Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Le topic orthographe / grammaire

Réduire
Ceci est une discussion importante.
X
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Le topic orthographe / grammaire

    Ouais je sais, des fautes j'en fais aussi, souvent par inattention d'ailleurs.

    Mais certains individus ont des problèmes d'orthographëite aiguë et n'y entravent que balpeau à la grammaire.

    Pour tous ces gens qui sont dans le cake mais voudraient s'en sortir, je propose un topic de repêche.

    Je suis pas prof de français mais j'ai du matos sous la main, Bescherelle et tout le toutim.

    Parce que votre langue appartient à votre identité nationale, votre culture, et que ne pas la maîtriser revient à perdre un peu plus de son identité, et qu'aussi on aurait l'air con si les étrangers naturalisés français ou belges dont le français n'est pas la langue maternelle venaient à le maîtriser mieux que les autochtones, vous avez le devoir de remédier à ces lacunes.

    Ceci est un topic d'entraide, on ne se foutra pas de la gueule de celui qui viendrait nous demander dans quelles circonstances employer ce, se, c'est, s'est, ces, ses, cet ou cette. (et ce n'est qu'un exemple)

    Toutes les questions sont bienvenues, et tous ceux qui ont des liens à proposer (il existe encore bien heureusement des sites internet pour sauver la langue française de la décrépitude des programmes scolaires qui ne forment plus aujourd'hui que des cancres, et qui ont banni les dictées et cours d'analyse et phraséologie des écoles) peuvent le faire et ce serait même bienvenu de composer une base de donnée de liens visant à apprendre le bon parler français.

    Chacun peut aider l'autre à condition de ne pas être moins bon que lui en français.

    Je fais ça parce que c'est prévu depuis novembre, à la base ça devait reprendre les cours essentiels du français: conjugaison, orthographe, syntaxe, ...

    Mais j'ai pas le temps de créer un programme de récupération de base tout prêt à entonner dans le gosier du premier type en froid avec la langue française.

    Aussi oeuvrerons-nous, je l'espère, à créer un programme de français de récupération tous ensemble sur base de documents divers récupérés de part et d'autre, et s'il y en a qui font partie de cette race en voie d'extinction qu'est le "professorus francoribus", appelé vulgairement "prof de français", ils peuvent aussi s'y coller.

    J'attends vos questions, j'attends vos aides, et je ne suis pas le seul qui vous aidera.

    C'est bien le Hentai, c'est joli le japonais, mais avant de partir vers l'extrême-orient, comprenons déjà ce que notre petit morceau d'occident a pour langue.

    Après tout, le meilleur moyen de bien apprendre une langue étrangère, c'est déjà de bien maîtriser sa langue natale.

    Si je vois que ce topic ne marche pas... Je crois que je vais sombrer dans le désespoir parce que déjà voir les jeunes écrire des monstruosités et des aberrations orthographiques m'horrifie, ça me fait encore plus peur quand je vois des "jeunes un peu moins jeunes" (vous avez quand même la vingtaine en général, plus des mômes de 15 ans) faire des fautes de la taille de King Kong qui aurait pris sur ses épaules Godzilla.

    Même mon frère qui a 30 ans et est ingénieur industriel fait des fautes énormes et ma soeur de 26 ans c'est encore pire pourtant elle fait véto... C'est quand même pas des ramasseurs de poubelles quoi... Mais malgré cela quand je corrige les travaux de ma soeur je suis atterré de voir des fautes évidentes...
    sigpic
    "Wijn is venijn, bier is plezier"

  • #2
    Post de l'orthographe : une liste de termes fréquemment mal écrits repérés sur le forum ou ailleurs, dont l'orthographe correcte vous est donnée.

    Comme même : Fautif, utiliser "Quand même"
    sigpic
    "Wijn is venijn, bier is plezier"

    Commentaire


    • #3
      Post de la grammaire : pour épingler des points de grammaire litigieux et y apporter une correction.
      sigpic
      "Wijn is venijn, bier is plezier"

      Commentaire


      • #4
        Post de la conjugaison : pour épingler des points de conjugaison
        qui posent problème, mais aussi (comme pour les autres posts) recenser les liens utiles dans le cadre de l'apprentissage d'une bonne conjugaison française.

        A commencer par ça : http://www.leconjugueur.com/
        sigpic
        "Wijn is venijn, bier is plezier"

        Commentaire


        • #5
          J'ai pas une orthographe parfaite, mais je suis pret à aider aussi.
          Enfin, si vous n'y voyez pas d'inconvénients.

          Même mon frère qui a 30 ans et est ingénieur industriel fait des fautes énormes et ma soeur de 26 ans c'est encore pire pourtant elle fait véto... C'est quand même pas des ramasseurs de poubelles quoi... Mais malgré cela quand je corrige les travaux de ma soeur je suis atterré de voir des fautes évidentes...
          Peut etre n'ont ils pas assez lu de bouquins, pour le plaisir de bouquiner j'entends. C'est important, la lecture, dans ces conditions...

          Allez, lachez vos questions!
          sigpic

          Commentaire


          • #6
            Peut etre n'ont ils pas assez lu de bouquins, pour le plaisir de bouquiner j'entends. C'est important, la lecture, dans ces conditions...
            Mon frère lit un peu, essentiellement de la fantasy humoristique et des mangas.

            Ma soeur ne lit pas. Ou très peu et anecdotiquement...

            Je serais heureux de compter sur ton aide Srkat
            sigpic
            "Wijn is venijn, bier is plezier"

            Commentaire


            • #7
              Je voudré savouar comen on ecri ou ci sa ce di "j'andeuye" du verb andeuyé (excuze jé pa conjugé) car je doua fère une dicert et jé du male, plz.

              (désolé je n'ai pas pu m'en empêcher)


              Je note juste au passage qu'il n'y a pas que les problèmes de grammaires ou d'ortographes que l'on constate sur les différents forum, il y a aussi les oublis de majuscules (le meilleur moyen de vérifier si quelqu'un fait attention à ce qu'il écrit, à mon avis, j'ai vu des posts entier sans majuscule ni ponctuation sur le forum de ma guilde), ou bien l'oubli des accents, chose récurente même chez moi lorsque je ne fais pas attention, surtout depuis que j'ai joué à un jeu en ligne, l'habitude de taper rapidement mes phrases.

