Annonce

Réduire
Aucune annonce.

[Cinéma] Le lundi c'est raviolis et le dimanche, c'est justice personnelle!

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • #16
    Il a que Jigsaw comme ennemi récurrent et ce perso est naze. o_O
    A part lui, les plus balèzes ont fait un retour et se sont fait descendre...
    sigpic

    Commentaire


    • #17
      Au moins c'efficace, il fume ses ennemis, il fait pas des bar-mitzvas tous les weekends avec l'amicale des grands méchants pas butés.

      Tous des super couilles-molles ces super-héros, ça a des super-pouvoirs mais c'est pas foutu d'aller jusqu'au bout.

      Aussi utiles qu'un emplâtre sur une jambe de bois.
      sigpic
      "Wijn is venijn, bier is plezier"

      Commentaire


      • #18
        Au moins c'efficace, il fume ses ennemis, il fait pas des bar-mitzvas tous les weekends avec l'amicale des grands méchants pas butés.

        Tous des super couilles-molles ces super-héros, ça a des super-pouvoirs mais c'est pas foutu d'aller jusqu'au bout.

        Aussi utiles qu'un emplâtre sur une jambe de bois.
        Aussi utile qu'un deuxième trou du cul au bout du coude

        C'est clair que scénaristiquement, ça oblige à trouver sans cesse de nouveaux ennemis et que ça doit faire chier de pas recycler ad vitam

        Si Parker tuait les méchants, son oncle serait en vie et peut-être que sa Mary Jane aussi


        Commentaire


        • #19
          Si Parker tuait les méchants, son oncle serait en vie et peut-être que sa Mary Jane aussi
          Ca veut dire que c'un frustré de la vie qui même avec des super-pouvoirs est pas foutu de s'assumer, et qu'il aime à se cantonner dans un rôle de victime en ne faisant surtout rien pour que ça change ou améliorer son ordinaire. Il se complaît dans les merdes qui lui arrivent et n'a pas la volonté de s'en sortir, il se ment aux autres et à lui-même en se cachant derrière une fausse identité super-héroïque mais au final en tête-à-tête avec lui-même il sait qu'il est super à chier et qu'il est pas capable d'aller au bout.

          Il manque de courage même s'il joue les têtes brûlées, parce qu'entre courage et stupidité y'a une nuance, pour s'élancer dans le vide au hasard il est fort, parce que p'tet qu'il espère que sa toile fera pas l'affaire un jour et qu'il ira s'emplâtrer la gueule dans le tarmac 40 étages plus bas, mais il a pas le courage d'assumer le fait qu'il a un pouvoir supérieur aux autres afin d'accomplir ce qu'autrui ne peut pas faire, et il est surtout pas capable d'accepter le fait que pour servir au mieux les gens, il doit s'en faire détester, car il doit tuer les fauteurs de troubles pour que la paix règne.

          Une paix acquise dans la terreur d'un super-dictateur solitaire qui pourrait surgir de nulle part.

          En gros, c'était le principe des Night Lords dans Warhammer 40.000 : couper les communications, la lumière, laisser des cadavres atrocement mutilés pour faire jouer l'imagination des gens, laisser monter la psychose, et laisser un survivant qui puisse raconter l'histoire à d'autres.

          A la fin la seule mention de la possibilité d'une intervention des Night Lords sur une planète suffisait à la faire rentrer dans le rang.

          "It's a dirty job, but someone's gotta do it", voilà ce que devrait se dire Spidey, au lieu de ça il folâtre avec une rouquine, engendre des symbiotes psychotiques, et ne peut se résoudre à se débarrasser définitivement de ses ennemis, car tout ce que ce gamin veut c'est un peu de gloire bon marché, il veut rester le super-héros, mais s'il zigouille tous les vilains, il se retrouvera à la retraite.

          "Fight fire with fire", c'est ce qu'il faut faire.

          Mieux vaut un grand super vilain loyal mauvais que plein de petits vilains neutre mauvais / chaotique mauvais foutant le dawa de-ci, de-là.

          Parce que sans une pression de ce type, les hommes n'écoutent pas et ne sont pas enclins à agir de manière logique. Il faut la leur imposer.

          C'pour ça qu'un type comme Spidey malgré ses super pouvoirs se ferait fumer IRL : il est trop faible, il est trop limité psychologiquement, il a affaire à des super-vilains qui, eux, ne souffrent pas des mêmes limites psychologiques que lui, et n'hésiteront pas à le tuer s'ils le peuvent.

          CQFD : l'araignée se ferait spotcher.

          Il est à chier Peter Parker, on dirait un puceau qui a peur de franchir le cap alors que blindé de nanas sont après lui.

          D'ailleurs cette mentalité super-héroïque en elle-même est irréaliste, car doté d'un pouvoir pareil, un humain essayerait de l'utiliser pour le "mal" donc égoïstement, ou pour le bien, soit "altruistement".

