Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Cinéma #11

Réduire
Ceci est une discussion importante.
X
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages



  • Quizz : Que se passe-t-il quand un mec qui n'a aucune imagination essaye de construire un énième remplaçant aux grands méchants iconiques du cinéma en leur pompant un morceau par-ci, par-là?

    Prenez Candyman, qui était déjà une forme de Krueger black, couplé avec ledit Krueger, ajoutez le "Boogeyman" des deux films éponymes, qui est déjà un sous-Krueger aussi, ou plutôt l'adaptation des sources mêmes de ce qu'est Krueger : un croque-mitaine.

    Ajoutez une touche de Creeper (le monstre de Jeepers Creepers) et prêtez lui un caractère intangible comme la mort dans Final Destination, avec un petit rituel qui n'est pas sans rappeler Bloody Mary et Candyman.

    Voilà. C'est "le Bye-Bye Man".

    En 69 un gars a plombé tous ceux qui savaient son nom, car si tu le répète, il commence à se manifester et buter des gens autour de toi en te faisant passer pour un psycho. Voyez ou je veux en venir? Rituel du nom, monstre à la gueule balafrée / cramée portant un grand imper avec une capuche... Bref c'est une sorte de faucheuse, et bien sûr c'est un trait fréquent pour chaque "grand" monstre du cinéma, l'aspect de la faucheuse...

    Mais ici on sent que visuellement et niveau des rites / du lore on s'est servi allègrement dans tout ce qui préexistait sans grande imagination.

    Et donc le seul moyen de stopper "la propagation", c'est de détruire tout ce qui porte son nom, "ne pas y penser, ne pas le dire", car oui, plus ça va, et plus vous avez envie de dire son nom... Et aussi de ne pas dire son nom et tuer tous ceux qui le connaissent. Pour finir par VOUS suicider.

    C'est correct, mais ultra prévisible. Je suis presque étonné qu'ils n'ont pas casté Tony Todd dans le rôle du flic... Au lieu de ça on a Carry-Ann Moss, qui depuis Matrix fait de l'alimentaire et quelques épisodes à gauche à droite dans des séries télé.

    Puis, bon, la liste est en haut de post, hein. Ca emprunte des morceaux de lore recombinés à tout ce beau monde, et même l'affiche du film fait penser à Candyman croisé avec Jeepers Creepers. En fait cette cover me semble totalement repompée d'un autre film... Ah... Seven? Ouais ça fait penser à celle de Seven avec un bonhomme qui ressemble au tueur de I Know What You Did Last SUmmer.

    Et c'est ça le souci de ce genre de film : ça devrait éviter de vous rappeler que vous pourriez regarder tout un tas d'autres films bien meilleurs.

    C'est ce qu'on appelle "se tirer une balle dans le pied". C'est un petit slasher correct, mais il sera vite oublié faut de pouvoir arriver à la hauteur des parties qu'il a chipé. Sérieux, remattez plutôt Candyman. Black Krueger se défendait bien, pour un clone.
    sigpic
    "Wijn is venijn, bier is plezier"

    Commentaire


    • Merci pour tous ces feedbacks les gars.

      Dans les films cités, Contracted et sa suite me font de l’œil. Ne serait-ce que pour le point de vue adopté par la narration qui nous met dans la peau d'un(e) infecté(e) au lieu de l'habituel survivant. Films à découvrir donc.

      Idem pour Logan et aussi Rogue One que je regarderai pour me faire une idée.

      Même si les spoils ne me dérangent pas du tout, je rejoins l'avis de notre ami BaXter pour dire qu'il faut être prudent avec ça et respecter ceux qui ne souhaitent pas tomber sur une ligne en lisant les posts

      Je ferais aussi attention à mettre les balises [SPOIL]


      Envoyé par Giromu
      Dans la droite lignée du 1, que je continue à lui préférer.

      (...)

      Au final, une bonne suite au premier, un bon film marvel et un Ego qui m'a botté.

      Je dirais un bon 16/20.

      PS : et premier film vu en 3D depuis Cap 2. Pour une fois, ça apporte un petit plus très sympathique (combats de vaisseaux, effet avec les bulles qui vont vers le spectateur...)
      J'ai vu le premier Guardians of the Galaxy pendant le week-end de Pâques et j'ai été agréablement surpris.

      Le film ne révolutionne rien du tout mais je suis ressorti avec le sourire. En fait, le film m'a fait penser à un Avengers en plus décontracté avec une équipe que rien ne semble rattacher. J'ai passé un bon moment.

