Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Belgique : une alerte à la bombe signée sharia4belgium

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Belgique : une alerte à la bombe signée sharia4belgium



    Le Palais de Justice de Charleroi a été évacué pour cause d'une alerte à la bombe revendiqué par un Bruxellois qui stipule être un membre de Sharia4belgium

    Une dizaine de jours après sa fermeture, le site du groupuscule Sharia4Belgium est à nouveau actif, écrit mardi Sud Presse. La police fédérale est informée et reste vigilante mais elle n'envisage pas, à l'heure actuelle, de fermer le domaine.
    The Force is with you young Skywalker but you are not a Jedi yet !

  • #2
    mattez moi ces gueules de vainqueurs
    Necrobestial Sadobreaks

    Commentaire


    • #3
      matte moi ces gueules de cons, ouais...

      et encore des sous merdes ultra minoritaires qui vont ENCORE foutre la merde au nom de [l'islam/leur connerie infuse/leurs gueules de cons,les bébés phoques, Chtulhu, les rabbins volants, Godzilla, la ligue des abrutis finis, la mafia Guinéenne,...] et stigmatiser toute une communauté...

      mais j'en ai marre de ces cons la mais MARRE!!! >_<

      avoir une assistante comme ça vous motive, croyez moi ^_^

      Commentaire


      • #4
        Je comprends que Jean Ro fasse la gueule si il a des voisins aussi idiot que ça.

        Le probleme c est qu à tout moment il peut y avoir des dérapages, à tout les niveaux pas que du coté des fanatiques religieux. Certains flics encore en exercice font pas mal de bavures egalement.

        Il faut etre prudent et accepter aucun derapage d ou qu il vienne.

        Ps: merci pour vos réactions.
        Dernière modification par laliche, 26 juin 2012, 03h41.
        The Force is with you young Skywalker but you are not a Jedi yet !

        Commentaire


        • #5
          Je vis à Charleroi, dans un quartier très coloré et y a aucun ennuis...

          C'est les média qui se sentent plus pisser.

          Un peu comme dans le film, "Jay et Silent-Bob contre-attaquent"


          Commentaire


          • #6
            Y'avait aussi le sympathique "we are four lions" avec les apprentis terroristes djihadistes à la manque.
            sigpic

            Commentaire


            • #7
              Les extremes finissent toujours par se rencontrer.

              Il ne s'agit pas de generaliser ni de remettre en question notre societe multi culturelle multi ethnique mais on ,ne peut pas cautionner que certain groupe ou groupuscule veulent imposer par la force leur mode de vie.

              Le terrorisme n a jamais aidé la paix et la tolerance. Bien au contraire ce genre de gus servent d excuse pour creer des lois qui limitent nos libertés, renforce l intolerance et justifie des guerres.

              Si des mecs comme ça n existe pas sur charlerois alors c est une manip des medias.

              Mais si des belges pensent etre en afghanistan , alors je pense qu on doit pas faire de cadeau.
              Dernière modification par laliche, 29 juin 2012, 04h15.
              The Force is with you young Skywalker but you are not a Jedi yet !

              Commentaire


              • #8
                c'est une minorité de connard aveugle et sourd sur ce qui les entoure , mais bon les journaleux adore en parler parceque ça fait vendre !
                ne pas juger un homme d un simple regard apprend a le connaitre il deviendra ton ami(e), après il restera toujours des cons ...

                /!\ Les loli ont un truc en plus dans leurs truc en moins. /!\

                Commentaire


                • #9
                  Attends, c'est pas parce que trois abrutis vont dire des conneries lors d'une conférence de presse qu'il faut les prendre pour argent comptant.


                  Commentaire


                  • #10
                    Envoyé par Giromu Voir le message
                    Y'avait aussi le sympathique "we are four lions" avec les apprentis terroristes djihadistes à la manque.
                    Le film exagère "un peu" là-dessus, mais à mon avis pas tant que ça. Les gens qui finissent terroristes sont à la base des paumés (cf. Merah).
                    Le tour de force du film, c'est d'arriver à nous faire nous attacher aux héros.
                    "Just because you're paranoid
                    Don’t mean they're not after you"
                    Quand Cobain écrit, ça dépote.

                    Commentaire


                    • #11
                      Envoyé par Marianne
                      Belgique : un homme politique islamiste refuse de regarder une femme journaliste

                      Invité d'une émission belge, Redouane Ahrouch, président du parti "Islam" qui se présente aux élections communales, a offert un exemple concret du programme qu'il propose à la Belgique : refuser de serrer la main d'une femme et même, tout simplement, de la regarder en lui parlant.

                      La scène rappellera des souvenirs de lecture aux amateurs de Michel Houellebecq, dont le dernier roman, Soumission, dépeignait l'arrivée au pouvoir d'un parti musulman en France. Chez nos voisins belges, la réalité ressemble (un peu) à la fiction, puisqu'il existe depuis 2012 un parti au nom explicite, "Islam", qui se présentera cette année aux élections communales d'octobre. Son président et fondateur, Redouane Ahrouch, était ce dimanche 22 avril l'invité de l'émission C'est pas tous les jours dimanche, diffusée sur la chaîne RTL-TVI. Et il a fait preuve d'un comportement sidérant.