          Mais le bien qu'ils feraient, ils le feraient mal, car sa conception du bien ne serait peut-être pas celle de ses concitoyens, puis ce n'est pas parce qu'il dispenserait le bien qu'il récolterait la reconnaissance, et au bout d'un moment ce serait naturel qu'il en ait marre qu'on lui chie dessus chaque fois qu'il essaye de faire le bien.

          Et ce même si moralement c'est un saint, au bout de la centième fois qu'on lui chie au nez, il commencerait à la trouver saumâtre.

          Moi je dis, si des super-héros existaient, ce seraient tous invariablement des super-tyrans, qu'ils agissent ouvertement en mal, ou en prétendant faire le bien de l'humanité.

          Après tout (point Godwin), Hitler oeuvrait pour le bien de l'Allemagne... Ca n'empêche que personne lui dit merci.

          Imaginez un genre d'idéaliste avec des super pouvoirs? Il pourrait faire bien pire qu'Hitler.

          Imaginez un super croyant (musulman, chrétien, scientologue O_O, ...) qui pense qu'unir le monde dans une même foi serait atteindre la paix.

          Vous imaginez le super carnage? Non parce qu'à force de pas pouvoir faire entendre pacifiquement raison à ceux qui ne se soumettront jamais, arrivera bien le moment où pour le bien de son utopie il va réduire au silence définitivement les opposants.

          C'est pour ça que j'aime pas les super-héros, ce sont des archétypes de l'impuissance, leurs super-pouvoirs ne font qu'accentuer cela, ils n'ont pas de limites physiques comme nous, mais ils s'en créent psychologiquement.

          Ce sont des caricatures de faux-culs.

          Superman étant le pire d'entre eux, car le plus puissant.

          Et il se contente d'une petite vie de peigne-cul de journaleux binoclard. Si ça c'pas du gâchis de potentiel.
          sigpic
          "Wijn is venijn, bier is plezier"

          Commentaire


          • #20
            Dans le genre justice expéditive il y a aussi "Cobra" avec Sly!

            http://www.youtube.com/watch?v=2s5OGTRYBPs

            Et bon nombres de films de Steven Seagal!
            sigpic

            ___Trop regarder de film porno rend aveugle, et trop se branler rend sourd... ;p___

            Commentaire


            • #21


              Vu les anges de Boston 1 et 2, à propos de deux frères plutôt sympathiques qui se croient investis par Dieu de la mission de tuer les gangsters de Boston.

              Il s'agit de comédies noires assez moyennes,je trouve, qui tentent de mettre de l'humour dans un genre qui en est habituellement dépourvu (sauf dans la première série du Punisher par Garth Ennis).
              Il y'a quelques bons passages (notamment les deux "3ème larron" de chaque film, crétins et apportant du rythme à deux films qui en sont plutôt dépourvus).

              Pourquoi avoir fait une suite au premier film? Cela répond à quelques questions mais si lentement... Si vous devez en voir un, c'est le premier qui suffira.

              A noter, une très bonne prestation de Willem Defoe dans le 1, mais il est pas là dans le 2. Dommage.
              sigpic

              Commentaire


              • #22
                Envoyé par Bal-Sagoth Voir le message
                Le Vigilante incarné par Bronson tue sans états d'âme les crapules diverses et variées ayant le malheur de croiser son chemin.

                Ce manque flagrant de sentiment et d'émotion est très caractéristique de Bronson : on ne voit pas de réelle haine, ni de jouissance, ni même de tristesse, on lui annonce que sa femme est morte et sa fille a été violée par des punks, il prend ça très philosophiquement.
                Non, c'est juste qu'il joue comme un cave.

                Sinon j'ai vu ce film récemment :



                Megan Turner, jeune policier, se voit suspendue de ses fonctions pour excès d'emotivité. En effet, confrontée à un hold-up à main armée lors de sa première ronde de nuit, elle abat l'agresseur sans remarquer qu'une main anonyme a subtilisé, quelques minutes après le drame, l'arme du malfaiteur. Cependant une rencontre fortuite avec un élegant agent de change permet à Megan de voir à nouveau la vie en rose. Quelques temps plus tard, une série de meurtres est commis à l'aide de balles de Magnum sur lesquelles l'assassin a gravé le nom de la jeune femme...
                Je pense qu'on peut le ranger dans la catégorie des vigilante. Ne vous fiez pas aux notes sur internet, c'est un très bon film. C'est bien réalisé, avec un casting solide, une chouette ambiance polar 80's, et la fin est bien jouissive.

                Commentaire


                • #23
                  Et puis voir Jamie lee Curtis en uniforme de flic ça doit valoir le coup
                  sigpic
                  "Le plus bel hommage que nous puissions rendre à un auteur n'est pas de rester attachés à la lecture de ses pages, mais plutôt de cesser inconsciemment de lire, de reposer le livre, de le méditer et de voir au-delà de ses intentions avec des yeux neufs."
                  Charles Morgan

                  Commentaire

                  Chargement...
                  X