      Pour le 2ème opus, les critiques parlent d'un bon film un ton en dessous du premier.

      Ce n'est sans doute pas un spoil vu que la bande-annonce le laisse présager. Est-ce que Nebula s'allie bien avec nos héros ?

      Enfin, comme pour tous les films Marvel : Y a t-il une scène post-générique ?

      ...

      ★★★♥★★★

      Commentaire


      • Pour Nébula,
        Spoiler:
        c'est plus compliqué. On va dire que oui.


        Pour les 3 caméos de fin de film, deux sont directement liés aux évènements du film et méritent de ne pas être spoilés. Le troisième annonce
        Spoiler:
        la naissance d'Adam Warlock, le bien connu compère ami et ennemi de Thanos!
        sigpic

        Commentaire


        • Merci pour les infos

          Pour le spoil post-générique, je dirais : Wahou O_o

          Le grand méchant d'Avengers 3 : Thanos était déjà annoncé à travers les différentes scènes mettant en scènes les gemmes aperçues ici et là.

          Mais là, ça annonce donc du très lourd et Marvel prépare le terrain.


          Envoyé par Bal
          Quizz : Que se passe-t-il quand un mec qui n'a aucune imagination essaye de construire un énième remplaçant aux grands méchants iconiques du cinéma en leur pompant un morceau par-ci, par-là?
          Il y a un temps en arrière, en regardant la bande-annonce, je m'étais retrouvé avec un goût de déjà vu. Ta critique a confirmé mes impressions

          Dans une catégorie secondaire, tu as aussi le film Krampus 2: The Devil Returns qui laisse cette impression mitigée. Du moins c'est ce que j'ai ressenti en voyant la bande-annonce. Le film est sorti en direct-to-video.

          ...

          ★★★♥★★★

          Commentaire


          • Envoyé par Giromu
            (...) et Baby Groot qui est omniprésent (oui, on a compris qu'il est mignon et que vous voulez en vendre des masses de produits dérivés).
            Comme cette pub, par exemple ?



            ...

            ★★★♥★★★

            Commentaire


            • Vu "Arrival / Premier Contact"



              Un jour des aliens arrivent sur Terre dans leurs grands vaisseaux en forme de palets bretons.

              Tout le monde chie sous soi. Ce qui est une assez saine réaction quand on réalise qu'on va peut être se faire sonder le cul à sec.

              Mais en fait ils ont pas l'air de vouloir nous taper dessus. On sait pas ce qu'ils veulent, justement.

              Et on voudrait bien le savoir. Mais comment leur parler? Ils causent pas notre langue, on cause pas la leur...

              Une prof de linguistique va faire toute la différence et permettra aux USA de comprendre les aliens (le reste du monde essaye aussi, y'a 12 vaisseaux aliens sur la planète).

              Ca a l'air chiant dit ainsi, mais c'est parce qu'y a pas de spoiler.

              Parce que tout le rapport entre les aliens et la fille, ainsi que la façon dont on vient à comprendre leur langage ainsi que les questions que ça soulève sont vraiment intéressants.

              Bon, après la révélation finale une fois révélée, elle continue à insister encore et encore, trop même, et c'est un peu comme répéter une blague quand personne n'a ri en pensant qu'ils ont pas compris alors que c'est juste pas drôle.

              En-dehors de ça, je valide le film, c'était bien.

              Et comme c'est bien, je spoile pas.

              Vous pouvez aussi regarder cet épisode de Nexus VI qui parle de ce film avec beaucoup d'humour :



              J'aime bien le fait que les aliens communiquent en rond. J'ai déjà pensé à des trucs ainsi, ou des formes d'écriture en double spirale ou tu commence par une fracture à mi-chemin entre le bord et le centre et où une série de caractères reliés comme une sorte d'encéphalogramme croisé avec des fréquences sonores n'ont de sens que quand tu as réussi à lire le message dans les deux sens à la fois, l'un partant de l'intérieur vers le bord et l'autre de l'intérieur vers le centre, et au final il faut recoller les deux idées bout-à-bout pour avoir le sens.

              Ou alors les deux séquences sont à mettre en relation car une séquence définit le sens, l'autre la phonétique.

              Bref ça fait penser à d'autres manières de concevoir le langage et c'est cool. Mangez des pommes.