              Au passage, je donne une info pour bien conjuguer les terminaisons de verbe, comme par exemple :

              "J'ai aimé"

              Pour ne pas mettre "aimer" avec "ER" à la fin, si on a un doute, on peut remplacer ce verbe par le verbe "faire", ce qui donne :

              "j'ai fait" et non pas "j'ai faire"

              Si vous obtenez "fait", ça sera "...é" ; si vous avez "faite", ça sera "...ée" ; si vous avez "faire" ça sera "...er".

              Exemple :

              "j'aimerai terminer ça" (j'aimerai faire ça)

              "j'ai déjà terminé ça" (j'ai déjà fait ça")

              "la tâche que j'ai terminée" (la tâche que j'ai faite...)

              etc...

              Commentaire


              • #8
                Les points que soulève SansVisage sont pas mal du tout, c'est vrai que pas mal de gens oublient leurs accents, ne marquent pas la ponctuation (et ça c'est lourd) ou oublient les majuscules...

                Et le -er/-é est un problème fréquent, on les utilise souvent indifféremment alors que c'est une erreur.
                sigpic
                "Wijn is venijn, bier is plezier"

                Commentaire


                • #9
                  On a développé un gros topic d'aide sur l'ortho dans un forum de kevins ou je modérais, tu veux que je le poste ici Bal ? C'est plutot long je précise.
                  Roll right. Roll call. But now we're alright, we're all calm.

                  Commentaire


                  • #10
                    C'est le coeur en poupe (erf, d'où j'sors une expression aussi géniale ? ) que je m'allie à la confrérie pour sauvegarder notre belle langue.

                    Pour ma part j'ai remarqué souvent des confusions entre les verbes être et avoir.

                    Avoir une bonne base de nos deux verbes auxiliaires me paraît assez important. Ils régulent pas mal de nos phrases. Et j'avoue que parfois quand je vois un "il et" ça m'explose les rétines !!!!
                    S'en est allé vers de meilleurs horizons...

                    Commentaire


                    • #11
                      Faites attention aussi à ces deux potes qui s'appellent ça et sa, c'est une des fautes récurrentes sur un fora

                      ça, c'est démonstratif (pour expliquer un point de vue ou simplement le situer), et sa, c'est possessif (ma, ta, sa)

                      Voili voila

                      Commentaire


                      • #12
                        tu veux que je le poste ici Bal ? C'est plutot long je précise.
                        Pas grave, nous devons faire tout ce qui est en notre possible pour sauver notre pauvre langue maltraitée...
                        sigpic
                        "Wijn is venijn, bier is plezier"

                        Commentaire


                        • #13
                          On assiste un peu partout à une recrudescence de fautes de français sur le net... une faute par ci-par-là car on a tapé un peu trop vite est excusable... mais certains oublient complètement leurs règles d'orthographe dès qu'ils se connectent; voici donc un petit cours ; si vous vous ne souvenez plus d'une règle ou si vous avez un doute, venez consulter ici les règles!
                          Ah oui aussi désolé qu'il soit découpé en plein de messages... forumactif a une limite de longueur assez déplaisante...

