Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Murdoch's Mysteries [Les Enquêtes de Murdoch]

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Murdoch's Mysteries [Les Enquêtes de Murdoch]

    Que se passe-t-il selon vous quand Sherlock Holmes rencontre Les Experts?

    Abordons la série de manière ordonnée afin de ne pas nous y perdre.

    1/ Le pitch

    Nous suivons les enquêtes de l'Inspecteur William Murdoch du Bureau 4 de la police de Toronto, Canada, à la fin du XIXème siècle (1890).

    Au contraire de ses pairs, c'est avant tout un esprit supérieur, et scientifique. Son ingéniosité lui permet de trouver des méthodes pour résousdre ses enquêtes. IL est toujours au fait des dernières avancées scientifiques et le premier à les appliquer : empreintes digitales, analyses sanguines, moulages d'empreintes, ...

    Chaque meurtre auquel il est confronté se voit résolu à la manière Murdoch.

    Mais la série est très ancrée dans l'époque qu'elle représente, permettant de voir comment les choses alors se passaient, avec cependant, disons... Une infime touche de Steampunk. Voir dans caméos.

    2/ Les personnages



    Inspecteur William Murdoch : C'est un bel homme (maman est folle de lui ), mais assez sombre et triste. Stoïque à l'extrême il garde pour lui ses émotions, mais c'est avant tout un gentleman. Il est d'une intelligence supérieure mais pas prétention. C'est un catholique, dans une Toronto protestante (ce qui est un frein majeur à sa promotion) et sa foi dans la science entre parfois en conflit avec sa foi en Dieu. Il est conservateur par tradition, mais son intelligence l'empêche de suivre et se conformer aveuglément aux traditions anciennes, comme la mise au ban systématique des homosexuels ou le fait de se contenter d'accuser facilement une femme juste parce qu'elle est noire. Il a perdu sa fiancée des suites de la tuberculose un an avant le début de la série, et il en est toujours profondément meurtri même s'il s'efforce de ne pas le montrer.



    Docteur Julia Ogden : Une jeune médecin légiste, ayant eu une jeunesse fantasque de garçon manqué, mais rangée depuis lors. Ca n'en reste pas moins une progressiste acharnée, et elle a eu le plus grand des maux pour s'imposer comme médecin dans un monde phallocratique. Elle est sérieuse et appliquée, encore que sa fantaisie transparaisse par moments, elle est très intelligente et pas du genre à se laisser limiter par des idées infondées. Elle est la femme qui force souvent Murdoch à se remettre en question, et sa fascination pour cet esprit libre doté d'une telle intelligence va rapidement faire que Murdoch va dépasser le stade de la simple sympathie envers un collègue pour Julia. Elle a un humour à froid très acidulé, mais Murdoch échoue lamentablement à relever ces traits d'esprit la plupart du temps, et dans 100% des cas, à les trouver drôles. Mais il n'a pas vraiment le sens de l'humour.



    Inspecteur Chef Thomas Brackenreid : Un immigré irlandais parfaitement intégré et pas nationaliste (il y a des "terroristes" irlandais dans un des épisodes), frère aîné d'une fratrie de 4 enfants, qui a du travailler dès son plus jeune âge pour subvenir aux besoins de ses frères. C'est un homme élevé à la vieille école, à l'instinct de flic, il ne sait rien de la science et s'en moque bien. Mais il n'est pas stupide au point de sous-estimer les capacités d'inspecteur de Murdoch. Même si ses longues théories ampoulées le bassinent. Lui, quand un suspect ne parle pas, il cogne, c'est tout. A l'ancienne. Il ne cherche pas à percer sa psyché ou discuter pendant des heures. Il est rustique et c'est un homme rude, très conservateur, même si c'est surtout pour les apparences. IL est moins bête qu'il s'en donne l'air. IL voue un amour immodéré à la boisson... Pas de chance, sa femme a rejoint une ligue de tempérance et essaye à tout prix de l'empêcher de boire! Depuis, il cache ses bouteilles dans le bureau de Murdoch, qui, lui, ne boit pas.



    Agent George Crabtree : Ah, George. Un bon garçon. Sans doute un brin efféminé pour son époque mais pas homo pour autant. UN grand enfant, très apprécié de Murdoch, pour la plus grande incompréhension de l'inspecteur Brackenreid qui trouve que Murdoch a une désastreuse influence sur ce garçon. Il a un esprit beaucoup moins concentré que Murdoch et n'a pas beaucoup été à l'école, mais en vérité, se cache sous cette apparence de flicaillon lambda un esprit plus brillant peut-être que celui de Murdoch lui-même. Sans le vouloir, George émet souvent des théories échevelées même pour l'esprit ouvert de Murdoch... Et pourtant, quand on comprend le caméo (voir après), on se dit "Mon Dieu! Une fois de plus Crabtree avait prédit l'avenir sans s'en rendre compte!". L'agent Crabtree est très attachant, amusant sans être ridicule, et le fait qu'il soit sans doute un esprit plus brillant que Murdoch (sans que personne s'en rende compte) le rend encore plus drôle.

