Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Cinéma #11

Réduire
Ceci est une discussion importante.
X
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Envoyé par Abdul Voir le message
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Color_Out_of_Space

    Faut aller voir ça non ? Que quelqu'un du forum se désigne ! Un crossover Nicolas Cage Lovecraft Richard Stanley
    Bouge pas j'y vais, je vous fais mon compte-rendu après... [pause dramatique] Sauf si la folie s'est emparé de moi 0o
    sigpic

    Commentaire


    • Colour out of space

      Attention le trailer spoil allègrement le film !


      Près de la petite ville d'Arkham et de la rivière Miskatonic, au cœur d'une forêt primordiale, un fermier et sa petite famille vivent tranquillement dans leur nouveau foyer. La fille accepte mal cette vie reculé de tout, mais leur vie va complètement changer lorsqu'un mystérieux météorite va s'écraser près de chez eux.

      Alors le film est sympathique, bien réalisé, bien joué, les effets spéciaux son crédible. Avoir mis à jour cette histoire en l'adaptant à notre époque est une réussite.
      Son plus gros point faible c'est qu'il semble un peu hésiter dans son genre. Il oscille entre les films d'horreur moderne avec une mise en place lente (mon seul reproche) et des réminiscences plus ancienne avec du gore comme dans les années 80 et 90. Et vous adorerez voir Nicholas Cage sombrer dans la folie.

      À voir si vous appréciez Lovecraft, Cage bien allumé (pas tout le long du film), les films d'horreur un peu gore, et bien sur pour voir les films suivants avec la continuité (un personnage semble bien le représenter).

      Dans cet univers on trouve le Necronomicon sous format poche aussi...

      Envoyé par Bal-Sagoth Voir le message
      J'ai vu le film original.
      Oui, le film s'appelait "The Dunwich Horror". Non, ça n'avait rien à voir avec la nouvelle éponyme, mais avec "The Colour Out of Space". Sorta.
      Il semblerait que les plus anciennes adaptations cinématographique de Lovecraft aient été assez souple dans leur traitement de l'histoire
      Par contre le synopsis n'a rien en commun avec The colour out of space (mis à part comment les entités s'évanouissent), t'es sûr de toi ?

      La première adaptation recensée sur Wikipedia est Die, Monster Die! de 1965, et les deux films, celui ci et le tiens, ont le même réalisateur.
      Dernière modification par Lizandrya, 21 mai 2020, 16h13. Motif: My job is done here [Drop the mic]
      sigpic

      Commentaire


      • t'es sûr de toi ?
        Ca mélange un peu les deux. Y'a Wilbur Whateley qui essaye de summon Yog-Sothoth, et une sorte de kaléidoscope psychédélique qui poursuit en first-person view des gens faussement paniqués.

        Pour moi ça a toujours été un croisement entre le streum, cette "couleur" issue d'un puits et qui tue la terre et la fait muter, et l'histoire des Whateley coupée à l'eau...

        Après j'avoue j'ai plus vu le film depuis des éons.

        Mais rien ne colle. Déjà Wilbur est censé être à moitié bouc, et son frère est censé être une entité innommable semi-invisible qui grandit sans cesse dans la maison de famille...

        Je ne sais pas si la "couleur" est censée être le frère de Wilbur ou autre chose. Je me souviens qu'en français, le truc se réclamait de la couleur tombée du ciel, et le film s'appelait "Horreur à volonté" ce qui coupe toute connexion avec Lovecraft...

        Tout ce que tu sais en VF c'est que le mec fait "Yooooog-Sothooooooth" comme un con (ce cheese) et qu'il utilise le Necronomicon.

        Limite Re-Animator est plus lovecraftien que ce gros nanar moustachu.

        C'est encore un film porte-titre. On a collé un nom lovecraftien dessus mais l'histoire a rien à voir.

        C'est comme Dagon de Yuzna. C'est une adaptation correcte de "The Shadow Over Innsmouth", mais ça prend assez bien de libertés.

        En vrai, le truc de base, c'est un gars qui essaye de renouer avec ses racines et aurait eu de la famille dans le coin. Se rendant là-bas il voit bien que les gens sont ni franchement sympa, ni très normaux. Un vieux type lui raconte l'histoire glauque du coin, puis le vieux se fait fumer, le type se fait quasi RE4-iser par des bouseux locaux la nuit et fuit la ville... Avant de piger qu'il était l'un d'entre eux depuis le début, et que sa place est au fond de l'océan...

        Le film lui présente des mecs échoué dans une ville espingouine du nom de Imboca (une spanishisation d'Innsmouth. Mouth se dit boca après tout), et le seul mec net dans cette ville est un vieil ivrogne qui leur raconte le passé de la ville.

        Mais y'a toute une histoire avec Dagon, le vieux capitaine-mutant, sa fille chelou qui jette son dévolu sur le gamin nouvellement arrivé, etc.

        Bref les éléments de base y sont, mais déformés, amplifiés, et remontés dans le désordre.
        sigpic
        "Wijn is venijn, bier is plezier"

        Commentaire


        • Envoyé par Bal-Sagoth Voir le message
          Tout ce que tu sais en VF c'est que le mec fait "Yooooog-Sothooooooth" comme un con (ce cheese) et qu'il utilise le Necronomicon.
          C'est sous entendu que Yog-Sothoth est le "père" des jumeaux.
          sigpic

          Commentaire


          • Envoyé par Lizandrya Voir le message
            C'est sous entendu que Yog-Sothoth est le "père" des jumeaux.
            Ouais je sais j'ai lu la nouvelle...
            sigpic
            "Wijn is venijn, bier is plezier"

            Commentaire


            • Greed

              Une bonne surprise, pas le film de l'année mais un film engagé pour changer et parfois drôle, ça change !