                          Table des matières
                          Leçon 1 : er / é
                          Leçon 2 : se / ce
                          Leçon 3 : rai / rais
                          Leçon 4 : ou / où
                          Leçon 5 : conjugaison élémentaire
                          Leçon 6 : s'est / c'est
                          Leçon 7 : L'accord du verbe avec son C.O.D. (verbe conjugué avec avoir)
                          Leçon 8 : Divers
                          Leçon 9 : Pour les journalistes sportifs
                          Leçon 10 : L'accord du verbe conjugué avec être
                          Leçon 11 : son / sont
                          Leçon 12 : le pluriel des mots en 'ou'
                          Leçon 13 : emment / amment
                          Leçon 14 : Les participes passés se terminant par une consonne muette
                          Leçon 15 : la ou là ?
                          Leçon 16 : Le français et les mathématiques...
                          Leçon 17 : du / dû
                          Leçon 18 : peu / peux / peut / peus
                          Leçon 19 : le piège de la double négation
                          Leçon 20 : avant que / après que
                          Leçon 21 : peut-être / peut être
                          Leçon 22 : a / à
                          Leçon 23 : tout/tous
                          Leçon 24 : quelle / qu'elle
                          Leçon 25 : leur / leurs
                          Leçon 26 : les 3 mots qui changent de genre
                          Leçon 27 : les fautes d'orthographe trop fréquentes
                          Leçon 28 : Les pléonasmes
                          Leçon 29 : fois / foie / foi
                          Leçon 30 : au / chez (leçon dédicacée à GregTtr)
                          Leçon 31 : les belgicismes
                          Leçon 32 : Abréviation de Monsieur
                          Leçon 33 : l'alternative
                          Leçon 34 : si + rais
                          Leçon 35 : COD / COI
                          Leçon 36 : Autant pour moi / Au temps pour moi
                          Leçon 37 : La femme à mon père / la femme de mon père
                          Leçon 38 : deuxième / second
                          Leçon 39 : Euro / centime
                          Leçon 40 : Noms de localités commençant par 'Le'
                          Leçon 41 : Le 't' euphonique
                          Leçon 42 : Le tiret (trait d'union) n'est pas facultatif
                          Leçon 43 : les homophones
                          Leçon 44 : tort / tord
                          Leçon 45 : Qu'en / quand / quant
                          Leçon 46 : Temps / tant / t'en / tend / tends / taon
                          Leçon 47 : le pluriel des mots simples
                          Leçon 48 : le pluriel des noms composés
                          Leçon 49 : notre / nôtre
                          Leçon 50 : Suite à
                          Leçon 51 : C'est moi qui / c'est toi qui
                          Leçon 52 : Tache / tâche
                          Leçon 53 : Singulier / pluriel ?
                          Leçon 54 : Plutôt / plus tôt
                          Leçon 55 : etc.
                          Leçon 56 : Français <> français
                          Leçon 57 : Les verbes se terminant par /endre/
                          Leçon 58 : n devient m
                          Leçon 59 : les verbes commençant par 'ag'
                          Leçon 60 : les pièges !!!
                          Leçon 61 : N'oubliez pas le 'h'
                          Leçon 62 : le son /euil/
                          Leçon 63 : N'oubliez pas le 'i'
                          Leçon 64 : -té, -tié
                          Leçon 65 : vive / vivent
                          Leçon 66 : Je vous saurais gré
                          Leçon 67 : par + singulier ou pluriel ?
                          Leçon 68 : battre son plein
                          Leçon 69 : tête-bêche
                          Leçon 70 : censé / sensé
                          Leçon 71 : sabler ou sabrer le champagne ?
                          Leçon 72 : Sans est-il suivi du singulier ou du pluriel ?
                          Leçon 73 : Le langage informatique
                          Leçon 74 : La "double question"
                          Leçon 75 : Malgré que
                          Leçon 76 : Des chiffres et des lettres
                          Leçon 76 bis : Des chiffres et des lettres (suite)
                          Leçon 77 : Bayer aux corneilles
                          Leçon 78 : non / non-
                          Leçon 79 : coasser / croasser
                          Leçon 80 : défenseur / défendeur
                          Leçon 81 : prolongation / prolongement
                          Leçon 82 : flan / flanc
                          Leçon 83 : terminaison du participe passé
                          Leçon 84 : Quoique / quoi que
                          Leçon 85 : ça / çà
                          Leçon 86 : chair, chaire, cher, chère
                          Leçon 87 : la ponctuation et les espaces
                          Leçon 88 : Elle a l'air fou / l'air folle
                          Leçon 89 : masculin ou féminin ?
                          Leçon 90 : Quiconque
                          Leçon 91 : [mots en -ant] Participe présent / Adjectif verbal
                          Leçon 92 : Vous n'êtes pas sans savoir / ignorer
                          Leçon 93 : Soi-disant
                          Leçon 94 : Orthographe des adjectifs verbaux
                          Leçon 95 : Je suis allé / j'ai été
                          Leçon 96 : Avoir facile / avoir difficile / avoir dur
                          Leçon 97 : Les paronymes
                          Leçon 98 : Les noms de couleurs
                          Leçon 99 : Le cri des animaux
                          Leçon 100 : Les jours et les mois
                          Leçon 101 : Encore une erreur typiquement belge
                          Leçon 102 : Ils croient et non ils croyent ou ils croivent
                          Leçon 103 : Les gens
                          Leçon 104 : Les périphrases
                          Leçon 105 : Bimensuel / bimestriel / quinzomadaire
                          Leçon 106 : le "de" nobiliaire
                          Leçon 107 : Y
                          Leçon 108 : On / L'on
                          Leçon 109 : Ça / Cela
                          Leçon 110 : Prendre à témoin
                          Leçon 111 : Nu des pieds à la tête
                          Leçon 112 : L?état de droit
                          Leçon 113 : Le plus / La plus
                          Leçon 114 : La cédille est partie, vous étiez trop chiants
                          Leçon 115 : Espèce de s...
                          Leçon 116 : Ceci / Cela
                          Leçon 117 : Apporter / Amener
                          Leçon 118 : Participer à / Participer de
                          Leçon 119 : Année-lumière
                          Leçon 120 : Pas d'accent sur les mots suivants
                          Leçon 121 : Une faute monstrueuse !!!
                          Leçon 122 : Un cauchemar
                          Leçon 123 : Or / Hors
                          Leçon 124 : Le test François Mitterrand
                          Leçon 125 : Comme même / Quand même
                          Leçon 126 : Plein de / Pleins de
                          Leçon 127 : Ils croient / croivent / croyent
                          Leçon 128 : Conte / Compte / Comte
                          Leçon 129 : Vers / Vert / Verre / Ver / Vair
                          Leçon 130 : Cour / Court / Cours / Courre
                          Leçon 131 : Fois / Foi / Foie / Foix
                          Leçon 132 : Tante / Tente
                          Leçon 133 : Drastique / Draconien
                          Leçon 134 : Décennie / Décade
                          Leçon 135 : Versatile
                          Leçon 136 : Définitivement / Definitely
                          Leçon 137 : De par / De part
                          Leçon 138 : Balade / Ballade
                          Leçon 139 : Quel que soit
                          Leçon 139 bis : Quelque ... soit
                          Leçon 140 : Demi / Demie

                          Leçon 1 : er / é

                          C'est une erreur énorme, de celles qui vous font passer pour un ignare !
                          C'est pourtant tellement simple...

                          Remplacez le verbe conjugué par 'finir'.
                          - Si vous dites finir, écrivez alors 'er'
                          - Si vous dites fini, écrivez alors 'é'

                          Quelques exemples...

                          - Je vais mang... ==> Je vais finir ==> Je vais manger
                          - Il a voulu m'entub... ==> Il a voulu me finir ==> Il a voulu m'entuber
                          - Il a essay... de trich... ==> Il a fini de finir ==> Il a essayé de tricher


                          Leçon 2 : se / ce

                          Une autre grossière erreur, et pourtant simple à éviter.

                          - se est un pronom réfléchi : il se demande = il demande à lui-même.
                          - ce est un déterminant démonstratif : ce chien = ce chien-là

                          Il se demande si elle se doute qu'il se la ferait bien
                          Il se dit qu'elle se la joue
                          Ce garçon se tue à la tâche.
                          Je veux ce modèle de graveur.
                          Qui se décide pour ce week-end.
                          Se peut-il qu'il se trompe ? (Il se peut qu'il se trompe)
                          Ce sera la semaine prochaine

                          Leçon 3 : rai / rais

                          - rai = futur de l'indicatif.
                          - rais = conditionnel

                          Je viendrai demain.
                          Si je le pouvais, je viendrais, mais...
                          Si tu trompais ta femme, tu le lui dirais ?
                          Je crois que je partirai vers 20 heures
                          Roll right. Roll call. But now we're alright, we're all calm.