              Bref, l'invasion des palets bretons venus de l'espace, c'est bien, et Forest Whitaker, plus y vieillit, plus y ressemble à une version black de Victor Wong (le pépé chinois dans Gremlins)
              sigpic
              "Wijn is venijn, bier is plezier"

              Commentaire




              • Avant toute chose, je dois dire un truc qui est et n'est pas un spoiler : ce film a un gros build up, il vous fait vous poser tout un tas de questions... Vous n'obtiendrez JAMAIS AUCUNE REPONSE.

                Si ça vous énerve, ne regardez pas ce film. La fin n'explique rien, il n'y a pas de nuance subtile ou de sous-texte cryptique qui pourrait expliquer ce qui se passe et quel est le fin mot de l'histoire.

                Ce film est un TROLL. Un mec sur IMDB a déclaré ça, et je dois bien avouer, c'est 70 minutes qui présentent des lieux, des personnages, des situations, dont on ne sait virtuellement rien, on est intrigué par l'étrangeté de l'ensemble, et au final... Rien. Il y a une conclusion, mais elle n'explique rien. En fait, elle pose même deux questions de plus, qui n'ont pas non plus de réponse.

                C'est pas un mauvais film, en ce sens que c'est... Heu... Couillu (ou juste mal tourné?) de faire un film légèrement surréaliste et de nous obliger à créer des explications et même inventer une autre conclusion nous-même... Mais tu peux pas t'empêcher de penser qu'on s'est bien foutu de ta gueule quand même.

                Le pitch est simple et ne l'est pas en même temps. Ca semble simple, mais ça ne l'est que par manque d'informations, car en spoilers je parlerai d'avantage des questions qu'on se pose, que le film vous force à vous poser, mais vous n'aurez pas de réponse.

                Sam est un vendeur de porte à porte américain.

                Mais l'Amérique, c'est grand. Surtout le désert californien.

                Alors qu'il prospecte, il découvre des lotissements abandonnés, des véhicules abandonnés même. Il n'y a PERSONNE.

                Il essaye de téléphoner à son boss pour demander s'il peut rentrer à LA, vu que la prospection est morte dans ce coin. Il tombe sur un répondeur. Il ne touchera jamais son boss.

                Il essaye de téléphoner à sa femme. Mais elle ne répond pas.

                Il voyage dans cet endroit, et il ne rencontre rien de normal, d'anormal, ou de paranormal. Juste le vide complet.

                Mais soudain il rencontre un type... Qui lui tire dessus sans raison.

                Il essaye de se réfugier... Partout, on n'entend qu'une seul station, avec un animateur nommé Eddy, et ce Eddy met les gens en garde contre Sam. On dit qu'il est le tueur recherché dans les environs. Un pédophile. Un meurtrier.

                Sam n'y comprend rien. Nous non plus. Sam n'y comprendra jamais rien. Nous non plus.

                Spoilons mes strons!

                Spoiler:
                Donc, cet Eddy, qu'on ne verra jamais de face, reçoit des tas d'appels de citoyens alors qu'il n'y a personne en ville.

                Sam est agressé par un flic masqué. Après avoir tué ce flic, il est agressé par deux-trois bouseux masqués et une vieille.

                Tout le monde semble le connaître, tout le monde est averti de qui il est, convaincu de ce qu'il est, sauf que Sam ne comprend pas, il n'était jamais venu ici avant, il n'a jamais commis aucun meurtre, il aime les enfants...

                Dans le résume IMDB, on prétend que Sam se questionne, se demande si es gens essayent de faire de lui un tueur, ou s'il est un tueur qui s'ignore, mais rien dans le film ne vient vraiment étayer cette réflexion.

                Sam cavale, blessé, ne comprend pas ce qui lui arrive, et toujours, partout, ces radios allumées, avec ce type Eddy, qui encourage les habitants du coin à se faire justice contre Sam...

                A la fin, on voit cet "Eddy", de dos, il est torse nu, le crâne chauve ou rasé de très près, assis en tailleur, il n'est pas très large d'épaules, mais il a une musculature bien dessinée, sèche et nerveuse, il fait jouer sans cesse les muscles de son dos comme s'il avait des tics ou des spasmes. Il rembobine des VHS, mixe des bandes, on dirait qu'il fait tout à la fois le show et les réponses des auditeurs, il ne parle pas lui-même, il a un casque sur les oreilles, il répond à Sam en changeant des bandes et en modifiant certains paramètres sonores...

