Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Star wars : votre classement de la saga!

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Star wars : votre classement de la saga!



    Bonne année et bonne santé à tous !
    Pour fêter ça dignement, je vous propose un petit classement perso des films Star Wars. J’ai tout vu sauf le DA long métrage Clone wars donc je me limiterai à ça. Je compte sur vous pour balancer votre top !

    1. L'EMPIRE CONTRE-ATTAQUE (épisode V)

    Le top du top. Rien à redire. Indépassable ! La fin est magique et reste en tête/ Et l’empereur est au summum de sa puissance, avec un thème musical aussi cool que celui de son élève. Puis la bataille de Hoth, la classe. Et Dagobah et le très marquant Yoda !



    2. UN NOUVEL ESPOIR(épisode IV)

    Il lance la série et est ultra complet et indépendant car ils ne savaient pas qu’ils y’aurait une suite. Rien que ça, c’est que du bonheur. Varié (planète des sables, combats dans l’étoile de la mort puis dans l’espace) et bien fait de bout en bout.
    « Il dit que t’as une sale gueule ».
    « Mais c’est vrai que tu as une sale gueule ! »

    3. LE RETOUR DU JEDI (épisode VI)

    Rien à redire mais…les Ewoks. Ça baisse la note. Mais bon le reste est super cool. La chambre du trône et la trahison de Vador, la base de Jaba le Hutt…

    4. ROGUE ONE (stand alone situé entre les films III et IV)

    Le seul film qui a réussi pour l’instant à renouer un peu avec les 3 grands classiques pré-cités. Son aspect sombre n’y est pas pour rien et ses persos un peu plus originaux que d’habitude, surtout comparés à ceux de la dernière trilogie en date).. La meilleure surprise des films Disney.

    5. LA REVANCHE DES SITH (épisode III)

    Certes, la présence de l’horrible Jar-jar baisse la qualité de ce film pas extra mais rien que la scène de baston Dark Sidious/ Yoda et l’ambiance globale très sombre sauvent cet épisode III du naufrage. Pas un très bon film, mais son scénario se tient. Certains ne peuvent pas en dire autant…

    6. L'ATTAQUE DES CLONES (épisode II)

    Si on excepte la chiantissme histoire d’amour et le roulage dans l’herbe, l’itrigue autour des clones et des Feth est sympa. Là encore, le scénario tient debout dans l’ensemble et les méchants sont pas mal, avec un Christopher Lee sympa.

    7. L’ASCENSION DE SKYWALKER (épisode IX)

    Le scénario est d’une stupidité abyssale (je faisais mon propre odieux connard dans la salle avec beaucoup de facepalms, c’est vous dire) et les persos overboostés sont super chiants et nawak (même le grand méchant) mais il y’a du rythme et on ne s’ennuie pas. Les combats de vaisseaux sont très beaux et il y’a moins de vannes pourries que dans le 7 et le . Dommage que certains personnages n’aient rien à faire, dont deux héros ou présentés comme tel notamment.Ben Solo est toujours aussi ridicule mais moins que dans le 7 et le 8, c’est déjà ça.

    8. LES DERNIERS JEDI (épisode VIII)

    Le film a de grosses baloches, on peut pas lui enlever ça. Il tente un gros coup de chiffon sur la saga et surtout de passer à autre chose. Dommage, il est doté de personnages inutiles (moins que dans le 9 mais leur mission sert à rien), de moultes réactions stupides (rien que la scène de destruction des tourelles et la fin. L’odieux s’en est donné à cœur joie avec raison) et d’une fin qui restera dans les annales du nawak. Puis le côté overboosté des persos est souvent pénible mais au moins le film tente des trucs. Par contre les duels sont laids même si les combats spatiaux ont de la gueule. Et au mojns le film surpend un peu, comme le IX.

    9. SOLO : A STAR WARS STORY (stand alone situé entre les épisodes III et IV)

    Les acteurs jouent pas super bien mais le côté « découverte du passsé d’Han Solo » est sympa. Pas un grand film car clairement trop fade mais ça se laisse regarder dans le genre anecdotique et complétiste.