                          Commentaire


                          • #14
                            Leçon 4 : ou / où

                            Simple :

                            - où indique le lieu :
                            ==> Où est-il ?
                            ==> Je mets ça où ?
                            ==> Où as-tu mal ?

                            - ou est une conjonction de coordination : deux possibilités sont opposées l'une à l'autre.
                            ==> Tu aimes les brunes ou les blondes ?
                            ==> Je mets ça ici ou là ?
                            ==> Tu désires du fromage ou un dessert ?

                            Leçon 5 : conjugaison élémentaire

                            Il y a 4 catégories de verbes en français, les verbes finissant par
                            - er
                            - re
                            - ir
                            - oir

                            Les verbes en 'er' ne prennent pas 's' à la première personne du singulier du présent de l'indicatif (je)

                            ==> je donne, je demande, je range...

                            Ces mêmes verbes en 'er' ne prennent pas 's' à la deuxième personne du singulier de l'impératif

                            ==> donne-moi 10 ?, range ta chambre, demande de l'aide à ton frère...

                            Leçon 6 : s'est / c'est

                            Très proche de la leçon 2

                            s'est : encore un réfléchi
                            c'est : démonstratif.

                            C'est vrai
                            C'est la meilleure
                            C'est une femme très intelligente
                            Il s'est blessé
                            Elle s'est trompée
                            On s'est perdus
                            S'est-il jamais demandé si c'était vrai ?

                            Leçon 7 : L'accord du verbe avec son C.O.D. (verbe conjugué avec avoir)

                            COD = complément d'objet direct.
                            la règle : le verbe conjugué avec avoir s'accorde avec le COD si celui-ci est placé devant

                            Comment comprendre cette phrase ?

                            Pierre a mangé la tarte
                            Pierre : sujet
                            a mangé : verbe
                            la tarte : COD

                            la tarte (le COD) se trouve après le verbe, donc on n'accorde pas le verbe avec son COD.

                            La tarte que pierre a mangée
                            'que' qui est ici le COD (que remplace la tarte) est devant le verbe, donc 'mangée' s'accorde avec 'tarte', féminin singulier.

                            J'ai acheté 4 barrettes de mémoire
                            les barrettes de mémoire (le COD) se trouvent après le verbe, donc pas d'accord.

                            Les barrettes de mémoire que j'ai achetées
                            'que' qui est ici le COD (que remplace les barrettes de mémoire) est devant le verbe, donc 'achetées' s'accorde avec 'barrettes de mémoire', féminin pluriel.

                            Leçon 8 : Divers

                            - Pallier un problème et non pallier à un problème.

                            - Panacée universelle est un pléonasme. On dit simplement panacée (puisque la panacée est un remède universel)

                            - Donne-le moi et non donne-moi le

                            - Donne m'en un et non donne moi-s-en un

                            - Ils croient et non ils croyent ou ils croivent

                            Leçon 9 : Pour les journalistes sportifs

                            - - - supprimée - - -

                            Leçon 10 : L'accord du verbe conjugué avec être

                            (suite logique de la leçon 7)

                            Le verbe conjugué avec être s'accorde avec le sujet

                            - Il est parti
                            - Ils sont partis
                            - Elle est partie
                            - Elles sont parties

                            Leçon 11 : son / sont

                            - 'sont' est un verbe, le verbe être, à la troisième personne du pluriel de l'indicatif présent.

                            - 'son' est un adjectif possessif (il marque l'appartenance de quelque chose à quelqu'un par exemple)

                            Ils sont fous.
                            Son ordinateur ne démarre plus...
                            Sont-ils arrivés ?
                            Est-ce son tour ?
                            Ces pulls sont-ils à son goût ?

                            Leçon 12 : le pluriel des mots en 'ou'

                            Les mots se terminant en 'ou' se terminent par 'ous' au pluriel sauf :
                            - chou
                            - genou
                            - caillou
                            - bijou
                            - pou
                            - hibou
                            - joujou
                            qui se terminent par 'oux' au pluriel

                            Leçon 13 : emment / amment

                            Comment savoir comment écrire la terminaison des adverbes ? Patiemment ou patiamment ?
                            Violamment ou violemment ?

                            Il suffit de regarder la terminaison de l'adjectif sur lequel est construit l'adverbe et utiliser la même lettre.

                            Patient => e => Patiemment
                            Violent => e => Violemment
                            Intelligent => e => Intelligemment
                            Brillant => a => Brillamment
                            Etonnant => a => Etonnamment

                            Leçon 14 : Les participes passés se terminant par une consonne muette

                            Comment savoir si un participe passé doit se terminer par 's', 't', ''

                            Mettez le au féminin et vous l'entendrez !

                            Il l'a pris ou il l'a prit ?
                            => Il l'a prise => 's'

                            Tu l'as fait ou tu l'as fais ?
                            => Tu l'as faite => 't'

                            Tu l'as vu ou tu l'as vus ?
                            => Tu l'as vue => rien, ni 't' ni 's'

                            Leçon 15 : la ou là ?

                            - 'la' est un article (la femme, la chienne) ou un pronom (il la regarde, il se la fait). L'équivalent de 'le' mais au féminin.

                            - 'là' indique le lieu. On peut le remplacer par 'là-bas'
                            Où est-elle ? Là.
                            Remets-ça là tout de suite.

                            Leçon 16 : Le français et les mathématiques...

                            On dit 'Plus d'un est venu' (alors que plus d'un ça fait au moins deux)
                            'Moins de deux sont venus' (alors que moins de deux, ça ne peut pas faire plus d'un)

                            Leçon 17 : du / dû

                            - du est l'article indéfini (du parfum, du temps, du couscous)
                            - dû est le verbe devoir (j'ai dû l'achever, rendez-lui son dû)

                            Leçon 18 : peu / peux / peut / peus

                            - 'peu' veut dire 'pas beaucoup de' et reste toujours singulier.
                            - 'peut' vient de pouvoir, troisième personne du singulier, indicatif présent : il peut.
                            - 'peux' vient de pouvoir, première et deuxième personnes du singulier, indicatif présent : je peux, tu peux.
                            - 'peus' n'existe pas.