                Et puis via une vidéo de Eddy, on voit Sam, rattrapé par une foule imprécise, emmené dans une chambre de motel cheap, dans une baignoire, on ferme le rideau de douche, on déverse sur lui un liquide corrosif. Les cris se taisent.

                Fondu au noir.

                Une femme de ménage mexicaine fait le ménage dans cette chambre de motel et se met à laver le sang sur le rideau de douche. Fin.

                Sam était-il vraiment le tueur? Sam ne s'en souvient jamais en tous cas. Il DEVIENT un tueur, parce qu'il doit se défendre, mais il ne tue aucun enfant.

                Comment ces gens pouvaient-ils le savoir? Un auditeur dit à un moment que son beau-frère dans la police lui a dit que les flics attraperaient bientôt ce salaud de tueur d'enfants et qu'ils savaient même son nom : "Sam". Puis, après, c'est comme si c'était gravé dans tous les esprits depuis longtemps que ce type, à qui ils n'ont même pas demandé le nom, et dont ils n'ont pas le profil, EST le meurtrier...

                Pourquoi et comment tous ces gens ont-ils accepté, ou même simplement pu, évacuer leurs maisons si vite? Même les voitures sont laissées à l'abandon au milieu du chemin comme si les gens avaient tout abandonné en proie à la panique la plus totale et s'étaient évaporés.

                Qui sont les gens qui arrivent à la fin et attrapent Sam? Pourquoi cette mort? Pourquoi pas un tabassage en règle ou une balle? D'autant que les gens ont essayé de tuer Sam avant, au fusil, au couteau, à la masse, et par étranglement...

                Qui est Eddy? Comment peut-il tout avoir sur vidéo en temps réel mais aussi issu d'endroits où il ne pouvait pas y avoir de caméras (la cabine de téléphone sur le bas côté de la route au milieu du désert)? Pourquoi sur VHS? Comment fait-il pour savoir quelles VHS passer à quel moment? Qu'est-ce que c'est que ce faux programme qu'il administre, en passant des bandes?

                Pourquoi cette femme de ménage sortie de nulle part vient nettoyer le sang comme si c'était la banalité même?

                Est-ce que Sam est entré par erreur dans la Quatrième Dimension? Il manque le narratif à la fin et au début, sinon, ça pourrait TOTALEMENT être ça.


                Bref, pour conclure sur un truc que j'ai dit en spoil : on dirait un épisode de la vieille série "la quatrième dimension" auquel il manquerait la narration explicative qu'il y avait généralement au début et à la fin.

                Rajoutez ça et le film aura du sens.

                J'ai aimé... Je crois... En fait ce film est tellement confus et tu en sais si peu qu'à la fin t'es dég' de ne rien savoir et que tout ce build up ait servi à rien. Tu es encore dans le film quand il fini. Ton cerveau attends la fin. Sauf que tu l'as eue, même si elle n'explique rien.

                Je crois que je vais attendre que mon cerveau réalise qu'il n'aura jamais de réponse pour savoir si j'ai aimé ou pas.

                Ah oui, au début y'a une sorte de flash de lumière. Celui de la cover.

                Non, on ne saura jamais ce que c'était non plus, ni même si ce qui se passe dans le film résulte de quelque manière que ce soit de ce flash de lumière.

                On supposera. Mais même en supposant, on a aucune piste de ce que c'était, ni de comment ça aurait pu affecter quoi que ce soit de quelque manière que ce soit. Weird as fuck.
                Dernière modification par Bal-Sagoth, 06 mai 2017, 21h55.
                sigpic
                "Wijn is venijn, bier is plezier"

                Commentaire


                • Je crois que j'ai vu une bande annonce de ce truc ...
                  sigpic
                  "Le plus bel hommage que nous puissions rendre à un auteur n'est pas de rester attachés à la lecture de ses pages, mais plutôt de cesser inconsciemment de lire, de reposer le livre, de le méditer et de voir au-delà de ses intentions avec des yeux neufs."
                  Charles Morgan

                  Commentaire


                  • Je viens de voir un film qui n'a jamais démarré, je crois...



                    "The Discovery".

                    Un scientifique découvre que l'au-delà existe.

                    C'est le pitch.

                    Mais on ne parle pas d'un au-delà religieux ou manichéen. Ni un au-delà de film d'horreur avec des fantômes et tout ça, non non non.

                    Juste un endroit où, apparemment, des impulsions électriques quittant le corps se dirigeraient.