    10. LE RÉVEIL DE LA FORCE (épisode VII)

    Le IV en version « plus ». Plus contemporain, des vaisseaux surboostés, des héros surboostés, un humour surlourd, une étoile de la mort plus boostée…Fadasse, quoi. Très fadasse mais bien fait si on ne veut aucune prise de risque ni surprise. Dommage, il y’aurait eu de quoi faire un vrai bon film avec un scénario moins cliché.

    11. LA MENACE FANTÔME(épisode I)

    J’aime bien l’armée de robots dépliables mais la force est un peu trop du côté d’Anakin gamin. La scène où il défonce la base des méchants tout seul à 6 ans est too much dans le genre. Puis le film est un peu chiant. Et puis la première apparition de Jar-Jar et son peuple pénible. Le pire film de la saga mais le plus sympa à regarder en étant enfant je pense.

    sigpic

  • #2
    Je les aime dans l'ordre où ils sont sortis.

    C'est aussi simple que ça.

    Parce que je les ai jamais vus comme des films séparés en fait, mais comme des trilogies. Donc en premier la trilogie originale, puis la prélogie. Et il n'y a RIEN D'AUTRE.

    Le VII est un ripoff du IV, le VIII une bouse faite par des marketeux woke, le IX une tentative désespérée de pas se vautrer en bricolant un truc à l'arrache en faisant ce que J.J. fait le mieux : pomper sur les originaux.

    La "postlogie" n'a aucune légitimité et pas la moindre raison d'être. Y'a rien à garder. Pas une seule idée bien exploitée, et le IX accumule les plotholes comme une pute accumule les véroles.



    Quand aux espèces de spinoffs, je n'éprouve aucun intérêt. Rogue One m'a cassé les couilles phénoménalement.

    Bref, Star Wars est devenu une sorte de Marvel, et Marvel ça me pompe le cul.

    'façon les spinoffs ça a toujours été de la merde même du temps de Lucas. Sérieux quoi, les Ewoks. Et Star Wars Christmas lol.

    Mais je préfère encore me remater les ewoks que la "postlogie".

    Faut faire faire un film 10 par de vrais mecs avec un projet, pas par des marketeux de merde ni des mecs qui veulent séduire du gauchiste ou des yes man à la botte de Disney. Et qui fait comme le dernier Ghostbusters : revenir aux fondamentaux en oubliant la saloperie féministo-SJW.

    Ca sera 'tet une daube, mais au moins ce sera une daube clean.

    'façon rien de bon ne peu émaner de Disney. C'est la plus grosse mère maquerelle du showbizz et rien qu'à être dans son sillage, t'as envie de te gratter les couilles jusqu'au sang. C'un concentré de vérole Disney.

    Puis tant qu'une bonne femme féministe ascendant SJW qui te sort des merdes du genre "The force is female", preuve qu'elle a rien pigé au game, sera à la tête des Star Wars (Kathleen Kennedy), ça pourra être que de la merde.

    Qu'elle aille tourner des pubs pour des tampons qui s'ouvrent en corolle, c'te suceuse d'étrons surgelés.

    Star Wars en films c'mort. Reste à voir la série Mandalorian, mais j'ai même pas envie, parce que je m'en crisse de leur "Baby Yoda" et de leur Bobba Fett leader price.

    Je reprendrais du Jar-Jar pour dix ans plutôt que de voir une nouvelle trilogie Star Wars produit par des leftards et Disney.