                            Leçon 19 : le piège de la double négation

                            Il n'a pas d'argent => Il n'en a pas et surtout pas 'Il n'en n'a pas' !
                            Dans 'Il n'en n'a pas', vous utilisez deux négations (et en math, - par - ça fait +)

                            Leçon 20 : avant que / après que

                            J'ai été devancé sur celle-là...
                            Je comptais y venir...

                            - avant que est suivi du subjonctif.
                            - après que est suivi de l'indicatif.

                            Pourquoi ? Parce que le subjonctif contient une part d'incertitude, ce que ne contient pas l'indicatif.

                            Il faut le retrouver avant qu'il ne fasse une connerie : subjonctif, il n'a pas encore fait cette connerie, on peut peut-être l'en empêcher, il y a donc bien une notion d'incertitude.

                            On a fait la vaisselle après qu'ils soient partis est incorrect, le subjonctif ne peut pas être utilisé ici, après que demande l'indicatif puisqu'il n'y a pas cette notion d'incertitude : ils étaient partis quand on a fait la vaisselle, c'était certain.

                            Leçon 21 : peut-être / peut être

                            - peut-être avec trait d'union = sans doute, probablement.

                            - peut être sans trait d'union = pouvoir être.
                            Ce garçon peut être agressif quand il a bu !

                            Leçon 22 : a / à

                            Très simple :
                            Si on peut remplacer le 'a' par avait, il s'agit alors d'un verbe, il ne faut donc pas d'accent. Sinon on met un accent.

                            Il a menti => on peut dire 'il avait menti' => pas d'accent.
                            Je pense à Lorelei => on ne peut pas dire 'Je pense avait Lorelei' => un accent.

                            Leçon 23 : tout/tous

                            - tout represente quelque chose d'entier, une unité :
                            Il a tout pris, j'ai tout essayé, tout est à refaire
                            (il a pris le tout, j'ai essayé le tout, le tout est à refaire)

                            - tous distingue chaque unité dans un ensemble, comme si on les comptait.
                            Ils sont tous partis (jusqu'au dernier), ils ont tous redoublé

                            - toux est le début de la maladie

                            Leçon 24 : quelle / qu'elle

                            Assez simple aussi.
                            - Si on peut remplacer par "que elle" alors c'est "qu'elle".
                            - "Quelle" en un mot est le féminin de "Quel"

                            Leçon 25 : leur / leurs

                            1. Quand il s'agit d'un adjectif possessif
                            (mon ton son ma ta sa mes tes ses notre votre leur nos vos leurs), on accorde avec le(s) substantif(s) qui sui(ven)t
                            ===> C'est leur chien - Ce sont leurs chats

                            2. Quand il s'agit d'un pronom personnel (= à eux), pas de 's'
                            ===> Je leur parle, l'argent qu'ils leur ont volé

                            Leçon 26 : les 3 mots qui changent de genre

                            Il existe en français 3 mots qui sont masculins au singulier et deviennent féminins au pluriel... si si

                            - amour
                            - orgue
                            - délice

                            Leçon 27 : les fautes d'orthographe trop fréquentes

                            - Abréviation : un seul 'b'
                            - Acompte : un seul 'c'
                            - Annuler : un seul 'l'
                            - Connexion et non connection
                            - Développer : un 'l' deux 'p'
                            - Etymologie : pas de 'h'
                            - Langage et non language
                            - Mille : jamais de 's'

                            - Raisonner : réfléchir, faire appel à la raison
                            - Résonner : résonance (un seul 'n') d'un son, d'un bruit

                            Leçon 28 : Les pléonasmes

                            Prévoir à l?avance
                            Comparer entre eux
                            Collaborer ensemble
                            Monopole exclusif
                            Une heure de temps
                            Panacée universelle
                            Apanage exclusif
                            Reculer en arrière
                            Prédire l?avenir
                            Monter en haut
                            Descendre en bas (sauf s'il s'agit de bas en nylon)

                            Leçon 29 : fois / foie / foi

                            - Fois : quand on compte (1 fois, 2 fois)
                            - Foie : l'organe du corps.
                            - Foi : la croyance, la conviction (religieuse par exemple)...
                            Dieu m'a donné la foi chantait l'autre p...

                            Leçon 30 : au / chez (leçon dédicacée à GregTtr)

                            Simple :
                            - Chez : on dit Je vais chez le dentiste, je vais chez le coiffeur, je vais chez le médecin... parce que ce sont des personnes.
                            - Au : je vais au garage, je vais au supermarché, je vais au bowling... parce que ce ne sont pas des personnes...

                            Leçon 31 : les belgicismes

                            Il u en a trop, il y en a qui sont des régionalismes, qui sont aussi utilisés dans l'extrême nord de la France mais pas ailleurs...

                            - Tapis plain : moquette
                            - Feu ouvert : cheminée (à l'intérieur, âtre)
                            - Drache : forte pluie
                            - Brosser : sécher (les cours)

                            Inutile de réinventer la roue, voici un site qui en parlera mieux que moi :

                            http://membres.lycos.fr/belgicismes/

                            Attention quand-même que cette liste contient des termes qui ne sont utilisés que dans certains villages ou certaines villes et que la majorité de la population belge ne comprendra pas...

                            Leçon 32 : Abréviation de Monsieur

                            Monsieur dans sa forme abrégée s'écrit
                            M.
                            et non
                            Mr
                            qui est l'abréviatioon de 'Mister'

                            Leçon 33 : l'alternative

                            - - - supprimée - - -

                            Leçon 34 : si + rais

                            Si, quand il exprime une condition, ne doit jamais être suivi du conditionnel (-rais).

