Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Débats d'actualité et/ou insolites #17

Réduire
Cette discussion est fermée.
X
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Débats d'actualité et/ou insolites #17


    Extension de Thread.

    Pour éviter une surcharge de la base de données, dorenavant tous les threads ont une longueur limitée.
    Passé cette longueur je me permet en tant que Bot de fermer celui-ci et créer une suite du thread.

    Ce thread est donc la suite de celui-ci :

    Débats d'actualité et/ou insolites #16

    :Agent_Smith:
    Je ne suis pas un bot ! Je suis intelligent moi.

  • #2
    Pour une fois qu’il assume sa calvitie XD
    Bax! Dany m'a insulté! Il doit écoper d'une pénalité!

    Tu l'as dis.
    sigpic
    "Wijn is venijn, bier is plezier"

    Commentaire


    • #3
      C'est pas une insulte quand c'est vrai !


      Commentaire


      • #4
        Baxter, l'admin contribue à faire dévier le topic.

        Pénalité.
        sigpic
        "Wijn is venijn, bier is plezier"

        Commentaire


        • #5
          non, je réponds à un utilisateur que demande un "éclaircissement" sur sa calvitie


          Commentaire


          • #6
            Je ne suis pas calviniste.
            sigpic
            "Wijn is venijn, bier is plezier"

            Commentaire


            • #7
              Celle la elle est drôle, faut quand même lui accorder.
              sigpic
              "Le plus bel hommage que nous puissions rendre à un auteur n'est pas de rester attachés à la lecture de ses pages, mais plutôt de cesser inconsciemment de lire, de reposer le livre, de le méditer et de voir au-delà de ses intentions avec des yeux neufs."
              Charles Morgan

              Commentaire


              • #8

                Commentaire


                • #9
                  "Les jeunes garçons mangent des chips, se lèchent les doigts avec allégresse, et quand ils atteignent la fin du paquet, ils versent les dernières miettes directement dans leurs bouches parce qu'ils ne veulent pas perdre ce bon goût. Les femmes aimeraient faire la même chose, mais elles ne le font pas. Elles n'aiment pas mâcher trop fort en public. Et elles ne lèchent pas leurs doigts ou vident les miettes dans leurs bouches", explique-t-elle.
                  Ca sent la vieille étude sociologique qui pue du cul.

                  Je sais pas vous mais je mange pas comme ça moi. En fait, je connais personne qui mange ses chips comme un tel attardé sans manières.

                  Peut-être que je suis un peu tatillon, mais d'abord je me lèche pas les doigts quand je mange des chips, j'aime pas du tout ça. Je veux dire, ça étend les épices encore plus, et notre salive est juste remplie de sucre et de poudre, donc ça revient à se salir les doigts.

                  Secondo, je ne verse pas directement les dernières miettes directement dans ma bouche non plus. J'suis pas en chein de fucking chips, les dernières miettes restent là où elles sont, 150g de chips c'est bien assez gras comme ça, pas besoin de 0.50g en plus dans le gosier.

                  Après on parle de DORITOS, donc au mieux, c'est une tendance spécifique aux jeunes américain nerds sans amour propre et gras comme des vaches de mer. Mais il n'est pas question d'une tendance qui correspond à "l'Homme".

                  Il n'est même pas question de privilégier la femme ou s'adapter à elle là. Y'a juste pas besoin d'adaptation là, c'est juste inutile et vouloir améliorer un système à cause d'un stéréotype bidon ou d'une étude bidonne. P'tet bien qu'ils veulent attirer plus de public féminin, mais p'tet bien que les femmes font plus attention à leur physique que les homme (encore un stéréotype, quitte à jouer leur jeu) et savent bien que les doritos c'est de la merde en barre qui va direct se transformer en cellulite ET qui va causer boutons/peau grasse (un peu comme toute la junk food, mais doritos c'est genre le junk de la junk food). Même, vous vous attendez vraiment à voir des femmes transporter casuellement leur paquet de chips dans leur sac à main? Je crois que même les mecs font pas ça, parce que, on reste pas avec un paquet de chips dans son sac ad aeternam, non?

                  Ca ressemble surtout à une vieille excuse pour vendre des petits paquets plus cher que les gros.
                  Dernière modification par Omage, 09 février 2018, 00h27.

                  Commentaire


                  • #10
                    Envoyé par Omage Voir le message
                    Ca ressemble surtout à une vieille excuse pour vendre des petits paquets plus cher que les gros.
                    Non pas du tout, c'est une faveur qu'ils font aux femmes. Ce sont des philanthropes.
                    Necrobestial Sadobreaks

                    Commentaire


                    • #11
                      L'âge de la retraite des fonctionnaires repoussé à 80 ans au Japon

                      Le gouvernement du Premier ministre Shinzo Abe a en effet décidé de repousser de 70 à 80 ans l'âge limite jusque lequel les fonctionnaires sont autorisés à travailler.

                      Précisons toutefois que la mesure ne s'appliquera qu'aux fonctionnaires volontaires. Les autres pourront continuer à prendre leur retraite quand ils le souhaitent entre 60 et 70 ans. Et, le moment venu, toucher une pension dont le montant augmente plus ils ont travaillé longtemps.
                      Jusqu'à 80 ans maximum bientôt, et plus 70, parce que le budget des retraites est exsangue, vu l'allongement de l'espérance de vie (au Japon : 87 ans pour les femmes et 81 pour les hommes).