                      Le présentateur de l'émission évoque une problématique souvent liée à l'islam radical : le refus des hommes de serrer la main aux femmes. Une pratique que revendique Redouane Ahrouch, qui n'a par ailleurs, indique le journaliste, "pas accepté de [se] faire maquiller ici car c'était une femme qui devait [le] maquiller". L'homme politique islamiste, qui exerce la profession de conducteur de bus à Bruxelles, argue alors doctement que c'est "pour ne pas être en contradiction avec les valeurs [qu'il] essaie de défendre". Et de développer: "C'est plutôt occidental, le fait de se serrer la main. Regardez les esquimaux, ils se touchent le bout du nez. Il y a une loi qui va nous obliger à nous serrer la main ? Il n'y a rien !". Le présentateur n'arrivera pas en revanche à lui faire expliquer clairement pourquoi serrer la main d'un homme serait acceptable et pas celle d'une femme…

                      "Me regarder, vous ne pouvez pas faire non plus ?"

                      Le malaise monte encore d'un cran sur le plateau lorsqu'une chroniqueuse assise en face de lui, Emmanuelle Praet, réalise que Redouane Ahrouch... évite soigneusement de la regarder. "Ah, me regarder, vous ne pouvez pas faire non plus ?", lui lance-t-elle, stupéfaite. Gêné aux entournures, le président du parti "Islam" bafouille : "Je vous entends, cinq sur cinq ! Allez-y, je vous vois assez à la télé tous les dimanches..." Le présentateur belge, désorienté, distribue même la parole à une autre chroniqueuse avant qu'Emmanuelle Praet ne lui rappelle que ce n'est pas parce que Redouane Ahrouch refuse de la regarder qu'elle ne peut pas s'exprimer... "Je suis tellement troublé que j'en perds le fil !", avoue le journaliste.

                      Interrogée à la suite de l'émission par La Dernière Heure, Emmanuelle Praet a confié s'être "sentie choquée et offusquée par son comportement, c’est terrible à voir et humiliant à vivre". Et d'ajouter : "On se sent comme une moins que rien et ce qui fait peur, c’est que je ne pense pas que ce soit un jeu de sa part". En face, la réaction du vice-président du parti Islam, Abdelhay Bakkali Tahiri, est édifiante : lui s'estime "consterné de voir qu’on réduit le débat à une poignée de main ou à un regard. On est dans une démocratie où la liberté d’expression doit être appliquée. Ici, ce qui est regrettable, c’est que le débat de fond est oublié".

                      Objectif : transformer la Belgique en "Etat islamique"

                      Si Redouane Ahrouch et ses comparses n'ont pas toujours assumé aussi crânement leurs convictions islamistes, ils grenouillent dans le paysage politique belge depuis plusieurs années. Ancien président d'un parti appelé "Noor", qui ambitionnait notamment de "favoriser le mariage à l'adolescence", prônait la "sévérité pour les divorces" et envisageait de "revoir la mixité dans certains lieux publics", Ahrouch a ensuite créé "Islam" en 2012 et été élu conseiller communal à Anderlecht, dans la banlieue de Bruxelles. Son objectif : transformer la Belgique en "Etat islamique", où serait appliquée la charia.

                      En vue des élections communales d'octobre, "Islam" ambitionne d'améliorer son score de 2012, où il avait obtenu deux postes de conseillers : Redouane Ahrouch et un élu à Molenbeek. Sur le site du parti, les préoccupations sociales, majoritaires (revenu universel, baisse du temps de travail, justice fiscale) côtoient les revendications islamistes : permettre la polygamie, revenir sur toutes les lois "anti-voile", restreindre de l'avortement, interdire le tabac, les tatouages, les piercings et l'euthanasie. "Islam" pourrait toutefois être pénalisé par une nouvelle règle électorale : la parité des listes est devenue obligatoire dans la région de Bruxelles, où la formation présente la majorité de ses candidats. D'après nos confrères de 7 sur 7, Redouane Arhouch, qui "estime que l'obligation de parité a été instaurée afin de bloquer l'ascension de son parti", a promis de ne faire figurer aucune femme en tête de liste. Sur cette promesse, on peut le croire.
                      https://www.marianne.net/politique/v...me-journaliste

                      Vous avez des élues qui veulent instaurer la Chariah en Belgique? Comment ils ont fait pour aller jusque là? Je pensais que c'était un pays assez sectaire pour pas laisser de place à ce genre de choses.

                      Commentaire


                      • #12
                        Ce n'est que de la poudre aux yeux, ils ne représentent rien, c'est juste un ballait médiatique parce qu'il y a bientôt des élections. Tu sais comme les dizaines mosquées planquées dans les sous sols des aéroports en France... Ou la volonté de certains hommes politiques qui veulent rapprocher l'état de l'église ou encore ceux qui déclarent être croyants... Ou avoir des élus condamner pour négationnisme ou encore racisme ou alors pour abus de bien sociaux et vol d'argent publique...

                        Ils ne sont rien mais on te les agite sous le nez pour faire peur et pour ne pas parler des choses qui fâchent, comme les condamnations pour détournement de fond et le reste.


                        Commentaire

                        Chargement...
                        X