                            Si j'avais su, je ne serais pas venu
                            et non
                            Si j'aurais su, je ne serais pas venu.

                            Donc
                            - Je le ferais si j'aurais le temps.
                            - Si j'aurais de l'argent, j'achèterais une Ferrari
                            - Je parlerais mieux si j'aurais pas séché les cours
                            sont tous des fautes !

                            Pourtant, la règle qu'enseignent certains "Jamais de -rais après un si" est incorrecte.
                            Il existe en effet certains cas où un si sera suivi d'un conditionnel (-rais) quand le si n'exprime pas une condition.

                            - Je lui ai demandé si elle serait d'accord de m'aider.

                            Leçon 35 : COD / COI

                            C'est à dire complément d'objet direct / complément d'object indirect.

                            On l'a vu dans la leçon 7 : le verbe conjugué avec avoir s'accorde avec le COD si celui-ci est placé devant.
                            2 exemples

                            - J'ai mangé une pomme (mangez des pommes !)
                            ==> La pomme que j'ai mangée
                            Le COD est ici 'que' qui remplace 'pomme' nom féminin. 'Que' est devant, donc on accorde.
                            - J'ai planté mes disques durs.
                            ==> Les disques durs que j'ai plantés
                            Le COD est ici 'que' qui remplace 'disques durs' masculin pluriel. 'Que' est devant, donc on accorde.

                            Pourquoi dès lors n'y a-t-il pas d'accord dans les phrases suivantes ?
                            - La femme à qui j'ai parlé
                            - Les femmes auxquelles j'ai pensé
                            - Les femmes dont j'ai rêvé

                            Parce que qu'il n'y a pas ici de COD mais des COI, des compléments d'objet indirect !
                            Or, le participe passé conjugué avec avoir s'accorde avec le COD (et non le COI) si celui-ci est placé devant.

                            Comment distinguer COD et COI ?
                            Remettons les phrases sous une forme plus simple :
                            - J'ai mangé la pomme ==> COD
                            - J'ai planté les disques durs ==> COD
                            - J'ai parlé à la femme ==> COI
                            - J'ai pensé aux femmes ==> COI

                            C'est donc le 'à' ou 'aux' ou 'dont' (la préposition) qui fait toute la différence entre le COD et le COI !

                            Leçon 36 : Autant pour moi / Au temps pour moi

                            Le débat a été long et houleux.
                            Laissons trancher les spécialistes :

                            http://www.academie-francaise.fr/lan....html#au_temps

                            Il est impossible de savoir précisément quand et comment est apparue l?expression familière au temps pour moi, issue du langage militaire, où au temps ! se dit pour commander la reprise d?un mouvement depuis le début (au temps pour les crosses, etc.). De ce sens de C?est à reprendre, on a pu glisser à l?emploi figuré. On dit Au temps pour moi pour admettre son erreur ? et concéder que l?on va reprendre ou reconsidérer les choses depuis leur début.

                            L?origine de cette expression n?étant plus comprise, la graphie Autant pour moi est courante aujourd?hui, mais rien ne la justifie.

                            Leçon 37 : La femme à mon père / la femme de mon père

                            - 'à' marque l'appartenance après un verbe :
                            Cette chienne appartient à mon père
                            - 'à' peut aussi être utilisé devant un pronom :
                            Une combine à eux, une habitude bien à elle
                            - 'de' doit être utilisé entre deux noms, jamais 'à' :
                            La femme de mon père, la voiture de ma mère, l'ordinateur de ma soeur, un ami de mon frère.

                            Leçon 38 : deuxième / second

                            Contrairement à ce que prétendent certaines personnes, il n'y a pas de différence entre deuxième et second, on peut les utiliser indifféremment.

                            La règle qui veut qu'on n'utilise second que s'il n'y a pas de troisième (donc dans une liste de deux éléments, pas un de plus) est totalement fausse !
                            Roll right. Roll call. But now we're alright, we're all calm.

                            Commentaire


                            • #15
                              Leçon 39 : Euro / centime

                              1. Euro prend 's' au pluriel, il n'est pas invariable.
                              - 1 euro, 10 euros

                              2. Euro ne prend de majuscule qu'en début de phrase, comme tout autre nom commun.

                              3. Un centième d'euro s'appelle 'centime', pas 'cent'

                              4. Arrêtez de dire vingt zeuros ou cent zeuros !
                              Vingt et cent finissent par 't'
                              Dites donc vingt teuros ou cent teuros.

                              Leçon 40 : Noms de localités commençant par 'Le'

                              Le Havre, Le Mans

                              Quand elles sont précédées de 'à', il y a contraction.

                              - Je vais au Havre, je vais au Mans.
                              et non
                              - Je vais à le Havre, je vais à le Mans.

                              Leçon 41 : Le 't' euphonique

                              Est un 't' ajouté pour des raisons acoustiques.

                              - Il peut le faire... Peut-il le faire : normal.
                              - Il va le faire... Va-t-il le faire : on ajoute un 't' dit euphonique pour des raisons de prononciation

                              Pour ce qui est de l'orthographe : un tiret de part et d'autre, pas d'apostrophe.

                              va't-il : FAUX
                              va-t'il : FAUX
                              vat-il : FAUX
                              va t-il : FAUX
                              va-t il : FAUX
                              va t il : FAUX
                              va-t-il : CORRECT

                              Leçon 42 : Le tiret (trait d'union) n'est pas facultatif

                              On a trop souvent tendance à le laisser tomber en se disant "Bah, ce n'est pas vraiment une faute."

                              Ben si, c'est une faute, une vraie !

                              1. Quand on inverse sujet et verbe, il faut un tiret.

                              - On peut => Peut-on ?
                              - Il veut => Veut-il ?
                              - Il est => Est-il ?
                              - C'est => Est-ce ?
                              - Elles chantent => Chantent-elles ?
                              - Ils pleurent => Pleurent-ils ?