    On a beaucoup chié sur la prélogie, jamais pigé pourquoi, mais au moins avec la "postlogie" on a l'exemple de ce qu'est une vraie trilogie ratée. La prélogie c'tait bien.
    sigpic
    "Wijn is venijn, bier is plezier"

    Commentaire


    • #3
      La prélogie, c'était du cinéma à papy remplie de niaiserie d'un autre siècle qui emplie de honte tout humain normalement constitué. Ca transforme une légende en lopette dont le principal fait d'arme (le seul même) est d'avoir zigouillé des bambins en mode sournois. Le plus grand croque-mitaine de la galaxie s'est transformé en gros lâche incapable du moindre truc dès que son adversaire ne vient pas juste de naitre ou n'est pas en train de crever de lui-même de vieillesse.
      Et ça a transformé un truc mystique en "science" à la petite semaine. Tout ce qui donnait un côté mystérieux à la trilogie y était totalement démystifié.
      La prélogie, c'est la leçon que Georges Lucas a donné pour montrer comment détruire tout les mythes qu'il avait créé.

      Sans oublier la politique. Dans Star Wars, t'as l'impression que Vador et l'Empereur domine par la force et la Force. Des êtres à la puissance implacable qui instille la terreur dans le coeur de leurs ennemis qui ont envie d'abandonner avant même de combattre. Tu sais que les rebelles perdent le combat dès que tu entends les premières notes du thème de Vador annonçant son arrivée et que seul la fuite est leur salut avant qu'il ne voit un bout de sa cape. Des légendes vivantes quoi. Dans la prélogie, c'est juste des politiciens qui ont arnaqué tout le monde. En terme de légende, tu passes de Chuck Norris à Balkani. C'est de suite vachement moins glamour.

      Commentaire


      • #4
        Z'êtes vaches avec la prélogie.

        C'est Star Wars les gars, pas Saw. Vous vous attendiez à ce qu'y fasse quoi Vader? Organiser des combats de jawas clandestins dans des caves? Force-pull les entrailles de putes dans les rues sombres de Mos Easley la nuit?

        La vraie histoire de Vader c'est celle qu'on apprend pas, celle entre l'épisode III et le IV.

        C'est à partir de là que le mec devient un badass. Et c'est la preuve qu'on peut devenir un badass après avoir été un angsty teen.

        Moi je trouvais ça ballsy que le plus grand croque-mitaines de la galaxie ait commencé comme un marmot un peu niais.

        Par ailleurs, Palpy aimait bien manipuler son monde. Ouais, puissance incommensurable, unlimited pawaaaaaaaaaaaaaaa, toussa, mais ça lui plaisait bien de faire son... inSIDIOUS... Surtout quand y croisait du Jedi tous les jours et qu'aucun d'entre eux n'a jamais pu dire "'tain ce mec pue le dark side". Le mec pouvait dissimuler son aura.

        Je suis pas désolé, la prélogie c'tait cool et ça sentait le bon gros Star Wars.

        La "postlogie" entre décalque des autres épisodes, persos inutiles, exploitation d'idées rejetées par Lucas (mort de Solo, scène de fin du IX où à a base c'tait Luke Skywalker qui devait s'éloigner comme ça à la Poor Lonesome Cowboy), et tentative de racolage en surfant sur les tendances Tweeter (tu me feras pas croire que Disney en a quoi que ce soit à branler de la "justice sociale", hein), c'est aussi sain qu'un mioche Vietcong dont la daronne s'était pris une grande rasade d'agent orange sur la gueule. C't'à dire que c'en vie, mais tu comprends vraiment pas comment ni pourquoi et t'as juste envie de l'achever à coups de sacs de riz.

        Ouais, Lucas devait fumer Solo, mais les jouets se vendaient trop bien du coup il a changé le script ce gougnafier

        Bah au final tant mieux ça a permis de lancer la carrière de Harrisson Ford.
        sigpic
        "Wijn is venijn, bier is plezier"

        Commentaire


        • #5
          Ha ben non, au contraire Vador est tout riquiqui. LE fait qu'il soit une machine et que cette machine ait été très mal faite le gêne énormément. Vador est petit par rapport à ce qu'il a été. Il a beaucoup plus de mal au combat au sabre. C'est dit dans les livres, il passe des mois voir des années à modifié lui même sa cuirasse qui le gêne dans ses mouvement et surtout ce qui le dérange très fort, c'est le respirateur sur la poitrine et qui n'a pas de protection ce qui pourrait le tuer en un seul coup.