                      Financièrement, l'Etat a en effet intérêt à ce que ses agents restent le plus longtemps possible en activité : ça retarde le moment où il doit leur verser une pension.
                      Cette réforme est due aussi à la grave pénurie de main-d'oeuvre que connaît le Japon. Les employeurs n'arrivent pas à embaucher.
                      Il y a peu de demandeurs d'emploi (le taux de chômage n'est que de 2,8%). Peu d'immigrés, aussi. Et, à cause de la dénatalité, il n'y a pas assez de jeunes pour remplacer les vieux qui partent à la retraite. Donc on doit garder les seniors le plus longtemps possible en activité. Ce qui se fait aussi, et de plus en plus, dans le secteur privé.

                      Résultat, au Japon, un senior sur cinq travaille. Beaucoup parce qu'ils n'ont pas le choix. Ici, 19% des seniors sont sous le seuil de pauvreté – un taux record dans les pays industrialisés.
                      Donc toutes ces personnes âgées précarisées ont besoin d'un petit boulot, pour subsister.
                      https://www.rtbf.be/info/monde/detai...pon?id=9837573
                      sigpic

                      Commentaire


                      • #12
                        J’avais lu aussi que le japon serait face a une crise démographique extrême. Plus de bébés.
                        sigpic
                        "Le plus bel hommage que nous puissions rendre à un auteur n'est pas de rester attachés à la lecture de ses pages, mais plutôt de cesser inconsciemment de lire, de reposer le livre, de le méditer et de voir au-delà de ses intentions avec des yeux neufs."
                        Charles Morgan

                        Commentaire


                        • #13
                          l'augmentation de l'emploi précaire dû a une trop grande "flexibilité" qui touche quasi 50% de la population active, un temps passé au travail seulement challengé par la Corée du sud et l'absence d'immigration font parti des nombreux maux de la societé japonaise qui explique cette baisse extrême de natalité.
                          Necrobestial Sadobreaks

                          Commentaire


                          • #14
                            http://huet.blog.lemonde.fr/2018/03/...t-que-le-vrai/
                            Necrobestial Sadobreaks

                            Commentaire


                            • #15
                              Peut-on vraiment dire que le meilleur camembert du monde est québécois ?

                              Un concours international de fromage a sacré samedi un camembert québécois « Meilleur camembert du monde ». La honte pour la France, connue et reconnue pour ses fromages ? Pas vraiment.

                              Sur le papier, c’est une défaite cinglante pour le camembert français. Samedi, une coopérative canadienne, Agropur, installée à Saint-Hubert au Québec, a décroché le titre de meilleur camembert au monde lors d’un concours international, le World Championship Cheese Contest, organisé dans le Wisconsin, aux Etats-Unis. Depuis, l’annonce ne cesse de faire réagir au pays du fromage. Mais dans les faits, ce titre est un peu exagéré.

                              Fleuron français, le camembert est pourtant bien international. Son nom est tombé dans le domaine public et peut être utilisé par tout le monde. A moins de respecter quelques critères énoncés par Légifrance : « Pâte légèrement salée avec moisissures superficielles. Cylindre plat de 10,5 à 11 centimètres de diamètre, 110 g par pièce, affiné ». Il peut donc y avoir un camembert québécois, italien ou russe.
                              Un camembert industriel

                              Mais « l’Extra », le camembert vainqueur, n’est pas élaboré avec du lait cru, mais avec du lait pasteurisé, et il n’est pas non plus moulé à la louche. Un camembert industriel, qui n’a donc rien à voir donc avec le traditionnel fromage de la ferme.

                              Ce point est d’ailleurs très sensible en France. Durant près de dix ans, industriels et producteurs normands de camembert se sont bagarrés autour de l’appellation du camembert. Les industriels, comme Lactalis, incapables de respecter les critères pour obtenir l’appellation protégée « Camembert de Normandie » établie par l’Institut national de l’origine et de la qualité (INAO), ont longtemps affiché leurs produits sous le nom de « Camembert fabriqué en Normandie ».

                              LIRE AUSSI >Etiquetage de fromages : les camemberts normands contre-attaquent

                              Les concours, outils de « communication »

                              En février dernier, une solution a enfin été trouvée : un cahier des charges unique d’ici 2021 pour permettre à tous d’appeler leur camembert « Camembert de Normandie ». Mais ses critères ne plaisent pas à tout le monde. « Des camemberts au lait pasteurisé pourront être intégrés dans ce cahier des charges, c’est un dévoiement total », s’indigne auprès du Parisien Véronique Richez-Lerouge, présidente de l’association Fromages de Terroir et auteur du livre « Main basse sur les fromages AOP ». « Dans 10 ans, on aura oublié ce que c’est le camembert traditionnel. Ce titre donné au camembert québécois donne un aperçu de ce que cela va devenir en France ! », prévient Véronique Richez-Lerouge.

                              Mais la valeur de ce premier prix est à relativiser, rappelle la spécialiste. Les « concours de fromage » se sont multipliés ces dernières années : Mondial du fromage, World cheese award, World Championnship cheese contest… « C’est de la communication, et rien d’autre. Le World cheese award, organisé à Londres, a par exemple récompensé une Epoisses pasteurisée. Ça n’a pas de sens », dénonce Véronique Richez-Lerouge. Et puisque ces évènements sont souvent financés par des industriels, « il est donc difficile de trouver de l’indépendance », poursuit-elle.

                              Le jury du World Championship cheese contest, composé de 50 « experts en fromage », comme le précise le site, est d’ailleurs supervisé par un juge en chef dénommé Bob Ascherock, lui-même assisté de Tim Czmowski directeur général de la société… Agropur, coopérative fabriquant le camembert l’Extra, vainqueur du concours.
                              http://www.leparisien.fr/societe/peu...18-7617318.php
                              sigpic

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X