                              2. Comme on l'a vu dans la leçon précédente, en cas d'insertion d'un 't' euphonique, on insère un tiret de part et d'autre

                              - Où va-t-il ?
                              - Pourquoi crie-t-elle ?
                              - Depuis quand pleure-t-il ?
                              - Réessaye-t-on ?

                              3. Quand on inverse verbe et COD pronominalisé (mais pas entre le COD et le COI).

                              - Donne-le moi (tiret entre 'donne' et 'le' mais pas entre 'le' et 'moi')
                              - Rends-le lui (idem)
                              - Explique-le lui (idem)
                              - Prends-la
                              - Fais-le

                              4. Quand on inverse verbe et COI pronominalisé

                              - Donne-moi l'heure
                              - Fais-lui plaisir
                              - Dis-lui la vérité
                              - Parle-lui en (qu'on ne prononce pas 'parle-lui zen')

                              COD / COI : voir leçon 35

                              Leçon 43 : les homophones

                              Ca n'a rien à voir avec la crainte ou la haine des homosexuels !
                              Ce sont des mots de sens différents qui se prononcent de la même façon.

                              poil (n.m.) : un poil dans la main, un poil de barbe
                              poêle (n.m.) : le poêle à charbon, à bois : pour se chauffer
                              poêle (n.f.) : la poêle à frire, la poêle à crêpes.

                              Quelquefois : parfois, de temps en temps => Quelquefois, il pète un plomb !
                              Quelques fois : un certain nombre de fois => Je suis allé quelques fois au cinéma.

                              Leçon 44 : tort / tord

                              Puisqu'on parlait à l'instant des homophones, en voici un autre.
                              Je n'ai que trop souvent vu sur ce forum 'avoir tord'... Argh !

                              - Tort : inverse de raison. Avoir tort = se tromper
                              - Tord : du verbe tordre
                              Je tords
                              Tu tords
                              Il tord (pas de 't' !)
                              Nous tordons
                              Vous tordez
                              Ils tordent

                              Leçon 45 : Qu'en / quand / quant

                              - Qu'en = la contraction de 'que en' :
                              Il ne roule qu'en voiture.
                              Il ne travaille qu'en été...
                              - Quand = lorsque :
                              Quand tu auras fini, fais-moi signe.
                              Quand on n'a que l'amour...
                              - Quant = une locution, suivie de 'à', 'au' ou 'aux'.
                              Quant à vous cher amis, nous allons avoir une petite discussion.
                              Quant aux fautes d'orthographe, sachez que...

                              Leçon 46 : Temps / tant / t'en / tend / tends / taon

                              - Temps = la durée (heure, minute, seconde) ou le climat (beau temps...)
                              Je n'ai pas le temps, je dois partir.
                              Quel temps fait-il en France aujourd'hui ?
                              - Tant = autant, tellement
                              J'ai tant de travail que je partirai plus tard ce soir.
                              Je n'ai jamais vu tant de fautes que dans ce livre.
                              - T'en = contraction de 'te en'
                              T'en a-t-il parlé ?
                              T'en souviens-tu ?
                              Ne t'en fais pas.
                              - Tend = tendre, 3ème personne du singulier, indicatif présent.
                              Il tend l'oreille.
                              - Tends = tendre, 1ère et 2ème personnes du singulier, indicatif présent.
                              Je tends les bras
                              Tu tends le doigt
                              - Tends = également tendre, impératif
                              Tends l'oreille et tu entendras.
                              - Taon : la sale bête qui pique fort.
                              Tu as un taon sur le bras, il va te piquer.

                              Leçon 47 : le pluriel des mots simples

                              1. Les noms en -ail font leur pluriel en -ails.

                              Exceptions : bail, corail, soupirail, travail, vantail, vitrail, qui font leur pluriel en -aux.

                              ==> ail fait au pluriel aulx, mais en termes de botanique on dit également des ails.

                              2. Les noms en -al font leur pluriel en -aux.

                              Exceptions : bal, cal, carnaval, cérémonial, chacal, festival, récital, régal... qui font leur pluriel en -als.

                              ==> idéal fait au pluriel idéals ou idéaux.

                              3. Les noms en -au, -eau et -eu prennent un x au pluriel.

                              Exceptions : landau, sarrau, bleu, pneu, émeu, lieu (poisson), qui prennent un s.

                              4. Les noms en -ou font leur pluriel en -ous.

                              Exceptions : bijou, caillou, chou, genou, hibou, joujou et pou, qui prennent un x.

                              Leçon 48 : le pluriel des noms composés

                              Là ça se corse... Je vais essayer de faire simple.

                              1. Noms composés s'écrivant en un seul mot
                              Le dernier élément prend seul la marque du pluriel :
                              - des bonheurs, des portefeuilles...

                              Exceptions : mesdames, mesdemoiselles, messieurs, messeigneurs, bonshommes, gentilshommes.

                              2. Deux noms, adjectif + nom ou deux adjectifs

                              Les deux mots prennent la marque du pluriel :
                              - une porte-fenêtre, des portes-fenêtres
                              - un rouge-gorge, des rouges-gorges
                              - un oiseau-mouche, des oiseaux-mouches
                              - un sourd-muet, des sourds-muets...

                              3. Nom + adjectif
                              Ce n'est alors pas un nom composé et on ne met donc pas de tiret entre les deux : des gardes champêtres, des châteaux forts...

                              Exceptions : des coffres-forts, du fer-blanc...

                              Grand, franc : si le premier élément est grand ou franc, il ne prend la marque du pluriel qu'au masculin :
                              - un grand-père, des grands-pères
                              - une grand-mère, des grand-mères
                              - un Franc-Comtois, des Francs-Comtois
                              - une Franc-Comtoise, des Franc-Comtoises...

                              4. Nom complété d'un autre nom
                              Le premier seul prend la marque du pluriel :
                              - un chef-d'oeuvre, des chefs-d'oeuvre
                              - un bouton-d'or, des boutons-d'or
                              - un timbre-poste, des timbres-poste
                              - une pomme de terre, des pommes de terre
                              - un hôtel de ville, des hôtels de ville

                              Exceptions : pot-au-feu, rez-de-chaussée... sont invariables.