    3/ Les caméos

    Comme je l'ai dit, la série frôle avec beaucoup de délicatesse le steampunk. Laser, internet, micro-ondes, rayons X, night goggles, toutes ces technologies inventées bien souvent plus tard qu'au XIXème siècle sont pourtant utilisées dans certains épisodes. Les noms ne sont pas toujours les mêmes. La technologie est bien plus limitée, mais Murdoch découvre toujours ces méthodes de manière empirique ou trouve soudain une application à des "théories" dont il a entendu parler ou sur lesquelles il a lu des choses (c'est un avide lecteur de revues scientifiques).

    Parfois c'est juste une allusion. C'est souvent l'agent Crabtree qui propose en l'air des théories absurdes comme celle du micro-ondes. Mais c'est d'autant plus hilarant quand on se dit "mais... Crabtree vient de découvrir le principe du micro-ondes 70 ans à l'avance, et il ne le saura jamais!"

    Parfois les caméos sont différents. ON a ainsi comme personnage récurrent Arthur Conan Doyle. Qui vient juste de se débarrasser de Sherlock Holmes. Mais c'est compter sans l'insistance de l'Inspecteur Brackenreid et son histoire grotesque de "chien des Highlands"

    Finalement Doyle s'intéresse à cette histoire de chien, mais n'aime pas le décor des Highlands (c'est le fameux caméo au Chien des Baskerville).

    On voit aussi Nicola Tesla dans le premier épisode. D'autres personnalités de cette époque font parfois des caméos dans la série.

    Dont Jack l'Eventreur.

    Dans son ensemble, Murdoch est une série vraiment très agréable à regarder, chaste sans être pudibonde, il n'y a pas de gros gore façon Experts et leurs cadavres pas frais, mais on ne tombe pas dans l'anesthésie totale façon Derrick

    Il y a 7 saisons complètes, la huitième étant sur le point de démarrer.

    6 sont disponibles en full french sur Telechargementz et autres sites du genre.

    La septième s'étant finie en avril, il est encore un peu trop tôt pour avoir les épisodes même en VO, apparemment.

    Quand à les avoir en français, j'imagine qu'il faudra attendre encore quelques mois.

    Moi j'ai les 6 premières saisons en français, car je m'étais habitué à les regarder lors de leur première diffusion française, vers 2009.

    NB : les doubleurs français n'ont pas de détestables accents québecois. C'est une série canadienne, pas québecoise.

    J'aime bien le Québec, c'est pas ça. Mais les doublages québecois c'est juste pas humainement supportable. Demandez à Videl.
    Dernière modification par Bal-Sagoth, 15 juin 2014, 01h43.
    sigpic
    "Wijn is venijn, bier is plezier"

  • #2
    J'avais commencer à regarder car il flotte souvent dans les intrigues des petits airs de fantastique (jusqu'à la révélation en général), mais le côté cheap de la série et surtout caricatural et mal joué m'ont finalement rebuté surtout avec l'arrivé sur nos écran de versions de qualités de l'original, Sherlock Holmes !
    Dernière modification par Lizandrya, 15 juin 2014, 13h30.
    sigpic

    Commentaire


    • #3
      Je trouve ça joué correctement moi...
      sigpic
      "Wijn is venijn, bier is plezier"

      Commentaire


      • #4
        Ma mère regarde quand ca passe sur France 3, elle m' en a dit du bien en tout cas.

        Commentaire


        • #5
          Je suis en fin de saison 6 et c'est vraiment une très bonne série avec des personnages très attachants!

          Je suis fan du bourru Brackenreid (qui boit du whisky comme du coca) et du fantasque Crabtree

          Après j'ai DL la S7 et la S8 va bientôt débuter O_O
          sigpic
          "Wijn is venijn, bier is plezier"

          Commentaire


          • #6
            La série passe actuellement sur France 3 et j'ai eu l'occasion de voir quelques épisodes. J'ai beaucoup apprécié.

            Autant le choix de l'époque, le décor avec les tenues, les acteurs et bien sûr les enquêtes sont vraiment bons

            Les petits détails d'époques cités par Bal et les relations entre les personnages sont très agréables sans être plombant. Les petits clin d’œil sur les inventions du futurs (surtout venant de l'agent Crabtree) m'ont bien fait sourire

            ...

            ★★★♥★★★

            Commentaire


            • #7
              Ouais c'est chouette

              Ils passent un épisode inédit de la S8 chaque semaine, suivi de deux rediffusions.

              Je regarde pas, j'attends de pouvoir DL la S8...
              sigpic
              "Wijn is venijn, bier is plezier"

              Commentaire


              • #8
                Oui, j'aime bien cette série. Quand je le pourrai, avec une connexion internet décente, je me ferai les saisons les une après les autres.

                Mon personnage favoris reste l'agent Crabtree. Le jeunot te fait des sorties avant-gardistes parfois. Comme la fois - je ne sais plus dans quelle épisode c'était - où il parlait d'une ampoule qui s'allumait en tapant des mains avec un ton genre : "Ouais ce serait bien mais ça le ferait jamais"

                ...

                ★★★♥★★★

                Commentaire


                • #9
                  LOL ouais Crabtree est un perso haut en couleurs

                  Comapré à Murdoch, qui, certes, est un génie dans son genre, mais est aussi terriblement chiant niveau personnalité

                  J'aime bien aussi le chef Brackenreid, irlandais alcoolique mal dégrossi
                  sigpic
                  "Wijn is venijn, bier is plezier"

                  Commentaire

                  Chargement...
                  X