          Commentaire


          • #6
            Envoyé par Corran Voir le message
            Ha ben non, au contraire Vador est tout riquiqui. LE fait qu'il soit une machine et que cette machine ait été très mal faite le gêne énormément. Vador est petit par rapport à ce qu'il a été. Il a beaucoup plus de mal au combat au sabre. C'est dit dans les livres, il passe des mois voir des années à modifié lui même sa cuirasse qui le gêne dans ses mouvement et surtout ce qui le dérange très fort, c'est le respirateur sur la poitrine et qui n'a pas de protection ce qui pourrait le tuer en un seul coup.
            Perso je pense, que l'amure de Vador le sert à ne pas oublier la douleur de la perte de sa bien aimée Padmé & c'est pour ça qu'il garde cette armure totalement obsolète qui serait plus une torture qu'autre chose...

            Vador faible ? je ne pense pas, la seule faiblesse d'Annakin c'est son amour ou plutôt sa culpabilité envers Padmé.

            Dark Vador est le plus badass des méchants de cinéma et faite pas chier !

            Sinon, dans le dernier Stars Wars sorti en video Game "Fallen Order" il est méchamment badass et pose ces couilles bionique sur le game :

            Spoiler:
            Dernière modification par jonathferri, 07 janvier 2020, 10h32.
            sigpic

            ___Trop regarder de film porno rend aveugle, et trop se branler rend sourd... ;p___

            Commentaire


            • #7
              Je dirai que le meilleur est le V

              En dessous vient le VI et le IV dont les péripéties sont réjouissantes, mais l'univers est si manichéen que le dénouement de l'histoire est sans interêt.

              Viens ensuite l'épisode 1 qui introduit les intrigues politiques, dont on retrouve de bons éléments dans les épisodes 2 & 3.

              Personnellement, j'ai beaucoup apprécié les batailles des épisode 1, 2, et 3. Les costumes, les machines, les aliens et l'univers en général sont de grande qualité. Certains acteurs sont très bons dans des rôles attachants, mais l'épisode 2 & 3 pâtissent d'un Anakin antipathique. En y repensant, ça aurait pu être une excellente idée de jeu d'acteur si la qualité était au rendez-vous.

              J'ai une tendresse particulièrement pour le 1, 2, 3, les intrigues sont plus palpitantes que celles de la série originale, et on est plus familier de l'univers. Le 3 est le moins bon de la prélogie.

              Et c'est là que le bât blesse. Qu'importe qu'on soit fan de l'univers, les films 7/8/9 sont de mauvais films, les oneshoot tout autant. Quelques bonnes idées par-ci-par-là, quelques qualités visuelles assez mineures, un casting globalement bon, c'est juste que le scénario et le découpage est très mauvais. Starwars, c'est le bien et le mal, des histoires binaires pas très fines, et malgré ça, on comprend rien. Tout le monde ressuscite, y'a des éclipses dans tout les sens, les dénouements arrivent "comme ça". C'est brouillon et je me suis beaucoup ennuyé. Le plus frustrant dans ces films, c'est qu'on sent qu'ils essaient d'explorer certains personnages avant de les oublier complètement. Ils introduisent des choses nouvelles sans les conclure. Il y a des faux raccords, trop de personnages secondaires parasitent l'histoire, on s'attarde sur rien. On dirait qu'ils se laissent de la place pour faire des films annexes. Résultat, des films vides, sclérosés par les références aux anciens films, des scénarios repassés dix fois...