                              5. Verbe + un complément
                              Le nom seul varie, à moins que le sens ne s'y oppose :
                              - un tire-ligne, des tire-lignes

                              mais :
                              - un faire-part, des faire-part
                              - un gratte-papier, des gratte-papier
                              - un porte-plume, des porte-plume
                              - un porte-clefs, des porte-clefs
                              - un réveille-matin, des réveille-matin...

                              Mots composés avec garde
                              Si le nom composé désigne une personne, garde est alors considéré comme un nom (gardien) : des gardes-chasse

                              Si le nom composé désigne un objet, garde est alors un verbe (invariable) : des garde-fous

                              Leçon 49 : notre / nôtre

                              - Notre sans accent est un adjectif possessif (donc suivi d'un substantif)
                              Notre maison est belle, tu veux voir notre chien ?
                              - Nôtre avec accent est un pronom possessif
                              Le nôtre est plus beau, essaye le nôtre

                              Idem pour votre / vôtre.

                              Leçon 50 : Suite à

                              'Suite à' n'est pas admis par le Petit Robert, il faut utiliser 'A la suite de'.

                              Dans 'les Nouvelles difficultés du Français moderne', Joseph Hanse l'admet dans le cadre commercial uniquement (Suite à votre lettre du... Suite à votre commande...) mais le déconseille néanmoins.

                              On lui préfèrera donc 'A la suite de'.

                              Leçon 51 : C'est moi qui / c'est toi qui

                              Encore une erreur classique de Discussions...
                              C'est toi qui est le plus lourd... FAUX !
                              C'est toi qui es le plus lourd... CORRECT !

                              La règle est simple :
                              - C'est moi qui = je
                              - C'est toi qui = tu
                              - C'est lui/elle qui = il/elle

                              => C'est moi qui ai gagné (j'ai gagné)
                              => C'est toi qui es la plus belle (tu es la plus belle)
                              => C'est elle qui est la plus folle (elle est la plus folle)

                              C'est moi qui suis le plus intelligent (et non qui est)
                              C'est moi qui vais (et non va)
                              C'est moi qui essaye (et non essayes)
                              C'est moi qui dis (et non dit)
                              C'est toi qui as raison (et non a)
                              C'est toi qui peux (et non peut)

                              Leçon 52 : Tache / tâche

                              - Tache sans accent : tache sur un vêtement, tache d'encre...
                              - Tâche : une chose à faire (task en anglais).

                              Leçon 53 : Singulier / pluriel ?

                              Quand le nombre est inférieur à deux, on est toujours au singulier.

                              1 million
                              1,5 million
                              1,9999 million
                              2 millions

                              Le couple français a en moyenne 1,7 enfant

                              Leçon 54 : Plutôt / plus tôt

                              Encore deux homophones...

                              - Plutôt = de préférence. => Tu veux une prune ? Plutôt une fraise.
                              - Plus tôt = moins tard, avant, à l'avance. => Il est parti plus tôt que prévu.

                              Leçon 55 : etc.

                              'Et caetera' sous sa forme abrégée 'etc.' ne doit jamais être suivi de points de suspension puisque ceux-ci signifient en effet eux-mêmes et caetera.
                              Il s'agit donc d'une forme de pléonasme.

                              Leçon 56 : Français <> français

                              - L'habitant : Français avec majuscule.
                              => Chauvin comme un Français.
                              - L'adjectif : français avec minuscule
                              => le concorde était un avion français.
                              - La langue : français avec minuscule
                              => Il parle très mal français.

                              Idem pour toutes les langues bien entendu...

                              Leçon 57 : Les verbes se terminant par /endre/

                              Les verbes dont la terminaison se prononce /endre/ se terminent par -endre : reprendre, vendre, apprendre
                              ==> 2 exceptions : épandre et répandre.

                              Leçon 58 : n devient m

                              Devant m, p et b : on remplace la lettre n par m : tomber, plomber...
                              ==> exceptions : bonbon, bonbonnière, bonbonne, embonpoint, néanmoins.

                              Leçon 59 : les verbes commençant par 'ag'

                              Les verbes commençant par 'ag' ne prennent qu'un g : agrandir
                              ==> 3 exceptions : aggraver, agglomérer, agglutiner

                              Leçon 60 : les pièges !!!

                              Attention aux pièges suivants !

                              alléger ==> alourdir
                              barrique ==> baril
                              bonhomme ==> bonhomie
                              charrette ==> chariot
                              coller ==> accoler
                              concurrent ==> concourir
                              courrier ==> courir
                              folle ==> affoler
                              fourmiller ==> fourmilière
                              honneur ==> honorer
                              hutte ==> cahute
                              imbécillité ==> imbécile
                              siffler ==> persifler
                              sonner ==> sonore
                              souffre (je souffre) ==> soufre (ça sent le soufre)
                              souffler ==> boursoufler
                              vallon ==> dévaler

                              Leçon 61 : N'oubliez pas le 'h'

                              n'oubliez pas 'h' dans : abhorrer, adhérer, cathédrale, dahlia, exhaler, exhiber, exhorter, enthousiasme, léthargie, posthume, rhinocéros, rhume, rythme, sympathie, théâtre, les arrhes.
                              Mais pas de 'h' dans : atmosphère, catéchisme, exalter, exorbitant, exubérant.

                              Leçon 62 : le son /euil/

                              Après c ou g, le son /euil/ s'écrit 'ueil' : accueil, orgueil.

                              Leçon 63 : N'oubliez pas le 'i'

                              Ne pas oublier 'i' dans : châtaignier, groseillier, joaillier, quincaillier.

                              Leçon 64 : -té, -tié

                              Les noms féminins en '-té', '-tié' n'ont pas de 'e' final : l'amitié, la bonté, la beauté, la saleté, la variété.
                              ==> Exceptions : les noms de contenance : (une brouettée, une pelletée) et cinq noms courants : dictée, jetée, montée, pâtée, portée.
                              Roll right. Roll call. But now we're alright, we're all calm.

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X