Annonce

Réduire
Aucune annonce.

La politique d'après Covid ?

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • La politique d'après Covid ?

    Ca s'appelle noyer le poisson.

    1/ On terrorise le peuple, ce qui le rend docile ;
    2/ On s'assure qu'il reviendra chaque jour pour sa lueur d'espoir, c'est du chiffre facile ;
    3/ On occulte tous les sujets qui fâchent pendant ce temps-là ;
    4/ On passe en douce tout un tas de lois et autres projets de merde dont vous n’entendrez parler que dans des mois.

    Cette crise est un coup dur pour la finance, mais comme toujours, on bouchera le trou avec l'argent du peuple pour sauver des élites qui auraient pu utiliser le pognon qu'ils ne payent pas en impôts pour se renflouer.

    Elle servira à justifier toutes les mesures d'austérité de l'ultracapitalisme à l'avenir, à savoir, l'enrichissement des ultra-riches sur la misère sans cesse croissante de la masse populaire (AKA les 1% VS les 99%). Puisqu'après tout une dette et une crise sont des produits financiers comme les autres sur lesquels on peut spéculer et s'enrichir.

    Avec l'aide de tout le ministère de la propagande et ses ouailles, on vous sortira un beau récit glorieux de cette affaire où l'incompétence lâche et criminelle de certains gouvernements se verra travestir en une lutte passionnée et désespérée pour sauver le peuple.

    Et au final vous réélirez les mêmes ânes car il suffira de mettre Macron contre Le Pen et de vous refaire le coup du "barrage à la haine". Vous tomberez dedans autant de fois qu'il le faut.

    Mais le pire, c'est que même si vous élisiez Marine, ça ne changerait rien, car elle est aussi vendue et arriviste que les autres, ayant prostitué les idéaux et valeurs de son père pour garder une place d'outsider bien confortable.

    Cette crise est sensée vous donner du grain à moudre, matière à penser, et à repenser vos priorités. Vous avez bien vu que les gens utiles appartiennent au peuple, vos infirmiers, livreurs, vendeurs, réassortisseurs, médecins, ...

    Vos élites, elles, ont cafouillé misérablement, quand elles n'ont pas crasseusement bénéficié de délits d'initié pour revendre des actions avant l'effondrement des bourses.

    Si le peuple veut un pouvoir par le peuple, pour le peuple, il faudra cesser d'ériger en représentants toujours les mêmes parvenus, champions arborant les couleurs de lobbys ou entreprises dont l'unique but est l'exploitation du peuple au détriment de celui-ci.

    Car ces gens tous-puissants ont depuis longtemps oublié que leur fortune n'existe que parce qu'il y a un peuple à exploiter. Sans nous, leur inutilité profonde est visible même pour les plus aveugles. Ils n'apportent rien, ils prennent. On appelle ça des parasites, et les parasites, en général, on essaye de s'en débarrasser.

    Si vous voulez que la peine que vous vous donnez puisse à nouveau vous profiter, il faudra faire place nette et porter soi-même ses couilles, et faire un grand ménage dans vos représentants. Peut-être même abolir la fonction de politicien à temps plein.

    Je veux dire, ça ne sert à rien, un politicien. Ce ne sont que des "représentants" qui ne nous représentent pas, émettent des idées pour lesquelles ils n'ont aucune compétence, et au final c'est tout une équipe de gens qui s'y connaissent qui vont faire les dossiers.

    La seule tâche du politique là-dedans, c'est s'assurer que les résultats qui en ressortent soient favorables à leurs patrons.

    Il est temps d'en finir avec ce système d'élections.

    Ce serait bien plus simple si tout était du ressort d'une grande administration avec ses directeurs et différents services, sans financement extérieur, avec interdiction pour les chefs d'avoir la moindre implication dans une association, un groupement, d'avoir des actions dans une société X ou Y, etc.

    Fini l'ère des champions de la grande industrie qui manipulent le peuple pour servir leurs maîtres.

    Il faut un système où l'intérêt du pays, et de son peuple, est placé en avant (avant même ce gigantesque nid de vipères qu'est devenu l'Europe, un métagouvernement pour centraliser les doléances des puissants et les répercuter au mieux sur le peuple de 27 pays dont la souveraineté est confisquée), l'Europe ne servant qu'à assurer un échange entre les divers pays membres, de personnes et de denrées, dans le but d'enrichir les pays concernés. PAS leurs représentants.

    Ca ne sert à rien de changer de guignols tous les 5 ans et d'avoir des branleurs qui ne sont jamais là, ne discutent de rien, et font passer des textes sans les avoir lus juste parce que ça leur rapporte.