                    Il met du temps à révéler cette information au monde, et bien qu'il n'ait pas dit que c'était un nouvel Eden plein de promesses, une vague de suicides sans pareil touche le monde.

                    En 2 ans plus de 4 millions de personnes mettent fin à leur jour pour rejoindre cet hypothétique paradis.

                    Durant la dernière interview du scientifique (joué par Robert Redford, pour qui ça va encore plus mal que Dany Glover s'il doit jouer dans des films pourris inédits de Netflix), un mec s'est fait sauter le caisson en live, d'où le fait que le scienteux se soit retranché sur une île avec un groupe de gens.

                    Son fils revient vers son père quand il sait, via son frère, que celui-ci a créé une nouvelle invention... Ce faisant, il partage un moment avec une fille dans le bâteau qui mène à l'île... Peu de temps après, il la sauve contre son gré de son suicide...

                    Le film avait du potentiel, mais on est jamais rvaiment fixé sur ce qu'est cet au-delà, même si on a un peu plus de réponses à la fin, et le film ne semble honnêtement pas intéressé par son scénario, préférant s'intéresser aux relations entre les deux frères, entre le fils et le père, entre le père et ses ouailles, et entre le fils et sa nouvelle gonzesse...

                    Oui, mais, non... C'est pas pour ça que j'étais venu moi. On m'avait dit qu'y aurait de la SF!

                    Au lieu de ça j'ai un drame à deux balles chiant comme la messe.

                    Et au final, j'ai l'impression qu'on a jamais démarré, qu'on a fait que du sur-place. Que tout le film a beaucoup pétaradé pour au final caler sur place et décider qu'il en avait assez fait.

                    C'était juste chiant. Y se passe rien. Je demande pas de l'action (dont ce film est totalement dépourvu, au passage), mais intéressez-vous au moins au postulat de départ! L'idée de l'au-delà, de la machine, etc. deviennent des prétextes à tout le blabla dramatique du film, et tout ce qui est intéressant passa au second plan...

                    C'est vraiment mal foutu.

                    Mention spéciale à la cover, façon "moumoute de Trump et guirlande électrique éteinte". Non, sérieux, ma mère a les mêmes. C'est une guirlande électrique à 5€ de chez Action ça.
                    Dernière modification par Bal-Sagoth, 06 mai 2017, 23h58.
                    sigpic
                    "Wijn is venijn, bier is plezier"

                    Commentaire


                    • A propos de film SF chelou, t'as vu Ex Machina ?
                      sigpic
                      "Le plus bel hommage que nous puissions rendre à un auteur n'est pas de rester attachés à la lecture de ses pages, mais plutôt de cesser inconsciemment de lire, de reposer le livre, de le méditer et de voir au-delà de ses intentions avec des yeux neufs."
                      Charles Morgan

                      Commentaire


                      • Celui avec le robot fille chauve? Ce film fait plus de twists qu'un Magicarpe et n'est pas complètement clair, je sais pas si j'en avais pas parlé, 'tet ben qu'ouais, 'tet ben qu'non. C'tait correct, mais un brin chelou car pas aussi intelligent que ça se prenait, y'avait des faux pas et des incohérences, mais de tête ainsi chais plus te dire quoi. Un truc vers la fin qui m'avait chiffonné
                        Spoiler:
                        'tet ben le truc avec le robot et son épée ou son morceau de truc pointu qui tue le gars, chais plus... Puis les twists à répétition genre j't'embrouille, le robot qui ment, qui essaye de te faire douter de toute et de tout le monde, te faire croire que c'est le génie cinglé qu'est pas net...

                        C'tait pas aussi bien fait que le réal le pensait. C'tait un peu fouillis et gonflant sur la fin.


                        J'ai essayé de regarder le dernier Ring.

                        Je suis pas toujours d'accord avec François Theurel, mais il y a pas été par 4 chemins et chuis ben d'accord : ce film est une merde.

                        Déjà-vu de bout en bout, sans aucune personnalité ou raison d'être, on ne comprend même pas comment ça peut être le troisième épisode alors qu'on dirait un reboot, c'est chiant, plus que prévisible, et le rapport avec les bouquins est encore plus absent que dans tous les autres films...

                        Vraiment, ça n'a aucun intérêt, c'est du cash-in pur jus sans rime ni raison.