              Je dirai que le 8 est peut-être le meilleur, il aurait même pu être un bon film si ils avaient fait attention à la cohérence et si ils étaient allé au bout de leurs idées, mais je comprends pas comment ils arrivent à mettre aussi peu de choses dans des films de 2h/3h. Faîtes le test, racontez ce que vous avez vu dans l'épisode 1, et ce que vous avez vu dans l'épisode 9, vous verrez à quel point la nouvelle trilogie est vide

              Résumé 6>7/8>1/2>3>>>>8>Rogue One>7>9

              J'ai vu que ça trollait sur la scène dans le 2 ou Anakin se roule dans l'herbe, mais c'est en vrai une plutôt bonne scène ou Anakin émet l'idée d'un grand sage qui dirige l'univers, et padmé lui répond "mais Anakin, ça s'appelle un dictateur !". Comme la réaction au meurtre de sa mère par les mecs du désert est pas crédible, c'est cette petite phrase qui à elle seule justifie le basculement d'Anakin. La reflexion d'Anakin est aussi la réaction naïve qu'aurait un adolescent face à des problèmes politiques contemporains, et comme l'épisode 2 s'adresse à cette tranche d'âge, comme l'épisode 1 s'adresse aux enfants, c'est cohérent
              Dernière modification par Abdul, 07 janvier 2020, 12h21.
              Necrobestial Sadobreaks

              Commentaire


              • #8
                Perso je pense, que l'amure de Vador le sert à ne pas oublier la douleur de la perte de sa bien aimée Padmé & c'est pour ça qu'il garde cette armure totalement obsolète qui serait plus une torture qu'autre chose...

                Vador faible ? je ne pense pas, la seule faiblesse d'Annakin c'est son amour ou plutôt sa culpabilité envers Padmé.
                Pas vraiment, il ne peut pas être sorti de son armure sans y laisser la peau donc il ne peut rien y faire. Il y a apporte des modifications qu fil du temps mais rien de mirobolant. Le fait qu'il ait perdu énormément de parties de son corps le rend beaucoup moins puissant dans la force (et oui la force vient des midicloriens dans les cellules et donc machine = moins de midiclorien donc moins de capacité dans la force) il a aussi perdu son agilité à cause de cette armure qui le maintient en vie. Alors qu'il aurait pu vaincre Palpatine seul, sa transformation en cyborg l'a réduit énormément. Il essaye d'ailleurs plusieurs fois de former un ou des apprentis pour avoir du soutient contre Palpatine et le trucider mais n'y arrive jamais.


                Commentaire


                • #9
                  Il a même pas réussi à trucider Obiwan qui est largement inférieur à Yoda qui n'a même pas réussi à trucider Palpatine (bon, ensuite, Yoda dominait Palpatine mais pour des raisons de scénarium, il a lancé un "Courage, fuyons !". Sinon, la trilogie ne pouvait pas exister, ce qui aurait poser problème).

                  Ensuite, les bouquins ne sont pas un argument. Sinon, on peut aussi dire "Ah mais si, dans SAO, Asuna adore se faire tentaculer. On voit ça à la page 40 du numéro 67 de doujin mag".

                  L'univers étendu, c'est pas vraiment canon. Même les jeux estampillés Lucasart sont pas canon. Les scénaristes du canon peuvent s'en inspirer vite fait pour faire le clin d'oeil aux fans et ainsi vendre plus de jouets mais faut garder à l'esprit que l'univers étendu, c'est juste du fantasme de fan. Non parce que bon, si demain, y a un bouquin qui sort en disant que Dark Vador est capable de déplacer des planètes entières grace à la Force, bah ça veut pas dire que c'est le cas ('fin, pour le coup, vu que depuis que Disney a racheté la marque, ils contrôlent plus ou moins ce qui sort pour le rendre canon, alors si, si ça sortait demain, ça aurait une chance d'être canon. Mais tout le monde s'en fout désormais vu qu'ils seraient même capable de rendre canon le fait que Vador était en fait capable de téléporter des galaxies entières et qu'il contrôlait mentalement tout les Storm Troopers, expliquant ainsi pourquoi ces derniers étaient incapable de viser correctement).

                  Commentaire


                  • #10
                    Mais bien sûr que l'univers étendu est canon !

                    Les doujins c'est un mauvais exemple, c'est écrit par des fans sans les droits. Là c'est pas du tout ça. Ce sont des auteurs payés et supervisés par les ayant droits et qui n'ont pas le loisir de mettre ce qu'ils veulent dans leur bouquins et qui doivent respecter la cohérence de l'univers SW, enfin avant Disney et sa connerie de changer tout et n'importe quoi quand ils n'ont pas simplement tout supprimer.