              Greed de Michael Winterbottom, nous raconte la vie du millionnaire Richard "Greed" McCreadie à l'aube de son soixantième anniversaire.
              Alors qu'il est en train d'organiser sa méga fête sur l'île de Mykonos dans le but de redorer son image, nous allons revivre via son biographe les étapes marquantes de sa vie, de son exclusions de son collège privée où il passait son temps à arnaquer ses petits camarades, à ses premiers business dans le prêt à porter, ses succès et comment il a fait fortune.

              Le film, partisan, nous montre une partie des travers des super-riches, et nous offre une critique du monde de la fast fashion et des processus économiques à l'œuvre permettant à des patrons, malgré des faillites d'entreprises successives, de faire fortune personnellement.

              Le film semble avoir du mal à se trouver, louvoyant entre différent style, de la comédie, au drame, en passant par la satire, c'est son plus gros défaut

              Dernière modification par Lizandrya, 25 mai 2020, 19h46. Motif: titre
              sigpic

              Commentaire


              • J'me suis vu les Maniac Cop, c'est pas mal comme stuff et plutôt original comme film gore.



                Parais que netflix va en faire un remake au format série, ça peut faire le taf.
                sigpic

                ___Trop regarder de film porno rend aveugle, et trop se branler rend sourd... ;p___

                Commentaire


                • Envoyé par jonathferri Voir le message
                  J'me suis vu les Maniac Cop, c'est pas mal comme stuff et plutôt original comme film gore.



                  Parais que netflix va en faire un remake au format série, ça peut faire le taf.
                  Le boulot est déjà prémâché pour Netflix, le méchant est un vilain blanc caucasien mâle hétéro viriliste patriarcal. Suffit qu'ils castent des trans péruviens non-genrés végan qui font du crossfit pour la team des gentils et voilà.
                  sigpic
                  "Wijn is venijn, bier is plezier"

                  Commentaire


                  • Les Maniac cop sont géniaux, surtout les premiers. Comme dit Bal, quand Szdar parle pas, il est impérial.

                    sigpic

                    Commentaire


                    • Vu le remake du remake du remake de la momie avec Tom Cruise (2017). Malgré la belle brochette d'acteur, c'est un immense navet. Tom Cruise est omniprésent, les personnages annexes, les décors, en fait tout le film passe totalement à la trappe. L'histoire, si jamais le réalisateur dédaignait s'y intéresser n'a de toute façon aucun sens ni aucun interêt. Au milieu de l'histoire, Tom Cruise rencontre le Dr Hyde...? What. J'ai lu plus tard sur Wikipedia qu'ils comptaient ressusciter Frankenstein & compagnie pour en faire des remake de remake de remake mais après l'échec critique de Tom Cruise euh de La Momie, l'idée est restée dans sa tombe .
                      Même si ce film est particulièrement merdique, j'aurai bien voulu en voir d'autres tout aussi mauvais sur le thème des monstres holywoodiens. Il y a assez d'acteur sans âge qu'on en a marre de voir au cinéma pour incarner une quinzaine de monstres.
                      J'ai vu que Johny Depp était prévu pour faire l'homme invisible MDR j'espère que c'est un comédien "actor studio" et qu'il est resté coincé dans son personnage
                      Necrobestial Sadobreaks

                      Commentaire


                      • Envoyé par Abdul Voir le message
                        J'ai lu plus tard sur Wikipedia qu'ils comptaient ressusciter Frankenstein & compagnie pour en faire des remake de remake de remake mais après l'échec critique de Tom Cruise euh de La Momie, l'idée est restée dans sa tombe .
                        Yep Universal voulait relancer un Monsterverse (vampire, loup-garou, momie, etc) en surfant sur le succès du reboot de Godzilla et le monsterverse de Legendary (autour de Monarch, 'zilla, Kong, et autre kaiju)... Mais il est effectivement mort, entre autre, d'une overdose de Tom Cruise...
                        sigpic

                        Commentaire





                        • Très bonne chronique sur Dune, le mec a eu le même parcourt que moi, d'abord Dune 1 et puis le film et les livres.


                          Commentaire


                          • Je devrais lire les livres... Ouais je sais. Honte à toi, t'as jamais lu Herbert.

                            Les mecs. La SF c'si vaste que je pourrais lire que ça douze heures par jour jusqu'à ma mort sans avoir fait le tour de tous les essentials.

                            Faudrait aussi que j'attaque K. Dick en masse.

                            J'ai lu que quelques nouvelles. Et 'tet un roman "Toi, l'Immortel" ou un truc ainsi.
                            sigpic
                            "Wijn is venijn, bier is plezier"

                            Commentaire


                            • Certains de ses autres bouquins sont bien
                              Necrobestial Sadobreaks

                              Commentaire


                              • M'en doute.

                                Mais y'a trop à lire.

                                Asimov, Herbert, Vance, K. Dick, ... Sans compter les jeunes, ... La SF a encore de l'avenir... Pour un temps.

                                Même les chinois s'y mettent. Cixin Liu... J'ai sa trilogie de hard SF (la hard SF est, techniquement, une SF avec plus de science que de fiction) du "Three Body Problem", mais j'ai pas encore lu une seule ligne.

                                Pourquoi je lis à la vitesse d'un gastéropode aussi -_-
                                sigpic
                                "Wijn is venijn, bier is plezier"

                                Commentaire

                                Chargement...
                                X