l'histoire, et c'est lié aux subquests de craft qu'ils te filent. Moi j'aimais bien, mais toi t'es un peu le fils de Magus, t'aimes rien.

              Mon synopsis en 2010 (j'ai fait mieux depuis) :

              Nous sommes dans le monde de Regallzine, autrefois pulsant d'activité alchimique et de mana.

              Des guerres incessantes entre les villes ont séparé le royaume d'Esviore en deux parties, la partie nord sous le contrôle du Roi Slaith, et la partie sud, un ramassis de cités-états indépendantes qui font du commerce entre elles.

              L'origine des disputes ayant mené à la séparation daterait d'Avenberry, une cité des alchimistes, légendaire, mais certains prétendent qu'à Avenberry les choses ont été trop loin, l'alchimie a abusé des ressources naturelles et la puissante cité s'est effondrée.

              De nombreux aventuriers viennent dans la ville de Kavoc dans le sud d'Esviore pour enquêter sur Avenberry, mais personne n'a jamais réussi à passer les portes de la cité...

              Les alchimistes aujourd'hui sont rares, l'étude de cette discipline est chaotique, faite de recherches, les rares textes sur lesquels se baser sont ceux d'une ancienne alchimiste nommée Iris qui vécut au temps de la grandeur d'Avenberry.

              Les alchimistes sont des aventuriers et archéologues, toujours en train d'étudier les tomes les plus anciens, à rechercher les ruines antiques, et surtout, les rarissimes manas, des créatures mystiques avec qui les alchimistes passaient des pactes pour utiliser leurs pouvoirs.

              Les manas sont des créatures intelligentes et sensibles, dotées d'une personnalité, et permettant aux alchimistes d'extraire l'énergie mana de tout ce qui compose le monde.

              Klein Kiesling était un de ces alchimistes, vadrouillant de par le monde à la recherche d'anciens artefacts, jusqu'à ce qu'il tombe sur un monstre un peu trop puissant pour lui... Une jeune femme du nom de Lita Blanchimont va venir à sa rescousse...

              Et ainsi, leurs deux destinés vont se mêler, ils ignorent encore que leurs actions vont déterminer le futur du monde, car des secrets anciens et tabous sont sur le point d'être à nouveau révélés et employés par un individu qui ne renoncera devant aucune bassesse pour satisfaire ses appétits de pouvoir...
              En gros tout le scénar tourne autour des mystères de Avenberry et d'un mystérieux alchimiste nommé Mull qui semble avoir des projets bizarres.

              Faire la trilogie des Atelier Iris peut valoir la peine.

              En gros, mon top 10 était comme suit avant la sortie de Ryza :

              https://www.nautiljon.com/listes/top...lier-,920.html

              Atelier Iris 1 est classé 9/10, Atelier Iris 2 7/10 et Atelier Iris 3 1/10. C'était mon préféré jusqu'à Ryza, et là j'hésite... Je pense que Ryza doit être un peu mieux.
              sigpic
              "Wijn is venijn, bier is plezier"

              Commentaire


              • #8
                Ok merci. Je le ferais quand même à l'occasion, pour la culture, et parce que je suis un complétionniste de merde.

                Commentaire


                • #9
                  J'ai commencé Atelier Ryza, ce Week end. Je suis au tout début mais franchement c'est très très sympa et je trouve le jeu plutôt beau et l'héroine, miam maim . Franchement je suis très content du jeu pour l'instant.

                  Commentaire


                  • #10
                    Moi j'ai Sophie et Ryza en stand by n'hésite pas à commenter ton expérience de jeu, comme celle de Bal, elle m'intéresse.


                    Commentaire


                    • #11
                      Y'a eu une MAJ ce jour. Je sais pas ce qu'elle fait.

                      – Corrected issues and made minor adjustments to the additional content Season Event “Ever Summer Queen & the Secret Island”.
                      Ah. C'juste ça. Meh.
                      sigpic
                      "Wijn is venijn, bier is plezier"

                      Commentaire


                      • #12
                        Oi bande de suceurs de chauve-souris séchées, Atelier Ryza est à -30% sur Steam à 42 boules.

                        Avis aux amateurs.
                        sigpic
                        "Wijn is venijn, bier is plezier"

                        Commentaire


                        • #13
                          J'ai beaucoup avancé dans le jeu et c'est un vrai plaisir. Le jeu est cool tout simplement, je ne sais pas comment le décrire mieux. Tout est chouette et bien trouvé, ce n'est pas prise de tête et pourtant c'est suffisamment profond au niveau de l'histoire et du gameplay pour que je passe des heures sans aucun déplaisir.

                          Je veux pas trop spoiler pour Corran et ceux qui s'y mettront un de ces jours mais youpi ca me détend et franchement j'en ai besoin depuis quelques jours.

                          Mention spéciale à Empel et Lila, deux persos supers charismatiques. Ryza est géniale mais bon c'est l'héroïne il vaut mieux

                          Les musiques sans être hors du commun sont très très sympa notamment la deuxième BGM de combat que j'adore et dont je ne me lasse pas:



                          et celle du combat contre les grands élémentaires que j'adore 2 de battus déjà:



                          J'adore ce jeu, un très bon J-RPG et un très grand Atelier.

                          Commentaire


                          • #14
                            Et l'héroïne est BONNE.

                            Quoi? C'toujours un bonus agréable.

                            Le jeu est cool, long, mais comparé aux autres Atelier, le postgame, c'la misère. Et c'même pas une question de DLC.

                            Enfin si. Des DLC gratos devaient sortir pour compléter le postgame mais j'ai fini le jeu avant

                            Faudrait que je m'y remette pour check.

                            Là je suis sur Atelier Shallie et Atelier Escha & Logy sur Steam.
                            sigpic
                            "Wijn is venijn, bier is plezier"

                            Commentaire


                            • #15
                              Platine d'Atelier Ryza, le 121 ème sur un très bon J-RPG avec des persos géniaux, une bonne histoire, de bons moments de rigolades et un platine tranquillou à faire si ce n'est atteindre le lvl 99 en alchimie qui m'a un peu pris la tête mais ca c'est mon manque de patience.

                              Je le conseille à tout le monde, ca fait oublier les soucis et ce n'est pas du tout prise de tête.

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X