                        Tiens, la meuf qui faisait le robot chauve dans Ex Machina est castée pour un film Tomb Raider en 2018... Elle aura toujours l'air moins boudinée que "Angelina pas Jolie j'me coupe les nichons pour faire genre".
                        Dernière modification par Bal-Sagoth, 07 mai 2017, 00h24.
                        sigpic
                        "Wijn is venijn, bier is plezier"

                        Commentaire


                        • Il y pas mal de temps en arrière, Moira cherchait un film avec un chien. Mais je crois que personne n'a réussi à retrouver le titre.

                          Si elle cherche toujours un bon film avec un canidé, j'ai eu un bon feedback pour celui-ci :




                          L'histoire raconte la vie d'un chien qui va connaître plusieurs réincarnations... en chiens. A chaque fois des humains différents et une histoire différente. Parfois bonne, parfois mauvaise. Parfois drôle, parfois tragique.

                          Pour ce que j'ai entendu, le film parle aussi de la séparation entre un "maître" et son animal avec souvent la douleur que cela peut engendrer.

                          D'après les quelques critiques que j'ai pu lire, ceux qui ont perdu une fois leur compagnon à poiles (chien, chat, etc.) ont bien apprécié le film. L'histoire ni le thème ne révolutionne pas le genre mais le film dégage - paraît-il - un sentiment d’apaisement après son visionnage.

                          Je pense que je vais certainement le regarder aussi par curiosité et pour me faire une idée personnelle

                          ...

                          ★★★♥★★★

                          Commentaire


                          • Un bon film avec un canidé? Y'avait Turner et Hooch.

                            Et la série Tequila & Bonnetti.

                            Le premier Beethoven.

                            L'incroyable voyage (c'est de là que ça vient "les chats font la loi" )

                            Et ce vieux film de Disney avec un clebs géant... C'était quoi ce chien? Une race de chien comme des veaux, là... Rha.

                            Un great dane? Nay. Mais un bestiau dans ce genre.

                            Ca devait s’appeler "les aventures d'un [race de chien géant]", je me souviens c'tait comak mais ça doit dater des années 60-70. 80 au pire. Mémoire très floue sur ce film.

                            Quatre bassets pour un danois? Ca doit être ça (film de 1966). Mais je me souvenais que le chien était plus brun...

                            En tous cas je recommande pas Marmaduke c'tait nul.

                            K-9 avec James Belushi c'tait comique si je me souviens bien.

                            QUOI? J'aime les films avec des animaux. Scratch that. J'aime les animaux. C'tout. Même si je préfère les chats, bien sûr.

                            Les chats font la loi après tout
                            Dernière modification par Bal-Sagoth, 12 mai 2017, 22h38.
                            sigpic
                            "Wijn is venijn, bier is plezier"

                            Commentaire




                            • Je viens de voir ce film qui fait partie de plusieurs films asiatique (4 coréens et 2 chinois) que j'ai emprunté à une médiathèque depuis un bon moment, je commence avec celui ci !

                              Pour ceux qui ne lisent pas (et comprennent) l'hangul le nom du film est "Death Bell"

                              Pendant un weekend, un lycée très élitiste rassemble ses 20 meilleurs élèves dans le cadre de la préparation d'un échange culturel avec un lycée étranger ainsi que 3 de leur professeur.
                              Cependant tout ne se passe pas pour le mieux...une élève kidnappé apparait sur les écrans de l'école prisonnière dans un endroit inconnu et à moins de résoudre une énigme, elle mourra!

                              S'ensuit une série de découverte plus macabre les unes que les autres, qui est derrière tout ça ? Pourquoi eux ? Se pourrait-il qu'il y ai quelque chose de pas très...humain rodant ici ?

                              Un bon film d'horreur/thriller coréen qui n'est plus ni moins qu'une critique des plus acide sur le système éducatif coréen, le film prends son temps pour installer ses personnages et démarrer mais on ne s’ennuie pas ensuite !
                              Il y a pas photo, ils maitrisent toujours autant le suspense, le dernier acte m'a agréablement surpris.
                              Dernière modification par Valthognir, 13 mai 2017, 12h53.

                              Commentaire


                              • Y'a un nouveau film de chien qui est sorti, mais ça doit être naze. Ca s'appelle "Max 2 : White House Hero".

                                Avec un titre pareil, je ne peux imaginer qu'une chose : un berger allemand bouffant les couilles de Trump
                                sigpic
                                "Wijn is venijn, bier is plezier"

                                Commentaire

                                Chargement...
                                X