    En gros, il faudrait que le gouvernement soit remplacé par une giga-administration avec à sa tête des gens qui dosent à mort le sujet sur lequel ils statuent (un vétéran militaire à la défense [pas un planqué], un médecin avec 30 ans de service à la santé, un commerçant à la finance, ...) et capables d'encadrer leur team d'agents qualifiés pour atteindre les objectifs fixés service par service selon un calendrier.

    Bref, une administration non pas de planqués et de siroteurs de cafés comme dans le temps, mais une administration telle qu'on essaye de nous la vendre aujourd'hui (encore qu'il reste encore beaucoup de planqués du temps passé qui attendent leur retraite), avec des gens qualifiés, mais qui ne tombe pas dans l'excès contraire, en engageant du crétin diplômé.

    Ce serait même mieux d'avoir une administration qui fixe elle-même ses critères de qualification pour un poste donné et forme elle-même ses agents.

    Non parce qu'avant, l'administration, suffisait d'aller boire des pintes avec un échevin pour avoir une place. Aujourd'hui, y faut trois diplômes d'unif pour faire des photocopies.

    Tombons pas dans l'absurde non plus.

    Et cesser de fixer des quotas de femmes / étrangers et autres. La compétence doit être le seul critère de choix, et on engage sur base de cela uniquement. Que des gens ayant la nationalité, et on arrête de distribuer la nationalité comme des bonbons, sinon ça n'a plus ni valeur, ni sens. Du coup si pour une tâche X ou Y si on observe que c'est essentiellement des hommes ou des femmes qui gèrent, ben ça voudra juste dire que tel ou tel sexe est plutôt fait pour ce genre de taf. Ca ne servira à rien de gueuler au sexisme et à la parité.

    Moi je vois bien que y'a pas grand femme qui gueule pour la parité dans les services communaux, quand y s'agit d'aller creuser des trous dans le chemin et de pelleter dans la berdache, ou de se coltiner les enlèvements de macchabées, ou repasser de la couleur sur les lignes du chemin, nettoyer les avaloirs bouchés, et ramasser les merdes que les gens balancent le long de la route, voir ramasser les bestioles crevées / écrasées.

    Les femmes y leur faut que des places d'employées. Y'en a bien une ou deux qu'ont pas peur de se remonter les manches, mais ça court pas les rues.

    Bref. Tout ça pour dire qu'il faut mettre à profit cette saloperie de crise et ne pas reprendre notre vie comme on l'a laissé juste avant. Il faut en profiter pour faire un grand nettoyage de printemps, dans nos maisons, nos jardins, mais aussi dans notre société.

    Se recentrer sur les vraies valeurs et sur ceux qui sont vraiment essentiels. Claquer des milliards pour sauver des entreprises qui ne sont même pas en danger, mais qui prétendent l'être, pour que leurs CEO puissent s'en foutre plein les fouilles (alors qu'ils payent déjà pas d'impôts et de taxes), mais ne pas augmenter les acteurs essentiels de la société (service de la santé, mais aussi de la distribution, et je sais que là on touche à des grands groupes, mais c'est pas les grands groupes qu'il faut financer, c'est le statut des employés de ces groupes qu'il faut améliorer), c'est criminel.

    Et c'est NOTRE argent. Jusqu'à preuve du contraire, un politicien, ne crée rien. Il choisit simplement la forme qu'il donnera à la richesse que nous produisons.

    Vu que nous créons tout, c'est à nous de décider dans quoi on fout nos pépètes.

    Et je sais que nous ne pouvons ps tous décider collégialement, aussi faut-il déterminer des axes dans lesquels nous investirons, et je ne parle pas de sociétés X-Y-Z. Je dis que l'argent du peuple doit être investi dans le futur du peuple. Dans l'éducation, dans l'essor des sciences, dans la recherche scientifique, dans la santé publique, dans l'indépendance commerciale, dans le financement des indépendants et autoentrepreneurs utiles.

    Pas les youtubeurs ou les putes spé tuto beauté ou les déchets inutiles recevant des financements du CNC genre Solange Te Parle, alors que cet argent vient du gouvernement, et donc, du peuple. Tout ça pour financer une propagande féministe mollassonne dans l'air du temps, parce que ça fait bien.

    Pas non plus des pseudo artistes ayant appris 3 accords de guitare y'a 2 semaines.

    On parle de financer des gens utiles, pas des romanichels contemplatifs post-soixante-huitards qui écoutent leurs ongles de pieds pousser et en font de l'ASMR.

    Il faut que cette crise puisse nous permettre de nous débattre et nous délier du joug des élites afin de rendre à ceux qui créent l'abondance le pouvoir d'en profiter.

    Si ce post était trop politique, virez-le. Je n'ai pas l'intention de faire de la dénonciation politique ciblée contre X ou Y pour avancer la cause de tout autre parti, pour moi, la politique est un gâchis de ressources et une perte de temps.
    sigpic
    "Wijn is venijn, bier is plezier"
Chargement...
X