                    Il se fait poutrer par Obi Wan parce que Obiwan est devenu bien plus fort qu'au paravent. Il a des années de guerre dans les pattes là où Anakin se cherchait. Obi c'est la force tranquille, celui que tu vois pas venir mais qui t'allonge d'une droite.

                    Mais les bouquins sont canons.
                    Dernière modification par Corran, 07 janvier 2020, 17h43.


                    Commentaire


                    • #11
                      Bah non. Georges Lucas lui-même en a jamais rien eu à foutre de l'univers étendu. Il vendait juste des jouets Mara Jade mais pour lui, ça se résumait à ça. Il tolérait qu'on écrive des trucs sur Star Wars mais il a toujours dit qu'il en tiendrait pas compte, que c'était deux univers différents et qu'il n'hésiterait pas à entrer en contradiction avec s'il en avait besoin. Donc si, c'est de la fan-fiction. De la fan-fiction de luxe mais de la fan-fiction tout de même. Y a rien de canon là-dedans. Droit ou pas. Ils ont payé le droit de publier une oeuvre Star Wars dans un univers parallèle, s'tout.

                      Commentaire


                      • #12
                        Même s'il a dit ça, c'était canon et le canon, un auteur propriétaire des droits peu l'annuler et il l'a fait. A la base Bobba Fett n'avait pas l'histoire et les traits qu'on lui prête dans les films et ça a été changé. L'auteur (j'ai presque envie d'inventer un mot genre, droiteur) peu changer ce qui est canon ou pas et dès lors qu'on instaure un univers et que l'auteur approuve et régit ce qui y est écrit, c'est canon.

                        GL a régit son univers, même par personne interposée et même si SW n'a jamais été qu'une pompe à fric pour lui, il a fait garder une cohérence à cet univers. S'il en avait jamais rien eu à foutre du tout, les auteurs n'auraient jamais été à ce point surveillés et contraints de suivre les directives de GL (ou de son employé délégué) pour leur bouquin. Même si ce mec est juste une puputte à fric.


                        Commentaire


                        • #13
                          (j'ai presque envie d'inventer un mot genre, droiteur)
                          Ayant-droit

                          L'ayant droit est la personne détenant un droit du fait de son lien avec l'auteur. L'ayant droit (pl. ayants droit), ou ayant cause, est donc une personne bénéficiant d'un droit en raison de sa situation juridique, fiscale, financière, ou d'un lien familial avec le bénéficiaire direct de ce droit.
                          sigpic
                          "Wijn is venijn, bier is plezier"

                          Commentaire


                          • #14
                            Non je parle de l'auteur principal, celui qui a inventé le truc, pas ses fils ou petit fils ou gens qui ont racheté les droits.


                            Commentaire


                            • #15
                              Bah je crois qu'on a pas la même définition du mot "canon". Pour moi, le canon, c'est l'histoire officielle. Georges Lucas a toujours dit que l'univers étendu n'avait rien d'officiel, que la seule chose officielle, c'était ce qui sortait de lui. Donc ça peut pas être canon. Il peut s'en inspirer pour le canon mais le canon ne peut avoir une telle épée de Damocles au-dessus de la tête. Personne, même pas Lucas, ne peut effacer que Luke est le fils de Vador. C'est canon. Lucas peut effacer que Mara est la meuf de Luke. C'est pas canon. C'est un univers parallèle, que Lucas ('fin, désormais Disney) peut intégrer dans son univers comme il peut ne pas le faire. Ca n'a de valeur que pour celui qui lit le bouquin et qui veut un univers étendu cohérent. Mais pour celui qui se contente des films, nope. L'univers étendu n'est à la limite canon qu'à l'intérieur de lui-même, pas dans celui de Lucas.

                              La seule chose qui compte, c'est ce que décrit Lucas. L'univers étendu est une potentialité. Et une histoire potentielle n'est pas une histoire canon. C'est juste une histoire.

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X